Racket institutionnel ?

Portrait d'anonyme
martinbzh
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 10 mois 4 semaines
  • Réponse(s) : 0

Bonjour, je viens de passer quatre semaines en Ethiopie.
Si vous voyagez en individuel attendez vous à avoir l’impression d’être un distributeur de billet ambulant.

Et c’est l’état qui donne l’exemple.

Ainsi même votre guide favori Lonely Planet qui est en général bien maintenu à jour est dans l’incapacité de suivre l’inflation des tarifs.

Après environ 60% d’augmentation en 2017 les tarifs ont quasiment doublé partout début septembre 2019.

Voici quelques exemples d’écart entre le guide et les derniers tarifs :

- la moindre église 350 birrs (soit entre 10 et 12 euros selon un retrait majoré des frais ou des espèces changées au marché noir) et non 200 Birrs

- Yemrehanna Kristos au nord de Lalibela  30 USD soit 1000 Birrs et non 300 Birrs

- comme chaque site naturel intéressant est inclus dans un parc national plus ou moins justifié comptez les frais pour le véhicule et le(s) passager(s) auxquels s’ajoute le guide obligatoire et le scout également obligatoire à 200 Birrs, quand vous ne devez pas vous acquittez en plus du parking comme à Crocodile Market.

- pour aller visiter un village Mursi j’ai dépensé 2000 Birrs pour une heure sur place entre l’entrée du parc pour moi et le véhicule, le scout, le guide, le chef du village et le forfait photos.

Quant aux guides, officiels et quasi obligatoires, ils ont indexé leurs tarifs sur les augmentations gouvernementales. Pour un service de 3 à 5 heures comptez au minimum 800 Birrs et à l’association des guides de Gondar le tarif est passé de 200 à plus de 700 Birrs. C’est le salaire moyen hebdomadaire et vous aurez du mal à l’occuper plus d’une heure ou deux.

En quittant le pays si vous gardez un peu de monnaie locale pour boire un verre à l’aéroport en patientant prévoyez large ! Le demi est exactement dix fois plus cher qu’en ville.

C’est dommage d’avoir ce sentiment de participer en permanence obligatoirement à l’effort de construction du barrage sur le Nil, alors que le pays est si intéressant et si varié.

 
Portrait d'anonyme
webmaster
  • Hors ligne
  • Paris, France
  • Membre depuis :
  • 8 années 5 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mar 28 jan 2020 à 09:51

Bonjour, 

Désolé si des prix n'étaient pas à jour dans notre guide. Sachez que le guide de l'Ethiopie date de février 2018 ainsi nos auteurs ont dû s'y rendre plusieurs mois auparavant. Ceci explique donc que les prix aient augmenté et ne soient plus actuels en septembre 2019. 

Je vous remercie pour ces informations que je transmets à nos équipes éditoriales afin qu'elles les mettent à jour lors de la prochaine réédition.

J'espère que vous avez tout de même bien profité de votre voyage :-) 
Belle journée, 
Le Webmaster

Paramètres des cookies