1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Vertiges Abyssins : découvrez le nord de l'Ethiopie
Idées de voyage

Vertiges Abyssins : découvrez le nord de l'Ethiopie

Texte par

Olivier Cirendini

Mis à jour le : 20 avril 2018

Carte

Il était temps ! Après des décennies qui ont vu son potentiel touristique rester largement sous exploité, l'Éthiopie séduit de plus en plus de voyageurs. Juste retour des choses pour cette Abyssinie pleine de surprises. Découverte en 5 étapes dans le nord du pays.

1 - La mystique de Lalibela

On dit que la foi peut soulever des montagnes. Lalibela démontre, à minima, qu'elle peut les creuser. Au début du XIIe siècle, l'empereur Gebre Mesqel Lalibela décida de bâtir en Éthiopie une “nouvelle Jérusalem”, avec ses églises, son Jourdain, son enfer et son paradis, creusés de main d'homme dans le tuf aux couleurs d'oxydes de fer du pays amhara. Neuf siècles plus tard, cette cité classée sur la liste du patrimoine de l'humanité occupe une place de choix sur le carnet de route des voyageurs dans le nord du pays. Non seulement pour ses onze églises monolithiques ou semi-monolithiques dans lesquelles les prêtres entretiennent la flamme du flamboyant culte orthodoxe éthiopien, mais aussi pour son ambiance si particulière : Lalibela est un dédale de passages dans la roche dans lesquels se faufilent des silhouettes vêtues de blanc, une cité d'ombre et de lumière à l'atmosphère mystérieuse et feutrée.  

ethio_oc_1.jpg

 Lalibela est un dédale de passages dans la roche dans lesquels se faufilent des silhouettes vêtues de blanc

2 - Les églises rupestres de haut-vol du Tigré

Au nord de Lalibela, les pitons et plateaux désertiques de la région du Tigré abritent une autre série d'églises défiant l'architecture traditionnelle : plus d'une centaine de lieux de culte aménagés – pour certains 800 ans avant les églises de Lalibela – dans les recoins les plus inaccessibles du relief. L'accès à Abuna Yemata Guh, juchée à mi-hauteur d'un piton vertical, nécessite ainsi des cordes pour la partie finale, au bord d'un précipice. Quant à la belle Abuna Abraham, posée sur une falaise, elle s'atteint au terme d'une ascension en pente raide. D'autres sont plus faciles d'accès, comme les églises des abords de Wukro, mais l'expérience demande dans l'ensemble une pointe de courage. Lequel sera largement récompensé par la beauté du site et l'émouvante découverte des fresques peintes en teintes douces à même la pierre, sous de hautes arcades et coupoles décorées.

ethio_oc_2.jpg

L’église Saint Georges de Lalibella, Ethiopie

3 - Le spectacle des caravanes du Danakil

Coincé au nord du pays à la frontière érythréenne, le territoire des Afars – la minorité musulmane d'Ethiopie, qui représente environ 1% de la population du pays – est à première vue on ne peut plus inhospitalier : une dépression située sous le niveau de mer, formée aux temps géologiques dans la continuation du grand rift africain, jadis recouverte par la mer et maintenant occupée par un désert de sel ponctué de volcans. Les Afars ont pourtant trouvé ici une source de revenus. Depuis des siècles, ils exploitent le sel des abords du lac Karoum, le taillent en blocs et chargent le tout sur des dromadaires qui traversent ce paysage plat comme la main en caravanes silencieuses. Un spectacle surréaliste, dont la beauté ne doit pas faire oublier les conditions de travail de ces "forçats du sel”, qui travaillent dans une chaleur accablante – le mercure dépasse les 45°c au plus chaud du calendrier – renforcée par la réverbération du soleil sur le miroir salin.
Du fait de la présence de l'Erythrée, toute proche, il convient de se tenir informé de l'actualité avant le voyage dans la région du Danakil, Erta Ale et Dallol compris.

ethio_oc_4.jpg

Les caravanes du Danakil

4 - Le chaudron du diable de l'Erta Ale

La route est un simple ruban d'asphalte traversant une étendue volcanique, véritable océan de lave solidifiée. Puis le 4x4 oblique sur une piste, ses roues soulevant des nuages de poussière claire qui se dépose en fine farine sur les rares buissons. Quelques dizaines de kilomètres encore, et un coup de frein final marque le début de trois heures de marche vers l'Erta Ale, sur des coulées de lave cordée qui crisse sous les pas. Au loin, le volcan s'annonce sobrement par un panache de fumée qui ondule dans le vent chaud. À mesure que la lumière décline, il prend une couleur de plus en plus orangée qui préfigure la fureur du spectacle à venir. L'Erta Ale partage en effet avec de rares volcans de la planète une caractéristique qui l'a rendu célèbre : il présente un lac de lave permanent. Une fois arrivé au bord du cratère, dans la nuit sombre, on découvre une vision digne d'un soupirail ouvert sur l'enfer : dans un bruit de ressac continu, des rouleaux de lave incandescente, des torrents de magma et des fontaines de lave… La beauté du diable.

ethio_oc_5.jpg

Le chaudron du diable de l'Erta Ale

5 - La féérique palette de Dallol

La géologie réserve une toute autre vision 80 kilomètres au nord-est de l'Erta Ale. À Dallol, pas de volcan visible. Les phénomènes volcaniques sont dissimulés sous une croute de sel de deux kilomètres d'épaisseur. L'eau chargée de minéraux est ainsi vaporisée par la chaleur vers la surface, créant champs de fumerolles, dômes de sel, formations d'évaporite et autres manifestations géothermales, et faisant au passage ressortir les couleurs des éléments chimiques : rouges des potasses et oxydes de fer, jaune intense du souffre, verts et turquoises des eaux acides… Outre cette étonnante palette, le site – 116 m sous le niveau de la mer et réellement accessible et exploré depuis le début des années 2000 – décline des formes évoquant des bouquets de corail, gorgones, bénitiers, dentelles, cristaux et trottoirs de sel, fleurs de souffre, cheminées de fées et lacs bouillonnants de souffre… Une féérie géologique.

ethio_oc_6.jpg

Les phénomènes volcaniques sont dissimulés sous une croute de sel de deux kilomètres d'épaisseur.


Ce reportage a été réalisé avec l'aide d'Allibert-Trekking, qui propose plusieurs voyages et randonnées en Éthiopie.

Guide de voyage

Un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Éthiopie

Paramètres des cookies