Bhoutan : Santé

Vaccins et soins médicaux au Bhoutan

Emportez vos médicaments dans leur emballage d’origine clairement étiqueté. Une lettre datée et signée de votre médecin décrivant votre état de santé et le traitement prescrit (avec le nom du principe actif plutôt que la marque et l’usage éventuel de seringues ou d’aiguilles) peut aussi avoir son utilité. En cas de problème cardiovasculaire, munissez-vous d’une copie de votre dernier électrocardiogramme (ECG). Si vous suivez un traitement régulier, prévoyez le double de médicaments pour parer à une perte ou un vol, sachant que beaucoup de produits ne sont pas disponibles dans les pharmacies du Bhoutan.

Assurances

Il est conseillé de souscrire une assurance qui vous couvrira en cas d’annulation de votre voyage, de vol, de perte de vos affaires, de maladie ou encore d’accident. Déclarez vos problèmes de santé préexistants, car ils ne seront pas couverts autrement.
Vérifiez notamment que les sports à risque comme l’escalade ne sont pas exclus de votre contrat, de même que le rapatriement médical d’urgence car il peut coûter extrêmement cher. Si votre assurance ne couvre pas les dépenses de santé à l’étranger, une police supplémentaire s’impose.
Vous pouvez contracter une assurance qui réglera directement les hôpitaux et les médecins, vous évitant ainsi d’avancer des sommes qui ne vous seront remboursées qu’à votre retour. Dans ce cas, conservez avec vous tous les documents nécessaires.
Certains assureurs demandent que vous contactiez un centre d’appel dans votre pays de résidence (pas de PCV possible au Bhoutan), qui traitera le problème.
Attention ! Avant de souscrire une police d’assurance, vérifiez bien que vous ne bénéficiez pas déjà d’une assistance par votre carte bancaire, votre mutuelle ou votre assurance automobile.
N’oubliez pas de prendre avec vous les documents relatifs à l’assurance ainsi que les numéros à appeler en cas d’urgence.

Vaccins

Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination (livret jaune) que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre.

Vaccin obligatoire

Seul le vaccin contre la fièvre jaune a un caractère obligatoire dans certaines conditions. Si vous avez visité une zone à risque (Afrique ou Amérique du Sud) dans les 6 jours précédant votre arrivée au Bhoutan, on vous demandera la preuve de votre vaccination.

Vaccins conseillés

Pour le Bhoutan, l’Organisation mondiale de la santé recommande les vaccins suivants (en plus de ceux contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) :
Diphtérie et tétanos (adultes) Rappel tous les 10 ans. Peut provoquer douleur au bras et fièvre.
Hépatite A Protège presque à 100% pendant un an ; un rappel après 12 mois immunise pour 20 ans. Légers effets secondaires tels que mal de tête et douleur au bras dans 5 à 10% des cas.
Hépatite B Recommandé aux voyageurs en général. Trois injections en l’espace de 6 mois ou vaccin combiné avec l’hépatite A, plus rapide. Effets indésirables peu fréquents et légers, habituellement mal de tête et douleur au bras. Protection à vie dans 95% des cas.
Polio Le dernier cas de polio rapporté au Bhoutan remonte à 1986, mais la maladie a été signalée plus récemment en Inde et au Népal voisins. Pour les adultes, un seul rappel assure une protection à vie. Le vaccin inactivé ne présente pas de danger durant la grossesse.
Typhoïde Une injection protège à 70% pendant 2 à 3 ans. On peut aussi prendre des comprimés, mais le vaccin a moins d’effets secondaires (douleur au bras et mal de tête).
Varicelle Si vous n’avez pas eu la varicelle, demandez conseil à votre médecin. Les vaccins suivants peuvent être conseillés pour les voyages de plus de 1 mois et les personnes exposées à des risques particuliers :
Encéphalite japonaise B Elle comprend 3 injections et un rappel au bout de 2 ans. Douleur au bras et mal de tête sont les effets secondaires les plus fréquents. Plus rarement, une réaction allergique incluant urticaire et gonflement peut se produire jusqu’à 10 jours après chaque dose.
Méningites Une seule injection. Le vaccin quadrivalent protège pendant 2 à 3 ans, le vaccin contre la méningite C pendant 10 ans. Conseillé aux moins de 25 ans qui voyagent sac au dos sur une longue période.
Rages Trois injections. Un rappel après 1 an protège pendant 10 ans. Rares effets secondaires (mal de tête et douleur au bras).
Tuberculose On recommande habituellement aux adultes un test cutané avant et après un voyage de longue durée plutôt qu’une vaccination. Un seul vaccin au cours d’une vie. 

Mis à jour le : 11 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Bhoutan

Paramètres des cookies