1. Accueil
  2. Magazine
  3. Comme un habitant
  4. Londres en 9 expériences culinaires
Comme un habitant

Londres en 9 expériences culinaires

Texte par

Elisabeth Blanchet

Carte

Débarassez-vous de vos idées préconçues : on mange bien en Grande-Bretagne et particulièrement à Londres ! Pour chaque heure de la journée, voici une brochette d’adresses culinaires à la fois typiques, traditionnelles, exotiques et novatrices aux quatre coins de la capitale britannique. A vos fourchettes !

Breakfast au Regency Café à Pimlico

Pour commencer la journée à l’anglaise, prenez un bon breakfast au Regency Café dans le quartier de Pimlico. Proche de Victoria, il propose depuis son ouverture en 1946 le même type de menu : le fameux Full English Breakfast et ses variantes auxquelles on ôte ou ajoute des ingrédients, mais aussi des Eggs Benedict (oeufs pôchés avec des muffins et une sauce hollandaise). Pour ceux qui ne sont pas fans de petits déjeuners frits et un tantinet copieux, vous avez également des options légères avec toasts, beurre et confiture. Vous pouvez aussi y passer pour déjeuner ou dîner de bonne heure - le café ferme à 19h15 - et essayer les pies (tourtes) autre plat traditionnel britannique. Dans un décor art-déco orné de carrelages et de tables recouvertes de formica, le Regency semble mué dans le temps. D’ailleurs, il est souvent utilisé pour des tournages de film. Autre atout majeur : des prix peu onéreux, malgré le quartier - English Breafast à 6 € ! 

Partez en Inde ou au Bengladesh sur Commercial Road

Cap à l’est pour le déjeuner - ou le dîner ! -. Certes, vous entendrez parler de Brick Lane, la fameuse rue qui descend de la station de Shoreditch à Whitechapel Road pour ses boutiques branchées et ses restos bengladis. Pour éviter les touristes, poussez jusqu’à Commercial Road. La clientèle largement bengladi ou indienne est un excellent signe d’authenticité. Au menu des restaurants, des curries bien sûr mais aussi pléthore de plats traditionnels que les restaurateurs vous décriront avec plaisir. Les végétariens et les vegans seront ravis car les cartes offrent de nombreuses options sans viande, ni poissons. Attention toutefois aux épices. Si vous êtes un peu sensible, signalez-le et on vous conseillera des plats adéquats. Dans certains cas, on vous réduira même la dose de piment. D’autre part, si vous ne pouvez pas vous passer d’un petit verre de vin ou d’une bière à table, pensez à amener vos propres consommations, la plupart des restaurants de Commercial Road ne servent pas d’alcool. Parmi les meilleurs restaurants du quartier : essayez Tayyabs  !

Lunch au restaurant du British Museum ou de la National Gallery

Déjeuner dans un grand musée, en particulier au British Museum ou à la National Gallery, constitue une alternative plus classique. Ces deux musées nationaux, gratuits et incontournables lors d’un passage à Londres méritent qu’on s’y attarde aussi pour le plaisir de la bouche, ou qu’on y fasse une pause avant de découvrir d’autres galeries du musée ou les expos temporaires - qui, celles-ci, ne sont pas gratuites. Au British Museum, le Great Court Restaurant est somptueux. Situé au milieu du musée, tout en hauteur sous l’immense dôme de verre, il propose notamment un grand buffet de salades. A la National Gallery, le restaurant National Dining Rooms offre une vue exceptionnelle sur Trafalgar Square et permet de découvrir le meilleur de la cuisine britannique, notamment avec ses County Menus - menus par comté qui promeuvent les produits de chaque recoin géographique du royaume.

Goûter en plein air à Kenwood House

Kenwood House est un endroit idéal si vous voulez mêler culture, grand air et un bon gâteau pour le goûter ! Le café de Kenwood House dans le superbe parc de Hampstead Heath est adjacent à une superbe demeure datant du 17ème siècle. Aujourd’hui devenue musée, on y découvre des oeuvres des peintres Constable, Gainsborough pour n’en citer que deux. La visite gratuite met en appétit, ainsi que la marche dans le Heath, car Kenwood House surplombe le parc et donne sur un grand pré, bordé d’un ruisseau en contrebas et d’une étendue d’arbres dans toutes les gammes de vert. Le paysage champêtre est magnifique et inspirant. Pour se remettre de tant de beauté, le café offre des bonnes patisseries qui vous requinqueront. Si vous êtes à la bonne saison, faites un tour dans la roseraie qui se situe de l’autre côté de Kenwood House, elle est tout simplement splendide.

