Île Maurice et Rodrigues : Sucre et patrimoine

Le patrimoine historique mauricien est souvent ignoré par les visiteurs. Il est certes limité mais compte quelques sites, dont certains ouverts au public depuis peu, réellement intéressants. À Port Louis (1), le Blue Penny Museum est sans conteste l'un des meilleurs musées de l'île. L'Aapravasi Ghat (2), classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, rappelle pour sa part l'histoire méconnue des travailleurs sous contrat venus d'Inde pour remplacer les esclaves dans les plantations. De passage en ville, accordez également un peu de temps à sa belle place d'Armes. Longtemps laissées dans l'ombre car elles évoquent un passé honni, les demeures coloniales suscitent un nouvel engouement. La majorité ont été détruites mais l'île en compte encore quelques beaux exemples, bien restaurés. La plus célèbre est la maison Eurêka, à Moka (3), qui fut longtemps la demeure de la famille Le Clézio. Citons également la splendide maison des Aubineaux, à Curepipe (4) – dont vous pourrez au passage admirer l'hôtel de ville –, et le restaurant Le Saint-Aubin, au-dessus de Souillac (5), installé dans une altière demeure coloniale. Autre pilier du patrimoine mauricien, la canne à sucre est à l'honneur à L'Aventure du sucre, près de Pamplemousses (6). Entre juin et septembre (période de la récolte), vous pourrez compléter la visite en découvrant les sucreries en activité. Le patrimoine naval est illustré par les sites historiques de Vieux Grand Port (7) et le musée de Mahébourg (8).

Mis à jour le : 8 janvier 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à île Maurice

Paramètres des cookies