1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Dix treks avec vue imprenable
Randonnée

Dix treks avec vue imprenable

Carte

Le trek est une entreprise difficile, mais vous serez largement récompensé par des paysages exceptionnels, des sommets extraordinaires et des instantanés de couleurs locales. Voici 10 idées de trek mémorable. 

1. Pays dogon (Mali)

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, ce plateau à la beauté rare longe la falaise de Bandiagara. Ses multiples chemins de randonnée promettent un voyage dans l'Afrique ancestrale, avec une vue dégagée sur les vastes plaines du Sahel, depuis le plateau ponctué de villages anciens construits à même les imposantes falaises de grès. Ces chemins serpentent à travers de labyrinthiques escaliers en pierre, montent des échelles au-dessus de gouffres et passent devant des maisons d'adobe, qui déploient un éventail de couleurs et de formes.
Il y fait toujours chaud, mais les températures sont particulièrement élevées entre avril et juin.

2. West highland way (Écosse)

La plus célèbre grande randonnée écossaise longe les très changeants paysages des Highlands, avec vue sur les spectaculaires munros se dressant avec élégance de toutes parts, les landes désolées s'étirant à l'horizon et de tortueuses routes en lacet. D'après certains, le sommet de Conic Hill, avec sa vue sur l'étincelant Loch Lomond, est le plus beau site, à la fois envoûtant et mystérieux. Il va sans dire qu'ils ont choisi de parcourir toute une portion du chemin à travers le site de Ben Nevis and Glencoe, classé National Scenic Area, où un vaste glen est encaissé entre d'abruptes montagnes sauvages.
Le trek s’étire sur 155 km entre Fort William et Milngavie. Il dure 5 à 9 jours, et la meilleure période court de mai à octobre.

3. Boucle entre le mont urán et le mont Chirripó (Costa Rica)

Voici le nec plus ultra du trek : dans le parc national de Chirripó, au cœur de la Cordillera de Talamanca, vous traverserez plusieurs écosystèmes à la biodiversité foisonnante, des fantastiques forêts anciennes où les arbres surplombent une canopée ruisselante d'une épaisse mousse au páramo, paysage désolé d'arbres rabougris et de prairies dominant la faune et la flore des hauts plateaux et la luxuriante forêt de nuages. (surplomber les boules de coton des nuages impressionne et laisse rêveur). Au sommet du Cerro Chirripó, la vue sur l'océan Pacifique d'un côté et sur la mer des Caraïbes de l'autre sera votre récompense.
Le trek dure environ 4 jours et peut être effectué toute l’année, mais les mois les plus propices à la boue (septembre-novembre) sont déconseillés.

4. Treks dans les environs de Balthali (Népal)

Les environs de Balthali ne manquent ni de chemins ni de possibilités, mais le moindre trek vous conduira à travers la vallée de Katmandou. Avec la capitale népalaise pour point de départ et d'arrivée, vous déambulerez entre temples bouddhiques et villages – dont le ravissant Balthali, perché sur un plateau au milieu des rizières en terrasses et des fermes aux toits de chaume. Sur le trajet, aperçus des sommets himalayens enneigés et sentiers dans des forêts d'un vert éclatant vous attendent. Dans l'ensemble, la région reste relativement peu fréquentée par rapport à d'autres itinéraires népalais : idéal pour les familles ou les touristes à la recherche d'une randonnée tranquille de plusieurs jours avec une vue exceptionnelle.
D’une durée de 3 à 6 jours, les treks peuvent être effectués toute l’année, mais les mois pluvieux (juillet-août) et glaciaux (décembre-janvier) sont déconseillés.

5. Aller-Retour dans le grand canyon d'un versant à l'autre (États-Unis)

D'un versant à l'autre, ce trek emprunte des chemins de randonnée différents. À mesure que vous vous enfoncerez dans la faille, les strates couleur brique dévoileront leur saisissant camaïeu, les méandres du fleuve Colorado vous attireront et vous longerez les Ribbons Falls, ces jolies chutes de 30 m de haut évoquant des rubans agités par la brise. Et lorsque, arrivé au fond, vous lèverez les yeux, vous vous sentirez aussi petit qu'une fourmi.
Évitez l’été (les températures atteignent facilement les 35-40°C), et l’hiver (des parties du versant nord sont fermées). Comptez environ 4-7 jours aller-retour.

