Les plus belles expériences à vivre en Ouzbékistan.

À l'aventure !

Voyage en Ouzbékistan : les incontournables de la route de la Soie

© da-kuk - iStock

Haut lieu de la culture en Asie Centrale depuis plus de deux millénaires, l’Ouzbékistan est ponctué de cités envoûtantes au fabuleux patrimoine architectural, portant toutes la marque de l’histoire de la route de la Soie. Voici les plus sites les plus éblouissantes à voir en Ouzbékistan.

Samarcande, la ville mythique d’Ouzbékistan

Aucun nom n’est plus évocateur de la route de la Soie que Samarcande, une cité aussi mythique dans l’esprit des Occidentaux que peuvent l’être Zanzibar ou Tombouctou. Son nom a été ancré dans l’imaginaire collectif par des poètes et des écrivains pourtant peu nombreux à l’avoir vraiment visitée.

Les monuments édifiés par Tamerlan et sa riche histoire pluriséculaire exercent toujours leur attrait. Vous pouvez visiter les superbes sites de la ville en deux ou trois jours.

Image
Le Registan à Samarcande.
Le Registan à Samarcande. da-kuk - iStock

Le Registan

Cet ensemble de majestueuses madrasa (écoles coraniques), véritable débauche de majoliques et de mosaïques bleu azur, est le joyau de la ville et l’un des sites les plus impressionnants d’Asie centrale. Les trios édifices grandioses comptent parmi les plus anciennes madrasa préservées au monde, les autres ayant été détruites par Gengis Khan.

Le Registan, « place sablonneuse » en tadjik, était le centre marchand de la Samarcande médiévale et un bazar occupait probablemet la place. Les trois madrasa ont pâti au fils des ans des fréquents tremblements de terre qui secouèrent la région, mais elles sont toujours debout grâce au talent des architectes et des artisans qui les ont construites.

Le mausolée de Gour-e-Amir

Un magnifique portail et un dôme azur accueillent le visiteur au mausolée de Gour-e-Amir, qui abrite la dernière demeure de Tamerlan. L’édifie est sobre, sans doute car le conquérant ne pensait pas être enterré ici, ce qui n’empêche pas les mosaïques et le dôme d’être splendides. De nuit, le mausolée est superbement éclairé.

Image
Chah-i-Zinda est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Chah-i-Zinda est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Dudarev Mikhail - Adobe Stock

Chah-i-Zinda

Non seulement cette avenue de mausolées est l'un des sites islamiques les plus émouvants et magnifiques au monde, mais c'est également l'un des meilleurs endroits pour constater le rayonnement artistique et architecturale de la Route de la Soie. Le travail des mosaïques est une spectaculaire combinaison d'influences persanes, d'Asie centrale et d'Asie de l'Est.

La mosquée Bibi-Khanoum

Au nord-est du Registan, cette imposante mosquée fut financée grâce aux butins rapportés d’Inde par Tamerlan et était certainement le joyau de son empire. Elle fut en son temps la plus grande mosquée du monde musulman (la coupole de la mosquée principale atteint les 41 m de haut et le pichtak, ou portail d’entrée, 38 m). Son édification a poussé le savoir-faire de l’époque à ses limites, au point que le dôme a commencé à s’effrité avant même que la mosquée ne soit terminée.

Image
La ville de Boukhara compte 140 monuments classés.
La ville de Boukhara compte 140 monuments classés. Mlenny - iStock

Boukhara

Boukhara, la ville la plus sainte d’Asie centrale, compte des édifices à l’histoire millénaire. Sa vieille ville toujours habitée n’a pas beaucoup changé depuis deux siècles. C’est une des meilleurs endroits d’Asie centrale pour avoir un aperçu du Turkestan tel qu’il était avant l’arrivée des Russes. Deux jours sont nécessaires pour visiter les sites principaux. Prenez le temps de vous perdre dans la vieille ville plutôt que d’explorer scrupuleusement, les quelques 140 monuments classés, mieux vaut privilégier une vue d’ensemble.

Le minaret Kalon

Lors de sa construction par le seigneur karakhanide Arslan Khan en 1127, ce minaret était probablement le plus haut édifice d’Asie centrale – khalon signifie « grand » en tadjik.

Ce chef d’œuvre, haut de 47 m avec des fondations de 10 m de profondeur, repose sur des roseaux qui le protègent des secousses sismiques. Il a déjà traversé près de neuf siècles. Gengis Khan fut si stupéfait par ce prodigieux minaret qu’il ordonna à ses troupes de le préserver lors du sac de la ville.

L’Ark

Cette citadelle spectaculaire, véritable ville dans la ville, est le plus ancien édifice de Boukhara. La forteresse est en ruine à 80 %, mais des appartements abritent encore aujourd’hui d’intéressants musées.