Le best de la cuisine britannique chez Rules

Qui ose dire encore qu’en Angleterre on mange mal ? Dîner chez Rules est un excellent moyen de se débarasser de ces images d’Epinal obsolètes. Chez Rules, dans un décor édouardien très traditionnel de boisures, de velours rouge et de lumières douces, ocres tamisées, on sert des plats typiques autour du gibier mais aussi des huîtres et des pies (tourtes) et des puddings typiquement anglais. Rules, c’est aussi le plus ancien restaurant de Londres. Il fut créé en 1798 par Thomas Rules. Attention, il s’agit d’un restaurant très prisé d’autant plus qu’il se situe au coeur de Covent Garden, à proximité des grands théâtres. La réservation est donc obligatoire. Avant de passer à table - et même si vous n’avez pas de table -, essayez le Cocktail Bar au premier étage. Les cocktails sont excellents. 

Une bière au bord de la Tamise au Mayflower

“It’s beer o’clock!”, diront les Anglais. Et oui, après le goûter, l’apéritif britannique, c’est la bière au pub ! Et on ne peut pas dire que le Royaume-Uni en manque. Tant qu’à faire, profitez de cette habitude d’outre-Manche dans un établissement de caractère. The Mayflower dans le quartier de Rotherhithe à Bermondsey fait partie de ces derniers. Il ne porte pas ce nom par hasard. C’est en effet à cet emplacement - le pub est situé sur la Tamise, côté sud - que le fameux navire The Mayflower était amarré en 1620… En y entrant, on a l’impression de se retrouver 400 ans en arrière quand les pélerins et l’équipage du vaisseau marchand s’apprêtaient à traverser l’Atlantique pour s’installer dans le Nouveau Monde. Le pub a gardé un décor authentique avec cheminée, petites tables en bois entourés de tabourets, bougies sur les tables, vitres comme des hublots de vaisseau, et terrasse sur la Tamise ! En plus de remonter dans le temps, le pub propose un bon choix de bières et les affamés se laisseront tentés par un traditionnel Fish&Chips. 

Sur les toits du Dalston Roof Park

Londres est aussi une ville où on crée et où on expérimente les concepts. En voici un bien sympathique : le Dalston Roof Park. Sur les toits de cet ancien quartier d’entrepôts transformés en lofts et autres appartements, un grand bar couvert jouxte une terrasse où l’on peut admirer le coucher de soleil sur le quartier et sur la capitale britannique, un cocktail à la main, de préférence à base de Gin. Mais plus qu’un bar, le Dalston Roof Park est aussi un endroit où l’on peut voir des concerts, où l’on peut prendre des leçons de yoga et se rassasier grace à des food stalls qui y grimpent régulièrement. S’y prélasser vous permettra aussi de découvrir et  d’arpenter les rues du quartier hipster de Dalston et de faire un peu de shopping dans ses magasins vintage et branchés.

Dîner à Chinatown et finir par un verre à Soho

Londres ne serait pas Londres sans Soho. Et à Soho, c’est dans les restos de Chinatown que l’on mange sans doute le mieux. Mais comment choisir quand un établissement succède littéralement à un autre ? Les chances de se tromper sont minimes. Cependant, parmi les meilleurs, privilégiez le New World sur Gerrard Place : les serveuses se baladent avec des chariots de dumplings et vous n’avez qu’à choisir. Pour une cuisine de base mais excellente - les soupes sont succulentes et copieuses - dans un univers de mini-cantine, optez pour le Zhengzong Lanzhou Lamian Noodle Bar. Et puisque vous êtes dans Soho, le quartier qui vit 24 heures sur 24, allez boire un verre dans un des bars authentiques survivant - Soho étant malheureusement en train de subir un gros lifting de gentrification - comme le Friendly Society dans Wardour Street. Il porte parfaitement son nom.

Vizeat