Bhoutan : Histoire

Chronologie du Bhoutan

Le Bhoutan serait habité depuis 2000 av. J.-C. Le bouddhisme a certainement été introduit au IIe siècle bien que l'on associe généralement son apparition à la première visite de Rinpoché, au VIIIe siècle.

1 500-2 000 av. J.-C.

Le territoire du Bhoutan actuel est habité par des bergers nomades qui migrent au gré des saisons entre les vallées et les alpages.

VIe siècle

Une religion animiste, le bön, fait son apparition dans toute la région himalayenne, y compris plusieurs vallées de l’actuel Bhoutan.

VIIe siècle

Le bouddhisme s’installe au Bhoutan. Les premiers temples sont construits en 659, notamment le Kyichu Lhakhang, près de Paro, et le Jampey Lhakhang, dans le Bumthang.

746

Guru Rinpoché (Padmasambhava), invité par le roi du Bumthang à visiter son pays et à soumettre les esprits maléfiques, convertit le souverain et d’autres personnes au bouddhisme.

841

Le roi tibétain Langdharma interdit le bouddhisme au Tibet et exile son frère, le prince Tsangma, dans l’est du Bhoutan.

IXe siècle

De nombreux bouddhistes tibétains, persécutés lors de la montée en puissance des Bonpo, se réfugient au Bhoutan.

Xe siècle

À la suite de nouveaux troubles et du déclin du bouddhisme au Tibet, diverses écoles de bouddhisme tibétain voient le jour au Bhoutan.

XIIe siècle

Gyalwa Lhanangpa, fondateur de la lignée Lhapa Kagyu, installe le Tango Goemba dans la vallée de Thimphu et met en place un système de forteresses inspirées des dzongs tibétains.

1180

La fondation du monastère de Ralung (Tibet) par Tsangpa Gyaré marque la naissance de la lignée Drukpa Kagyu.

XIIe siècle

De nombreux lamas drukpa quittent le Tibet pour le Bhoutan en raison des persécutions des Gelugpa. La plupart s’installent dans l’ouest du pays et établissent des ordres monastiques drukpa.

1184-1251

Vie de Phajo Drukgom Shigpo, qui impose le Drukpa Kagyu comme école bouddhiste dominante au Bhoutan et confère à la région sa forme caractéristique de bouddhisme.

1433

Thangtong Gyalpo, célèbre yogi et ingénieur, vient du Tibet visiter le Bhoutan pour chercher du fer et construit huit ponts.

1450-1521

Vie de Pema Lingpa, le plus important terton (découvreur de textes sacrés) du Bhoutan.

1455-1529

Existence de Drukpa Kunley, le “Fou divin”, qui parcourt le Bhoutan en prêchant une approche non conventionnelle du bouddhisme et de la vie.

1616

L’arrivée au Bhoutan du premier Shabdrung, Ngawang Namgyal, venu de Ralung (Tibet), marque le début de l’ascension de la lignée Drukpa Kagyu.

1621

Création de la première congrégation de moines au Cheri Goemba, bâti par Ngawang Namgyal un an auparavant.

1627

Deux jésuites portugais, les abbés Cacella et Cabral, sont les premiers Européens à visiter le Bhoutan.

1629

Une coalition de cinq lamas bhoutanais représentant les lignées rivales attaque le Simtokha Dzong, premier dzong du pays, et défie le Shabdrung.

1637

Construction du Punakha Dzong, deuxième dzong du pays. Punakha demeure la capitale du Bhoutan jusqu’au milieu des années 1950.

1639

Le Tibet reconnaît enfin l’autorité de Ngawang Namgyal sur le Bhoutan.

1668

Mingyur Tenpa est intronisé troisième desi (régent). Il gouverne pendant 12 ans, au cours desquels il étend les frontières du Bhoutan à l’ouest jusqu’à Kalimpong, aujourd’hui en Inde.

1705

Annonce très tardive du décès de Ngawang Namgyal.

1730

Druk Desi Mipham Wangpo aide Gya Chila, le dirigeant du Cooch Behar, à repousser les envahisseurs et à installer une querelle familiale ; le Bhoutan est alors autorisé à poster des troupes dans ce royaume du sud.

1768

Le desi tente de supprimer l’influence des instances religieuses au Bhoutan. Il noue des alliances avec le Panchen Lama au Tibet et le roi Prithvi Narayan Shah du Népal.

1772

Le Bhoutan envahit le Cooch Behar et prend son roi en otage. La Compagnie britannique des Indes orientales accepte d’aider le Cooch Behar, moyennant paiement.