Tchor Minor

Ce petit édifice photogénique à souhait, situé dans un dédale de ruelles entre Pushkin et Hoja Nurabab, évoque un édifice indien, et se distingue des autres monuments boukhariotes. Pour 4 000 S, vous pouvez grimper sur le toit de l’édifice et admirer ses jolies tours de plus près.

Image
Découvrez les boutiques d'artisanat qui bordent les rues de Boukhara, ce sont les meilleurs endroits pour s'offrir un souvenir emblématique de la route de la Soie.
Découvrez les boutiques d'artisanat qui bordent les rues de Boukhara, ce sont les meilleurs endroits pour s'offrir un souvenir emblématique de la route de la Soie. Mlenny - iStock

>Les bazars

Toutes les villes de l'Ouzbékistan possèdent des bazars incroyables, mais aucun ne vous transporte aussi bien sur l'ancienne route de la Soie que ceux de Boukhara. Des dizaines de bazars que comptait la ville, il n’en reste que trois : le bazar Taki-Sarrafon (bazar des changeurs de monnaie), celui de Taki-Telpak Fourouchon (bazar des chapeliers) et Taki-Zargaron (bazar des bijoutiers)

Khiva

Le nom de Khiva évoque les caravanes d’esclaves, le désert implacable et les steppes sous la menace des raisons des tribus turkmènes. Ce lieu qui inspira la peur à tous au XIXe siècles, à l’exception de quelques téméraires, est de nos jours une cité accueillante et chaleureuse de la route de la Soie. Le cœur historique de Khiva a été si bien préservé que certains lui reprochent de manquer d’âme et d’être devenu une ville-musée. Pourtant, lorsqu’on franchit les portes de la ville, et que l’on déambule dans la légendaire Itchan-Qala (cité fortifiée), aux magnifiques murs de pisé monochromes, comment ne pas avoir l’impression d’effectuer un voyage dans le passé ?

Essayez de passer au moins une nuit sur place. La vieille ville est encore plus belle à l’aube, au coucher du soleil et de nuit, quand la lune découpe la silhouette des minarets inclinés et des madrasa, surgissant en une vision magique au détour des ruelles.

Image
Le minaret Kalta Minor à Khiva.
Le minaret Kalta Minor à Khiva. saiko3p - AdobeStock

Le minaret Kalta Minor

La construction de cet édifice trapu couvert de faïences turquoise fut entamée en 1851 par Mohammed Amin Khan qui, selon la légende, le voulait suffisamment haut pour que la vue porte jusqu’à Boukhara. Malheureusement, l’édification fut stoppée par la mort brutale du khan quatre ans plus tard.

Le mausolée de Pahlavon Mahmud

Ce mausolée révéré, doté d’une cour sublime et de somptueux carrelages, est l’un des plus beaux sites de la ville.

Image
La légendaire cité fortifiée de Khiva.
La légendaire cité fortifiée de Khiva. Mlenny - iStock

D’autres lieux incontournables de la route de la Soie en Ouzbékistan

Le palais du Khan à Kokand

Ce palais, avec ses sept cours et ses 114 pièces, fut achevé en 1873, même si ses façades aux carreaux étincelants lui donnent l’air d’être aussi récent que le parc moderne voisin !

Le musée archéologique de Termez

Ce musée archéologique justifie à lui seul une visite de Termez. Inauguré en 2001, l’endroit regorge de trésors du bouddhisme et d’objets de l’époque bactrienne trouvés dans la kyrielle de sites dévastés disséminés à travers la province de Sourkhan-Daria. Clou de la visite : la collection de statuaire bouddhique des IIIe et Ive siècles.

Les derniers articles

Toute l'actualité et conseils de nos spécialistes sur le terrain

Le Best of

Où partir en 2024 ? Notre top 10 des pays à visiter !

Et les grands gagnants sont… Nos choix pour cette année cherchent autant à inspirer qu’à suivre les instincts des voyageurs de ce monde post-pandémie. Des voyageurs qui cherchent des expériences uniques qui les mettent au contact de ce monde qui change.

Découvrez les 10 pays à visiter en 2024.

22/01/2024 | 9 minutes

À l'aventure !

Top 10 des destinations « sac à dos »

Emparez–vous de votre bon vieux sac et marchez sur les traces des vétérans de la route.

13/02/2016 | 5 minutes

À l'aventure !

Les terres d'aventure les plus célèbres

Amazonie, Terre de Feu, Ile de Pâques, Tombouctou, ... ces destinations évoquent l'aventure dans ce qu'elle a de plus authentique ! Préparez-vous au mystère, à l'isolement et aux épreuves en voyageant au coeur des 10 terres d'aventure les plus célèbres.

02/10/2015 | 6 minutes

Le catalogue des éditions Lonely Planet

L’évasion commence ici, découvrez nos guides et livres de voyage.

#ExperienceLonely