1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 15 façons de voir le Népal
Idées de voyage

15 façons de voir le Népal

Mis à jour le : 5 octobre 2018

Carte

Paradis des trekkeurs, le Népal combine paysages himalayens, temples bouddhiques, charmants villages montagnards et jungle riche en faune. On vous donne 15 bonnes raisons de prévoir ce voyage de rêve. 

1. Visiter le vieux Katmandou

Même après les séismes de 2015, le centre historique du vieux Katmandou reste un musée d’architecture en plein air, avec ses temples, ses pagodes, ses pavillons et ses superbes autels anciens. Autrefois occupée par la famille royale, qui y vivait cloîtrée, Durbar Square est le point de départ d’un labyrinthe de rues immémoriales, encore plus animées que de coutume au moment des fêtes. La Kumari, la déesse vivante de Katmandou, y réside toujours. Pour découvrir le vieux Katmandou, suivez nos itinéraires dans le dédale de cours et de temples de la vieille ville.

2. Faire le trek du camp de base de l’Everest

Apprécié de nombreux visiteurs, ce trek de deux semaines vous emmènera au pied du plus haut (et du plus célèbre) sommet du monde. Malgré une vue limitée sur le mont Everest, le paysage himalayen vaut le périple. La splendeur du Pumori ou de l’Ama Dablam, nimbés de soleil, vous feront oublier les migraines dont souffrent souvent les randonneurs. Et, si on s’y bouscule en octobre, l’hospitalité des lodges et des Sherpa reste bel et bien intacte.

fotolia_70000737_subscription_monthly_l.jpg

Vue sur l'Everest depuis le camp de base

3. Admirer le stupa de Bodnath

Centre de la communauté tibétaine du Népal, le village de Bodnath abrite le plus grand stupa d’Asie, un immense dôme blanc surmonté d’une flèche, où les bouddhistes affluent, venus de centaines de kilomètres à la ronde. Les rues avoisinantes sont bordées de monastères tibétains et de boutiques vendant moulins à prières et encens. À la tombée du jour, mêlez-vous aux dévots qui allument des lampes à beurre et effectuent leur kora (circumambulation rituelle autour du stupa) quotidienne.

adobestock_78510643.jpeg

Stupa de Bodnath, région de Katmandou

4. Dormir à Bhaktapur

Des trois anciennes cités-États qui luttèrent pour la domination de la vallée de Katmandou, Bhaktapur est la plus pittoresque. Malgré les dégâts de 2015, les pagodes et temples (parmi lesquels le temple de Nyatapola, le plus haut du pays) s’y comptent toujours par dizaines. Les ruelles bordées de bâtiments de brique rouge serpentent jusqu’à des places où sèchent grain et poteries. Passez la nuit dans une guesthouse et / ou assistez à l’une des fantastiques fêtes locales.

adobestock_208033905.jpeg

Le temple de Nyatapola est le plus haut du Népal !

5. Prier à Swayambhunath

Le stupa blanc de Swayambhunath, classé par l’Unesco, est l’un des sanctuaires bouddhiques les plus sacrés du Népal. Le grand stupa, orné d’yeux du Bouddha, n’a subi que des dégâts mineurs lors du séisme de 2015, et reste un des hauts lieux de la foi bouddhiste. Des pèlerins parcourent les sanctuaires, faisant tourner leurs moulins à prières et murmurant des mantras ; des astrologues font leur affaire de la destinée de chacun et des commerçants vendent amulettes et perles.

adobestock_76658378.jpeg

Le stupa blanc de Swayambhunath

6. Grimper le massif de l'Annapurna

Ce trek autour du massif de l’Annapurna (8 091 m) est le plus prisé du Népal. Le parcours a été peu touché par le séisme. Si le passage du col de Thorung La (5 416 m) relève du défi, la marche dans les plaines jusqu’au plateau transhimalayen est gratifiante et les lodges sont confortables. Prenez votre temps et optez pour des variantes, notamment dans les environs de Manang. Des routes grignotent les deux extrémités du parcours, mais des sentiers pédestres permettent toujours de les éviter.

adobestock_131364750.jpeg

Entrée d'un village, étape du trek du Tour des Annapurnas

7. Entrer dans le Chitwan National Park

Situé dans les plaines humides, le Chitwan est l’une des meilleures destinations d’Asie pour observer la faune : avec un peu de chance, vous y apercevrez gavials, daims tachetés, gaurs et de nombreux oiseaux exotiques. Ajoutez à cela la visite des villages tharu et, pour les plus téméraires, les promenades guidées dans la jungle sur les traces des rhinocéros et des tigres, et vous ne manquerez pas d’activités.

adobestock_106237491.jpeg

Sur les traces des rhinocéros...