1774

George Bogle mène une mission commerciale au Bhoutan et au Tibet. Il plante des pommes de terre sur le sol bhoutanais.

1776 et 1777

Alexander Hamilton se rend à Punakha et Thimphu pour tenter de régler des différends fonciers entre le Royaume-Uni et le Bhoutan.

1783

Le capitaine Samuel Turner conduit une grande expédition du Raj britannique au Bhoutan et au Tibet.

1826

Le Bhoutan et le Royaume-Uni commencent à se disputer la souveraineté des duar (collines du sud du Bhoutan).

1828

De nombreux documents historiques d’origine sont détruits par des incendies dans l’imprimerie de Sonagatsel.

1832

Nouvelles pertes de documents historiques dans l’incendie dévastateur de la bibliothèque du Punakha Dzong.

1862

Naissance d’Ugyen Wangchuck, fils du “régent noir” Jigme Namgyal, penlop de Trongsa endurci par les batailles.

1864

La malheureuse expédition d’Ashley Eden reçoit un accueil humiliant à Punakha et aigrit les relations entre le Bhoutan et le Royaume-Uni.

1865

Le Bhoutan et le Royaume-Uni entrent en guerre pour le contrôle des duar ; le conflit s’achève par le traité de Sinchula, qui réduit grandement le territoire du Bhoutan.

1865

Après la guerre des duar meurt la légende selon laquelle la frontière du Bhoutan se trouve à l’endroit où un rocher est tombé de la montagne.

1870

Le penlop de Trongsa, Jigme Namgyal, est intronisé 51e desi, ce qui consolide son pouvoir et son influence croissants.

1878

À seulement 16 ans, Ugyen Wangchuck, le fils de Jigme Namgyal, est brièvement pris en otage au Ta Dzong de Paro alors qu’il accompagne la campagne de son père visant à reprendre le Paro Dzong.

1885

Après des décennies de guerre civile et à l’issue de la bataille de Changlimithang, Ugyen Wangchuck devient la figure la plus puissante du pays.

1897

Le 12 juin, le grand séisme de l’Assam détruit les dzongs et de nombreux documents d’origine à Punakha et Lingzhi, et endommage sérieusement de nombreux autres édifices.

1904

Ugyen Wangchuck aide Francis Younghusband à envahir le Tibet et participe aux négociations de traité entre le Royaume-Uni et le Tibet.

1906

Ugyen Wangchuck est invité à Calcutta pour assister à la réception organisée en l’honneur du prince de Galles.

1907

Ugyen Wangchuck est élu à l’unanimité gouverneur héréditaire du Bhoutan, Druk Gyalpo (“Roi dragon”), à Punakha.

1907

De nombreuses collections de documents et de trésors historiques sont perdues lorsque le Rinpung Dzong, dans la vallée de Paro, est englouti par les flammes.

1910

Signature du traité de Punakha, qui garantit la souveraineté du Bhoutan mais laisse ses relations extérieures entre les mains du Royaume-Uni.

1926

Ugyen Wangchuck meurt. Son fils Jigme Wangchuck devient le deuxième Druk Gyalpo.

1927

Le lieutenant-colonel Bailey, officier de l’armée britannique, assiste au couronnement du deuxième roi du Bhoutan, Jigme Wangchuck.

1928

Le futur troisième roi, Jigme Dorji Wangchuck, naît au palais Thruepang de Trongsa le 2 mai.

1931

Le lieutenant-colonel Weir se rend dans le Bumthang pour remettre au roi Jigme Wangchuck l’insigne de Chevalier Commandeur de l’ordre de l’empire des Indes.

1949

Le Bhoutan signe un traité avec l’Inde fraîchement indépendante à Darjeeling et obtient une petite concession de terres bordant la région des duar.

1952

Mort de Jigme Wangchuck. Son fils de 24 ans, Jigme Dorji Wangchuck, lui succède.

1953

L’Assemblée nationale (Tshogdu), composée de 130 membres, premier corps législatif du pays, est mise en place par le roi pour promouvoir la gouvernance démocratique.

1956

Le système archaïque du servage est aboli par Jigme Dorji Wangchuck, qui ordonne également la suppression de tous les termes désobligeants associés aux serfs.

1958

Le Premier ministre indien, Jawaharlal Nehru, et sa fille Indira Gandhi visitent le Bhoutan pour symboliser l’amélioration de ses relations avec l’Inde.

1959

Le Bhoutan perd le contrôle administratif de plusieurs monastères sur les pentes du mont Kailash et près de Gatok après l’annexion chinoise du Tibet.

