Ouest de Bali

Pourquoi y aller

Si les zones touristiques du sud de Bali continuent de s’étendre vers l’ouest, à l’instar de Canggu, l’ouest de Bali reste une région en grande partie peu visitée. À l’exception des abords de la route côtière entre Tabanan à Gilimanuk, le reste du territoire est une terre d’exploration peu fréquentée, entre plages sauvages, jungle luxuriante et rizières.
Sur la côte rocheuse, les surfeurs se mesurent aux rouleaux sur de superbes plages, comme celles de Balian et de Medewi. On trouve ici certains des sites les plus sacrés de Bali, du Pura Tanah Lot, pris d’assaut, au Pura Taman Ayun, et au Pura Rambut Siwi, merveilleusement isolé.
La proprette ville de Tabanan est l’épicentre du subak, ingénieux système d’irrigation (inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco) qui garantit une répartition équitable de l’eau.

Quand partir

  • La saison sèche, d’avril à septembre, est idéale pour visiter l’ouest de Bali (ces dernières années toutefois, la saison sèche était plus humide que d’habitude et la saison humide un peu plus sèche). La randonnée dans le parc national de Bali Barat est beaucoup plus facile quand il n’y a pas de boue, et les eaux de Pulau Menjangan sont alors claires et propices à la plongée.
  • La côte ouest ne connaît guère de haute saison, si ce n’est que la période allant de mai à août est plus propice au surf. Même pendant ces mois de “pointe” cependant, il y aura toujours moins de monde sur les vagues ici que sur celles plus au sud.

À ne pas manquer

  1. Balian Beach. Ambiance décontractée, belles vagues, bars à surfeurs et hébergements élégants.
  2. Pantai Medewi. Un long break gauche et un paradis discret.
  3. Pura Taman Ayun. L’un des temples les plus évocateurs de Bali, à l’ambiance particulièrement sereine.
  4. Pura Tanah Lot. La spiritualité matinale de ce temple très touristique, avant la frénésie de l’après-midi.
  5. Pura Rambut Siwi. Un important temple historique situé en bord de mer.
  6. Cemagi. Une escapade ici pour le Pura Gede Luhur Batu Ngaus, une bonne alternative au très fréquenté Tanah Lot.
Mis à jour le : 21 mai 2019

À voir à faire à Bali et Lombok

Marga

  • Margarana

    monument

    Margarana, au nord-ouest du village de Marga, commémore le rôle de Bali dans la lutte pour...

    Lire la suite

Tabanan

  • Mandala Mathika Subak

    musée

    Vous trouverez ce musée dans un grand ensemble consacré au subak de Tabanan. Il y présente...

    Lire la suite

Gilimanuk

Au nord de la ville, faites un arrêt sur le littoral pour voir la mer et les vagues se renforcer à l’approche du détroit de Bali. La vue est spectaculaire et vous donne une bonne raison de ne pas avaler un éventuel plat de curry douteux si vous vous apprêtez à monter à bord d’un ferry.

  • Museum Manusia Purbakala Gilimanuk

    musée

    À 500 m à l’est de l’embarcadère des ferries, le personnel de ce musée se fera une joie de vous...

    Lire la suite

Cemagi

Juste au nord du Pura Gede Luhur Batu Ngaus se trouve la plage de sable noir de Pantai Mengening.

  • Pura Gede Luhur Batu Ngaus

    temple hindou

    Entre les villas de plus en plus nombreuses, un spectaculaire affleurement rocheux de lave noire surgit...

    Lire la suite
Paramètres des cookies