8. Admirer les vues depuis Pokhara

Deuxième ville touristique du Népal, Pokhara, charmante et décontractée, n’a certes pas le cachet historique de Katmandou. Mais elle ne s’en inscrit pas moins dans un cadre exceptionnel. À l’aube, le spectacle du Machapuchare et des Annapurnas depuis les rives paisibles du Phewa Tal est somptueux. Il devient inoubliable lorsqu’on le découvre au fil d’un trek, en VTT ou à l’occasion d’une sortie en parapente au-dessus de la vallée.

adobestock_131863183.jpeg

Vue depuis la rive du lac Phewa à Pokhara

9. S'approcher du Tibet dans la vallée du Langtang

Le troisième plus beau trek en maisons de thé du Népal se niche dans une jolie vallée longeant la frontière tibétaine. Mêlant bambous luxuriants, forêt himalayenne, hauts sommets, pâturages et glaciers, Langtang offre une incroyable diversité de paysages, même si la vallée a énormément souffert des séismes de 2015, mais les lodges ont été reconstruits et les sentiers améliorés. La frontière tibétaine voisine nouvellement ouverte permet de prolonger l’expérience de la plus superbe des façons.

adobestock_174195507.jpeg

Lac de Gosaikunda, Langtang, Nepal

10. Partir en pèlerinage à Lumbini, berceau du Bouddha

Le pèlerinage jusqu’au lieu de naissance du Bouddha figure parmi les grands cheminements spirituels du souscontinent. On peut se rendre sur le site précis où Siddhartha Gautama vit le jour il y a 2 500 ans et redécouvert il y a une centaine d’années seulement, puis visiter la kyrielle de temples alentour pour une expérience des plus  spirituelles. On peut aussi tout simplement trouver un endroit paisible où méditer sur l’existence.

11. Goûter les momo

Ces petits raviolis à la viande ou aux légumes sont (officieusement) le plat national du Népal. Qu’on les déguste dans un somptueux restaurant newar, à la table commune d’une petite échoppe tibétaine comme le Yangling ou dans un lodge donnant sur les Annapurnas, les momo exaltent toutes les saveurs de l’Himalaya. Lors d’un cours de cuisine, vous pourrez même apprendre à réaliser ces bouchées faussement simples, prisées de la Chine à l’Asie centrale. À Katmandou, les raviolis peuvent également être farcis à la pomme et à la cannelle, et accompagnés de glace !

adobestock_216157156.jpeg

Impossible de visiter le Népal sans goûter les momos, ces raviolis traditionnels, incontournables de la cuisine népalaise.

12. Faire du parapente à Bandipur

Sur une crête, à mi-chemin entre Katmandou et Pokhara, Bandipur est un village parfaitement préservé de temples et de maisons traditionnelles newar du XVIIIe siècle. On peut faire de belles promenades dans les collines environnantes et, pour les plus aventureux, descendre en rappel dans la grotte de Siddha Gufa, survoler le village en parapente ou faire du canyoning dans les chutes d’eau avoisinantes. Plusieurs guesthouses bien tenues sont aménagées dans de pittoresques maisons newar restaurées.

adobestock_137575780.jpeg

Coucher de soleil sur le village de Bandipur

13. Faire la fête au Népal

Votre séjour coïncidera certainement avec une célébration, tant les festivités sont nombreuses au Népal. Elles sont d’ailleurs plus spectaculaires les unes que les autres : danses masquées pour exorciser les démons, luttes acharnées entre factions rivales d’une ville ou processions, tel le Rato Machhendranath où des chariots de 20 m sont traînés par des centaines de dévots à travers les rues bondées de Katmandou ou de Patan.

14. Silloner la ville de Patan

Cité jumelle de Katmandou, Patan est pourtant souvent ignorée des touristes. Plusieurs visites vous seront nécessaires pour profiter de tout ce qu’elle a à offrir : une magnifique Durbar Square, le meilleur musée du pays, des stupas datant de l’empereur Ashoka et le meilleur choix de restaurants internationaux de la vallée. Passez-y la nuit et vous aurez ses ruelles fascinantes pour vous seul.

adobestock_225384055.jpeg

Prenez le temps de vous perdre dans les ruelles de Patan

15. Faire du rafting

Le Népal est l’une des meilleures destinations au monde pour le rafting et le kayak, vous le saviez ? La Trisuli et la Bhote Kosi, gonflées par les torrents des sommets himalayens, sont la promesse d’excursions d’une journée mémorables. Mieux encore, des expéditions de plusieurs jours sur la Karnali, la Tamur et la Sun Kosi permettent de traverser certains des lieux les plus reculés du pays. Ultimate Descents Nepal, entre autres, propose des circuits à travers la jungle.

Pour encore plus d'inspirations et de conseils voyage, recevez directement dans votre boîte mail notre newsletter hebdomadaire. 
 



Paramètres des cookies