Le Nord

Pourquoi y aller

La nature est l’un des principaux atouts de la Thaïlande du Nord. Les paysages accidentés se prêtent à diverses activités de plein air, que ce soit le rafting à Um Phang ou la randonnée parmi les orchidées sauvages à Mae Hong Son.
Côté expériences culturelles, le Nord n’est pas en reste. Dans cette région considérée comme le berceau d’une grande partie de la culture thaïlandaise, on peut par exemple visiter un temple bouddhique à Phrae, séjourner chez l’habitant en milieu rural à Sukhothai ou goûter la cuisine locale au marché de nuit de Lampang.
Les voyageurs les plus blasés repartiront comblés : trek à la rencontre des ethnies des collines de Mae Sariang pour les explorateurs intrépides, road trip jusqu’à Phayao, voyage dans le temps au parc historique de Sukhothai… Et Pai convaincra les inconditionnels des fêtes de plage que l’on sait s’amuser aussi loin de la mer.

À ne pas manquer

  1. Les réserves naturelles comme le parc national de Phu Hin Rong Kla de la province de Phitsanulok ou le parc national de Salawin dans la province de Mae Hong Son
  2. La randonnée et le rafting dans la lointaine Um Phang, où la route s’achève à la Nam Tok Thilawsu, la plus belle chute d’eau de Thaïlande
  3. Un avant-goût de Chine sans traverser les frontières à Mae Salong (Santikhiri, p. 220)
  4. La découverte de villes hors des sentiers battus comme Phayao ou Phrae
  5. La remontée vers l’âge d’or de la Thaïlande dans les parcs historiques de Sukhothai et de Si Satchanalai-Chaliang
  6. La boucle de Mae Hong Son ou la route de Chiang Khong à Phayao, à parcourir en voiture de location
  7. Une plongée dans la vie des Thaïlandais du Nord en logeant chez l’habitant dans des villages comme Muang Pon ou Ban Na Ton Chan
Mis à jour le : 4 juillet 2017
Paramètres des cookies