Éthiopie : Visa

Formalités d'entrée en Éthiopie

Attention : les formalités concernant les visas éthiopiens peuvent changer à tout moment. L’ambassade éthiopienne dans votre pays est la meilleure source d’informations.
Actuellement, tous les visiteurs à l’exception des ressortissants du Kenya et de Djibouti doivent avoir un visa pour entrer en Éthiopie.
Les citoyens de la plupart des pays occidentaux peuvent obtenir un visa touristique à leur arrivée à l’aéroport international Bole. Hormis l’attente, c’est une opération simple qui coûte 50 $US. Normalement, on vous délivre automatiquement un visa d’un mois mais vous pourrez facilement en obtenir un de trois mois. S’il n’est officiellement pas nécessaire de présenter un billet d’avion pour le retour ou la poursuite du voyage, certains voyageurs se le sont vus demander par les services de l’immigration.
Il existe aussi des visas de trois et six mois à entrées multiples.
Notez qu’il est impossible d’obtenir à un visa à la frontière en entrant dans le pays par voie terrestre.
Les ambassades éthiopiennes à l’étranger pourront (mais pas toujours) demander les documents suivants pour traiter votre demande de visa : un billet d’avion pour le retour ou la poursuite du voyage (ou l’itinéraire fourni par la compagnie aérienne), un visa pour votre pays de destination suivant, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune et la preuve que vous disposez de fonds suffisants pour votre séjour (officiellement 50 $US minimum par jour).
Quelle que soit leur nationalité, les voyageurs peuvent obtenir un visa de transit à leur arrivée ou auprès des ambassades éthiopiennes à l’étranger ; ces visas sont valables pendant 7 jours au maximum.
Il est très peu probable que les services de l’Immigration (près de Zambia St, Addis Ababa ; h8h30-12h30 et 13h30-17h30 lun-ven) à Addis-Abeba acceptent de proroger votre visa si vous voyagez avec un visa touristique. L’un de nos auteurs a essuyé un refus et a été contraint de faire un aller-retour rapide à Nairobi en avion pour obtenir un nouveau visa d’un mois à son arrivée à l’aéroport d’Addis-Abeba. Si vous êtes en Éthiopie pour affaires, il vous faudra une lettre de votre employeur pour faire proroger votre visa.
Faites des photocopies de tous vos documents importants. 

Autres documents

En théorie, un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire. De même, vous devrez être vacciné contre le choléra si vous avez fait étape dans une région touchée par cette maladie dans les six jours précédant votre arrivée en Éthiopie. Dans la pratique, ces certificats sont rarement exigés mais mieux vaut les avoir par mesure de précaution.

Visas pour la poursuite de votre voyage

Visa pour Djibouti

Présentez-vous tôt le matin à l’ambassade de Djibouti (0116-613200 ; près de Bole Rd ; h9h-11h et 14h30-16h30 lun-ven) en apportant 125 $US (délivrance en 48 heures) ou 150 $US (délivrance en 24 heures), une preuve de réservation d’hôtel, un billet d’avion ou de bus vous permettant de quitter Djibouti après votre séjour et une photo d’identité. Vous pouvez aussi obtenir un visa à votre arrivée à l’aéroport de Djibouti.

Visa pour le Kenya

L’ambassade du Kenya (0116-610033 ; keni gad@ethionet.et ; Fikremaryam Abatechan St ; h9h-13h et 14h-17h lun-ven) demande 50 $US pour un visa de tourisme de trois mois. Munissez-vous d’une photo d’identité. Les demandes ne peuvent être déposées que le matin et le visa est prêt l’après-midi suivant. On peut aussi facilement obtenir un visa au poste-frontière de Moyale et à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi.

Somaliland

Le  bureau du Somaliland (0116 635921 ; près de Bole Rd ; h8h30-12h30 et 14h-15h30 lun-ven) accorde des visas de tourisme d’un mois moyennant 40 $US/60 $US. Apportez une photo d’identité. Le visa est délivré sur-le-champ.

Soudan

À moins de passer par un tour-opérateur soudanais agréé, obtenir un visa de tourisme auprès de l’ambassade du Soudan (0115 516477 ; Ras Lulseged St ; h8h30-12h30 lun, mer et ven pour les visas uniquement) est mission impossible. Malgré tout le temps et l’énergie que vous y consacrerez, vous essuierez un refus. De plus, toutes les demandes étant envoyées à Khartoum pour y être traitées, vous devrez attendre parfois plus d’un mois pour apprendre que la vôtre a été rejetée. Il existe cependant un moyen d’entrer au Soudan : solliciter un visa de transit qui permet de séjourner jusqu’à deux semaines dans le pays. Pour cela, il vous faudra présenter un visa pour l’Égypte, une photo et, pour la plupart des nationalités, 100 $US en liquide. Le visa est normalement délivré le lendemain.

Mis à jour le : 5 février 2018

Articles récents

Paramètres des cookies