Il fait bon vivre en Charente !

À l'aventure !

10 raisons d'aller découvrir la Charente-Maritime et la Vendée

© Pascale Gueret - iStock

Baigné par un microclimat quasi méridional, la Charente-maritime est longé par quantité de pistes cyclables à faible dénivelé traversant pinèdes, parcs à huîtres, marais salants… Un régal ! Ajoutez à cela six îles offrant la douce impression que le ciel est ici plus accueillant qu’ailleurs.L’arrière-pays quant à lui comblera les amateurs d’histoire. Venez découvrir les 10 expériences à ne pas rater dans ces deux départements français !

1. Belle et rebelle, La Rochelle

Préfecture de Charente-Maritime, l’ancienne place forte protestante est aujourd’hui riche de ses multiples facettes : maritime, commerçante, culturelle, universitaire... Séduisante en toute saison, cette ville touristique est loin de se réduire à son Vieux-Port ou à son célèbre festival de musique, les Francofolies.

  • Le vieux-port et les tours Bien abrité au fond du pertuis d’Antioche, le plus ancien port rochelais est gardé en outre par d’imposantes tours défensives : la tour de la Chaîne, qui permettait de barrer l’entrée du port, la tour Saint-Nicolas aux airs de forteresse, et la tour de la Lanterne, rare exemple de phare médiéval.

  • Glaces et bonnes tables Impossible de visiter la ville sans faire halte chez Ernest le Glacier – la file d’attente vous montrera son emplacement ! Pour un café ou un verre, le Vieux-Port et le Gabut alignent leurs terrasses animées. Côté gastronomie, le cuisinier-pêcheur Christopher Coutanceau est le chef emblématique de La Rochelle.

  • Le centre historique Avec son lacis de rues étroites et ses arcades abritant de belles boutiques, le centre de La Rochelle invite à un voyage dans le temps. Entre maisons à colombages médiévales, hôtel de ville Renaissance, hôtels particuliers du XVIIIe siècle et superbes halles du XIXe, le cœur de la ville offre un condensé d’Histoire.

  • Excursions à la plage Depuis le centre-ville, on accède facilement à vélo ou à pied aux plages de la Concurrence et des Minimes, modestes mais pratiques. Les étendues de sable de Châtelaillon ou encore d’Angoulins sont à quelques minutes de train de La Rochelle, tandis que des bus permettent de rallier les belles plages de l’île de Ré.

    Image
    Vieux-port de La Rochelle
    Vieux-port de La Rochelle stephen rennie - iStock

2. S'évader sur les îles

L’un des grands attraits des îles de la région est qu’on y arpente aussi bien d’immenses plages de sable fin que des côtes sauvages. Petites maisons aux volets bleus, roses trémières et ports pittoresques complètent pour chacune la carte postale, pour le plus grand plaisir des vacanciers.

  • Île de Ré Chaussez vos espadrilles et enfourchez un joli vélo vintage pour partir à la découverte de l’île. Si les stars en villégiature restent ici discrètes, un parfum de “glamour maritime“ n’en flotte pas moins sur Ré, île aux maisons impeccablement rénovées et aux restaurants élégants. De superbes plages ajoutent encore à la douceur de vivre locale.

  • Îled’Oléron Plus grande île de France métropolitaine après la Corse, Oléron allie la beauté sauvage de ses marais à de vastes plages, parfaites pour le farniente et les sports nautiques. Du phare de Chassiron, fouetté par les vents au nord, jusqu’à sa pointe sud à la douceur méridionale, ses atmosphères contrastées contribuent à son charme.

  • Île d'Yeu Telle une île bretonne qui aurait dérivé vers le sud, Yeu surprend par ses paysages formés de côtes déchiquetées, de landes et de criques isolées. Ajoutez à cela un microclimat des plus cléments, et vous obtenez l’une des destinations les plus envoûtantes de la région.