6. Laugavegurinn (Islande)

Glaciers, cascades, champs de lave tapissés de mousse, pics volcaniques, lacs miroitants : tirant son nom des panaches de soufre qui s'en dégagent, la « route des sources chaudes » a tout pour elle. Sur 53 km (4 jours environ), la randonnée la plus prisée d'Islande (et avec raison) serpente à travers les superbes massifs du sud. La plupart des voyageurs partent du Landmannalaugar direction sud vers Þórsmörk, séjournant dans les 5 refuges qui jalonnent la route. Prêt pour un défi ? Au milieu de l'été, profitez des 24 heures de jour pour vous attaquer au chemin en une seule journée. Ne prenez cependant pas les dieux de la météo islandaise à la légère : ils peuvent changer le cours des choses en un éclair.
Les refuges ouvrent de fin juin à fin août ; mieux vaut réserver. Consultez le site www.fi.is/en/hiking-trails/laugavegurinn. Renseignez-vous sur l’activité volcanique au moment de planifier votre voyage.

7. W trek, parc national Torres del Paine, Patagonie (Chili)

Ce trek de haut en bas et de bas en haut – en forme de W – est l'une des meilleures façons de contempler la Patagonie chilienne et de prendre un grand bol d'air frais. Chaque jour nouveau apporte son lot de panoramas épatants, des longues étendues bordant de luminescents lacs glaciaires (guettez les icebergs !) surplombés de pics déchiquetés, à l'immense forêt magellanique constellée de hêtres australs. Le chemin mène vers les Torres, trois aiguilles granitiques semblant des tours issues d'un autre monde, et vous aurez l'occasion d'apercevoir les sommets d'onyx des Cuernos (cornes) : 3 pics surmontés de roche métamorphique noire.
Compter environ 4-5 jours en tout. Le climat patagonien est imprévisible, mais les mois les plus rigoureux (mai-sept) sont à éviter. 

8. Druk path trek (Bhoutan)

Des bucoliques et touffues forêts de pins de l'Himalaya et de sapins aux rhododendrons nains, des lacs étincelants aux vallées encaissées blotties entre les sommets himalayens, les paysages nourriront votre âme et vous enchanteront (c'est, dit-on, le pays « le plus heureux sur terre »). La subtile beauté des gardiens nomades de yaks dans les pâturages d'altitude est tout aussi éblouissante que le relief. Haut perchés à 3 780 m sur le flanc d'une abrupte colline, les dix temples du monastère de Phajoding, avec leurs murs blancs et leurs toits rouges, forment un des sites bouddhiques les plus sacrés du Bhoutan, et l'une des vues les plus extraordinaires du trek.
Le trek dure 5-6 jours ; nous vous conseillons de l’effectuer entre mars et juin ou entre septembre et novembre.

9. Rennsteig (Allemagne)

Ce trek est le secret le mieux gardé des randonneurs : empruntés par des marchands et des commissionnaires depuis le XIVe siècle, ses sinueux 168 km partent du centre de l'Allemagne et longent l'orée de la forêt de Thuringe, traversant cités médiévales, vallées arrosées et sommets montagneux, pour s'achever près de la frontière avec la République tchèque. Le sentier se parcourt aussi bien d'une traite d'Hörschel à Blankenstein (comptez environ 6 jours) que par portions : la plupart des étapes sont facilement accessibles en bus.
La meilleure période pour randonner sur le Rennsteig court de mai à août (des portions sont ouvertes en hiver pour faire des raquettes). Faites un détour à Eisenach pour admirer le château de la Wartbourg, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

10. Milford track (Nouvelle-Zélande)

Lacs cristallins, bouleaux à foison, forêts verdoyantes et vallées glaciaires en U : évidemment, ces 54 km dans le sauvage parc national de Fiordland forment un des parcours néo-zélandais les plus connus, et il est considéré comme un des plus beaux au monde. Entre les canyons découpés dans le granit, les forêts tropicales tempérées, les paisibles passerelles surélevées qui se prolongent sur les zones humides et les 9 routes en lacet jusqu'au MacKinnon Pass (1 070 m), difficile de dire ce que l'on préfère. Et au moment où vous penserez qu'on ne peut trouver mieux, vous vous retrouverez sur les ponts suspendus et découvrirez les superbes Sutherland Falls, les cascades les plus hautes du pays (580 m).
Comptez 4 jours pour faire tout le parcours. L’accès au chemin étant réglementé en haute saison (octobre-mai), il doit être effectué en allant vers le nord.