-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les trésors incontournables du Costa Rica
Idées de voyage

Réalisé en partenariat avec :

Les trésors incontournables du Costa Rica

Texte par

Marie Dufay

Mis à jour le : 10 juin 2021

Carte

Des volcans spectaculaires, des parcs nationaux luxuriants par dizaines, des villes à l’héritage culturel passionnant, des ruines précolombiennes offrant un frissonnant bond dans le temps, et une côte Pacifique dévoilant des plages de rêve fréquentées autant par les baleines que les surfeurs… Le Costa Rica est une destination qui comble toutes les envies. En solo, en amoureux, en famille ou entre copains sportifs, cet extraordinaire petit pays d’Amérique Centrale réserve des aventures savoureuses, de l’observation d’animaux sauvages au farniente tropical, en passant par des randonnées ou des sessions de rafting dans des paysages grandioses, et les rencontres authentiques avec une population hospitalière. Pour ne rien gâcher, on s’y sent en sécurité, que l’on suive les grands circuits classiques ou que l’on sorte des sentiers battus. Bienvenue dans l’un des plus beaux endroits du globe !

Terre de merveilles sauvages

Temple de la biodiversité et de la protection de l’environnement, le Costa Rica est une terre envoûtante, regorgeant de merveilles naturelles. À commencer par sa faune et sa flore extrêmement riches, malgré la taille modeste du pays. Ses forêts tropicales humides, ses vallées fertiles, son littoral généreux et ses montagnes abritent un véritable patchwork de biotopes qu’on explore avec bonheur : près de 30% du territoire est recouvert de parcs, refuges et réserves – on en compte environ 200. Tapirs, jaguars, oiseaux multicolores et singes peuplent les sous-bois où s’épanouissent les immenses fromagers, les superbes héliconias ou les broméliacées. À San Gerardo de Dota, mystérieuse vallée du bout du monde, on observe entre avril et mai le mythique quetzal, l’un des plus beaux et rares oiseaux tropicaux qui soient. Le Parc Manuel Antonio est le plus grand et le connu : on y voit des capucins, des aras rouges, des coatis et des tortues vertes, qu’on observe également dans le Parc Tortuguero, où il n’est pas rare de croiser caïmans et loutres de rivière. La dense jungle du Parc Corcovado est un joyau sauvage : 400 espèces d’oiseaux et 150 espèces d’amphibiens y trouvent refuge.

zdenek-machacek-wxsjfseljik-unsplash.jpg

Un exemple de la superbe faune du pays : une grenouille de toutes les couleurs

Au pays des volcans

Le Costa Rica est aussi une terre de volcans : sept d’entre eux sont actifs, et on les trouve dans le nord-ouest et le centre du pays. Si l’époustouflant volcan Arenal, avec ses 5 cratères, son immense lagune couleur de jade et ses sources chaudes est le plus visité, Irazu est lui le volcan le plus haut (3432m d’altitude) et le plus actif historiquement ! Les volcans Poas, Turrialba et Rincón de la Vieja sont trois autres incontournables : fumerolles, lac acide bleu-vert sentant le soufre au fond des cratères, anciennes coulées de lave ou geysers… chacun d’entre eux tient ses promesses et réserve de superbes balades. Dans un autre style, la forêt de nuages de la réserve de Monteverde, connue dans le monde entier, permet d’explorer la canopée en tyrolienne, 30m au-dessus du sol : une façon ludique de s’imprégner de l’atmosphère très particulière de cette forêt vierge constamment enveloppée dans la brume où les singes hurleurs sont chez eux. Ponts suspendus, plates-formes au sommet des arbres et passerelles suspendues sont d’autres moyens de survoler ces mers végétales qui cachent toucans, vipères jaunes, papillons et grenouilles dendrobates.

juliana-barquero-antavf3qxvy-unsplash.jpg

L'impressionnant volcan Irazu

La Pura Vida

Les côtes du Costa Rica sont elles aussi à couper le souffle. S’étendant sur près de 1300 km, on y découvre de grandes plages de sable blanc (Playa Concha ou Playa Blanco par exemple), gris (celle de Tortuguero, bordée par la forêt, s’étire sur 37 km), marron ou noir (comme Playa Negra la bien nommée). La côte Caraïbe est plutôt rectiligne, tandis que celle du Pacifique égrène des promontoires rocheux près desquels nagent baleines à bosse et dauphins ; c’est le cas par exemple au Parc Marino Ballena, premier parc marin du Costa Rica, idéal pour le snorkeling et célèbre pour son tombolo sur playa Uvita, en forme de queue de baleine. On trouve des spots de surf renommés à Playa Hermosa et Dominical, ainsi qu’à Mal Pais, Montezuma et Santa Teresa ; Salsa Brava est tout indiqué pour les fans de glisse avertis. Et pourquoi pas galoper à bride abattue sur Playa Samara, l’une des plus charmantes plages du pays de la Pura Vida ? Le bord de mer côté Caraïbe distille une ambiance presque jamaïcaine, où l'on « chill » sous les cocotiers au rythme du reggae après une grande virée à vélo ; le petit parc de Cahuita permet d’admirer tatous et fourmiliers, et 35 espèces de coraux.

nat-fernandez-r0nyrfdfu8i-unsplash.jpg

La splendide plage de Samara

Autres pépites du Costa Rica 

Il ne faut pas quitter le Costa Rica sans avoir visité une plantation de café ou de cacao, mais aussi son attachante capitale San José fondée en 1737, dont les nombreux trésors culturels méritent que vous leur accordiez une journée. Commencez avec le charmant Teatro Nacional, dont l’architecture et les fresques néo-baroques évoquent un petit Opéra Garnier ; poursuivez avec les passionnants musées de l’Or Précolombien et du Jade Précolombien, qui à eux deux concentrent l’une des plus belles collections d’objets et ornements d’Amérique Latine. Accordez-vous ensuite une promenade sur l’Avenida 2 pour vous immerger dans l’atmosphère de la ville, dégustez une glace sur un banc du Parque Central, poussez les portes de la cathédrale et du Mercado Central (le principal marché de San José, typique à souhait). Enfin, offrez-vous une pause shopping dans un concept store du superbe quartier Barrio Amón, où l’on peut admirer d’anciennes maisons coloniales et dîner dans d’excellents restaurants.

Avec Marco Vasco on ne voyage pas, on vit le voyage. En partant avec nous, le voyageur ne veut pas juste visiter un pays, il veut ressentir des choses. Il est donc acteur de son voyage, il est là pour ressentir des émotions, pour vivre une expérience.
Vivez votre voyage au Costa Rica avec Marco Vasco !


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Costa Rica