1961

Le Bhoutan sort avec méfiance de son isolement volontaire, entame un processus de développement contrôlé et entreprend ainsi sa modernisation.

1964

Le Premier ministre Jigme Palden Dorji, éminent partisan du changement, est assassiné le 5 avril à Phuentsholing.

1968

Jigme Dorji Wangchuck continue de réformer le gouvernement en renonçant à son droit de veto sur les décisions de l’Assemblée nationale.

1971

Le Bhoutan devient membre de l’ONU à part entière après trois années en tant qu’État observateur.

1972

Après la mort de Jigme Dorji Wangchuck, son fils Jigme Singye Wangchuck lui succède à l’âge de 16 ans.

1974

Couronnement officiel de Jigme Singye Wangchuck, quatrième Druk Gyalpo.

1974

Le premier “groupe de touristes” explore les sites du pays, ouvrant la voie aux visiteurs étrangers.

Années 1980

Des politiques visant à préserver l’identité nationale commencent à marginaliser les habitants du sud, de langue népalaise.

1983

La compagnie aérienne nationale, Druk Air, inaugure son premier vol international entre Paro et Kolkata.

1988

Le gouvernement procède à un recensement national afin d’identifier les immigrants illégaux, c’est-à-dire qui ne peuvent pas prouver l’arrivée de leur famille avant 1958.

1991

Début d’un déplacement massif des Bhoutanais d’origine népalaise vers les camps de réfugiés situés de l’autre côté de la frontière avec le Népal.

1992

Quelque 80 000 résidents de langue népalaise qui affirment venir du Bhoutan sont hébergés dans sept camps dans le district de Jhapa (sud-est du Népal).

1993

L’exode des citoyens d’origine népalaise s’arrête et le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés crée un centre de transit à Kakarbhitta, à la frontière indo-népalaise.

1998

Jigme Singye Wangchuck transfère entièrement le pouvoir exécutif à un Conseil des ministres élu.

1998

Le Taktshang Goemba, plus célèbre monastère du Bhoutan, est quasiment détruit par un incendie.

1999

La télévision et Internet sont officiellement introduits au Bhoutan dans le cadre de la modernisation contrôlée.

2001

Début de l’élaboration de la première Constitution du royaume du Bhoutan.

2001

Une campagne de contrôle des réfugiés dans les camps népalais est lancée aux termes d’un processus bilatéral entre le Népal et le Bhoutan.

2003

L’Armée royale du Bhoutan, dirigée par le quatrième roi, élimine les camps de séparatistes bodos du territoire bhoutanais.

2003

Les désaccords concernant les recours formés à la suite de la première vague de contrôles se multiplient et des fonctionnaires sont attaqués dans un camp de réfugiés.

2005 et 2006

Abdication du quatrième roi et publication du projet de Constitution du royaume du Bhoutan.

2007

Première élection des 20 membres représentant les dzongkhag (districts) au sein du Conseil national (chambre haute composée de 25 membres).

2007

Les deux principaux partis politiques, le Druk Phuensum Tshogpa (DPT) et le Parti démocratique populaire (PDP), sont formés en vue de la première élection démocratique du pays.

2008

Les Bhoutanais votent une nouvelle fois, pour élire les 47 membres de l’Assemblée nationale (chambre basse). Le DPT remporte 45 sièges.

2008

Couronnement du cinquième Druk Gyalpo, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, le 6 novembre.

2008

La Constitution du royaume du Bhoutan est officiellement adoptée.

2009

Le Bhoutan et l’Inde concluent un accord portant sur la construction de 10 nouvelles centrales hydrauliques au Bhoutan, qui doivent produire 10 000 MW d’électricité.

2009

Un séisme de magnitude 6,1 dont l’épicentre se trouve dans l’est du Bhoutan secoue tout le pays, faisant plusieurs morts et de nombreux sans-abri.

2011

Jigme Khesar Namgyel Wangchuck épouse Jetsun Pema, une roturière, au Punakha Dzong le 13 octobre.

2011

Un séisme de magnitude 6,9 dont l’épicentre se trouve à Sikkim fait un mort au Bhoutan et endommage plusieurs bâtiments historiques.

2012

Le Bhoutan est ébranlé par la destruction complète du Wangdue Phodrang Dzong, l’un des plus vieux dzongs du pays, dans un incendie. Les travaux de reconstruction commencent immédiatement.

2013

Les Bhoutanais vont aux urnes pour la deuxième fois de leur histoire et la tendance s’inverse : le Parti démocratique populaire (PDP) obtient une victoire écrasante à l’Assemblée nationale.

Mis à jour le : 16 septembre 2014

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Bhoutan

Paramètres des cookies