1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 11 raisons d'aller découvrir la Crète
Idées de voyage

11 raisons d'aller découvrir la Crète

Mis à jour le : 3 juillet 2018

Carte

La Crète réunit histoire et traditions, culture et nature, joies de la table et du partage. Que l’on plonge dans la mer ou dans l’Antiquité, que l’on coure ses chemins escarpés ou ses terrasses festives, l’île offre toutes ses richesses avec générosité.

1. La vieille ville de La Canée

Préparez-vous à tomber sous le charme de La Canée. Dans ce port vénitien romantique et fascinant, des maisons historiques aux couleurs pastel bordent la promenade de front de mer. C’est là que touristes et habitants se baladent et conversent, entre la mosquée couleur pêche, le phare aux tons crème et l’imposant fort Firkas. Au détour des ruelles tortueuses qui partent de l’embarcadère se nichent des minarets, des hôtels de charme et certains des meilleurs restaurants de l’île. Dans le quartier de Splantzia, profitez des cafés agréables et verdoyants ainsi que des boutiques proposant des articles traditionnels souvent introuvables ailleurs.

adobestock_109860919.jpeg

Préparez-vous à tomber sous le charme de La Canée

2. Elafonissi

C’est la plage que tout le monde se promet de voir en venant en Crète. Mais peu tiennent leur promesse tant Elafonissi est cachée, loin dans le sud-ouest sauvage de l’île, derrière les montagnes escarpées et les petits villages isolés. Réputé pour sa longue langue de sable et ses eaux cristallines, l’endroit attire les foules en haute saison. L’automne est le moment propice pour découvrir ce petit paradis, et frissonner de plaisir dans la douceur du vent, l’eau turquoise à mi-mollet.

adobestock_115021041.jpeg

L’automne est le moment propice pour découvrir Elafonisi

3. Le palais de Cnossos

Le palais du légendaire roi Minos donne la mesure du haut degré de sophistication des Minoens, ce peuple de l’âge du bronze qui établit en mer Égée une puissante thalassocratie. Revivez dans Cnossos, qui en fut la capitale, cette histoire prestigieuse… tombée dans l’oubli jusqu’au début du siècle dernier.

Les fouilles qui y sont entreprises ont alors révélé l’un des sites archéologiques majeurs de la Méditerranée. Et même si sa restauration partielle porte à controverse, c’est le site incontournable de la Crète.

adobestock_118337181.jpeg

Le palais de Cnossos

4. La côte sud-est par la mer

Avis aux aventuriers et aux amoureux de plages : les rivages escarpés du Sud-Est ne sont accessibles qu’en bateau. Des navettes vous permettent alors de découvrir des petits joyaux : Loutro, aux plages préservées à flanc de montagne, ou encore Sougia, ses habitants charmants et son poisson si frais. Au départ et à l’arrivée de votre périple, Paleohora et Hora Sfakion sont deux localités emblématiques de la Crète, abordables et vivantes, au son des accords de musique traditionnelle.

adobestock_115281035.jpeg

Loutro, la plage paradisiaque

5. Les gorges de Samaria

Du plateau d’Omalos, les surprenantes gorges de Samaria mènent jusqu’en mer de Libye une foule de marcheurs attirés par la splendeur du paysage. Tapissées de fleurs sauvages, éclatantes au printemps, elles constituent le royaume des oiseaux de proie. Un départ matinal, une journée entière de marche et de bonnes chaussures seront nécessaires pour éprouver ce bonheur. Parallèles et moins connues, les gorges d’Agia Irini, d’Imbros et d’Aradena  suivent à peu près la même orientation.

adobestock_113905665.jpeg

Les surprenantes gorges de Samaria

6. Spinalonga

Dernière citadelle à tomber sous la coupe turque, l’île de Spinalonga est devenue une destination touristique vedette. Siège d’une léproserie durant la première moitié du XXe siècle, elle est au coeur du roman de Victoria Hislop, L’Île des oubliés, adapté pour la télévision grecque (To Nisi).Vous ne serez donc pas seuls à arpenter les ruines de la forteresse vénitienne et à vous glisser entre les murs (reconstruits) de la léproserie. Mais vous n’échapperez pas au charme nostalgique qui en émane.

adobestock_103550127.jpeg

Spinalonga, siège d’une léproserie durant la première moitié du XXe siècle

7. Agios Nikolaos

Le nom du golfe Mirabello (Belle-Vue) sur lequel veille la fière Agios Nikolaos rappelle combien les Vénitiens furent séduits par le lieu. Ils perchèrent la forteresse au-dessus de la ville, ordonnancée autour de son petit port et de son lac circulaire. De repaire balnéaire huppé, celle-ci a tôt fait d’être investie alentour par les promoteurs touristiques sans perdre de sa beauté. La nuit tombée, la foule des vacanciers se mêle joyeusement à une clientèle crétoise, jeune et branchée, dans les bars sur le port.

adobestock_66123809.jpeg

Agios Nikolaos

8. Région viticole d’Héraklion

Au sud d’Héraklion et de sa périphérie urbaine se dressent des collines boisées, plantées d’oliviers et de vignes. Environ 70 % des excellents vins crétois proviennent de la région d’Héraklion. Empreinte d’une ambiance décontractée et d’un charme suranné, celle-ci s’organise autour des villages d’Archanes, où se trouvent des ruines minoennes, et de Dafnes. La région est particulièrement animée à l’automne, au moment des vendanges.

adobestock_91946586.jpeg

Visiter la région viticole d’Héraklion

9.  La plage de Vaï

Le sable doré de cette plage exotique et son épaisse palmeraie confèrent à Vaï des accents de mers du Sud. La légende veut que les noyaux de dattes crachés par les légionnaires romains et les pirates aient donné ces vigoureux palmiers. Les légions sont aujourd’hui touristiques, mais la plage reste agréable au coeur de l’été car l’on peut s’échapper à l’une ou l’autre extrémité pour plus de tranquillité.

adobestock_166135752.jpeg

Poser sa serviette sur la plage de Vaï

10. Moni Arkadiou

Moni Arkadiou offre une expérience particulièrement émouvante. Situés sur une haute plaine au sud de Rethymnon, l’église et le cloître du XVIe siècle sont ravissants. Mais ce monastère fut aussi le théâtre d’un des plus grands drames survenus en Crète : en 1866, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants crétois y sont encerclés par 2 000 soldats turcs. Plutôt que de se rendre, ils mirent le feu à des barils de poudre, et tous périrent dans l’explosion, à l’exception d’une petite fille.

adobestock_130179873.jpeg

Moni Arkadiou

11. Le plateau du Lassithi

L’ascension jusqu’au plateau du Lassithi par une longue série de virages à travers un paysage toujours plus séduisant met en haleine… Et une fois là-haut, si ce n’étaient les hauteurs alentour, on se croirait redescendus dans une plaine toute verte. Ce sentiment troublant ne relève-t-il pas du mystère même qui entoure la naissance de Zeus ? La grotte du mont Dicté – où le dieu vécut caché –, cathédrale de stalactites et de stalagmites, en a les accents olympiens !

adobestock_94462422.jpeg

Le plateau du Lassithi


Paramètres des cookies