  • Île de Noirmoutier Doublement reliée au continent par un pont et par la chaussée submersible du passage du Gois, “l’île aux mimosas“ (où poussent aussi d’innombrables roses trémières) ne séduit pas seulement par sa profusion de fleurs. L’animation de ses ports, la beauté de ses marais salants, ses plages de sable fin et ses sentiers de balade attirent de nombreux vacanciers.

  • Île d'Aix La plus petite des îles de l’archipel charentais n’est pas la moins séduisante. Qu’on y vienne en simple excursion ou qu’on y séjourne, Aix permet de conjuguer les plaisirs de la plage, de la randonnée et des festins de fruits de mer – avec en prime un coup d’œil au fort Boyard.

    Image
    Point de vue aérien de Saint Pierre à Noirmoutier
    Point de vue aérien de Saint Pierre à Noirmoutier Altitude Drone - iStock

3. Silloner les marais

Indissociables de la région, les vastes étendues de marais fascinent par la manière dont la terre y épouse le ciel et l’eau. Aménagés jadis pour l’agriculture ou la récolte du sel, ces paysages invitent aujourd’hui à des balades au grand air – à pied, en barque ou à vélo.

  • Marais Poitevin À la frontière de la Vendée et de la Charente-Maritime, ce parc naturel régional se compose du Marais mouillé – la célèbre Venise verte –, du Marais desséché et du Marais maritime. Trois atmosphères différentes pour un même plaisir de découverte.

  • Marais Breton-Vendéen Un parfum de bout du monde flotte sur ce marais qui sépara longtemps la Bretagne du Poitou. Pêche, élevage et exploitation saline sont les activités emblématiques de ce territoire peu connu mais qui vaut amplement une visite.

  • Marais SalantsDes fortunes se sont bâties sur le commerce de l’or blanc, en des temps où le sel constituait le seul moyen de conserver les aliments. À Noirmoutier, Ré, Oléron, et dans les marais vendéens d’Olonne et de la Vie, on exploite encore ces salines aux damiers si photogéniques.

    Image
    Jeu d’ombres dans les conches du marais poitevin
    Jeu d’ombres dans les conches du marais poitevin 50 - iStock

4.Chefs-d'oeuvre de l'art roman

Entre autres trésors, la région est étonnamment riche en patrimoine roman. La Saintonge, en particulier, traversée par le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, abrite une profusion d’églises et d’abbayes, caractérisées par leur pierre calcaire, l’équilibre des masses et leurs lignes sobres. Coup de projecteur sur quelques chefs-d’œuvre.

  • Église Saint-Pierre d'Aulnay Didier Cachée dans la campagne saintongeaise, l’église d’Aulnay présente des sculptures du XIIe siècle remarquablement bien conservées.

  • Abbaye Royale Saint-Vincent, Nieul-sur-l'Autise Élevée au XIIe siècle au rang d’abbaye royale par Aliénor d’Aquitaine, c’est un magnifique exemple d’art roman poitevin.

  • Crypte de l'église Saint-Eutrope, Saintes L’église Saint-Eutrope – inscrite au Patrimoine mondial – impressionne par sa crypte aux vastes dimensions, modèle d’art roman du XIe siècle.

  • Abbaye aux Dames, Saintes Autre joyau de l’art roman à Saintes : l’harmonieuse abbaye aux Dames, dont l’église Sainte-Marie possède un tympan richement sculpté et un clocher “en pomme de pin”. L’abbaye, aujourd’hui devenue cité musicale, accueille de nombreux concerts.

  • Église Sainte-Radegonde, Talmont-sur-Gironde Ce bijou d’église romane domine l’estuaire de la Gironde telle une figure de proue.

    Image
    Eglise Sainte-Radegonde Talmont-sur-Gironde
    Eglise Sainte-Radegonde Talmont-sur-Gironde guy-ozenne - iStock

5.Des châteaux qui inspirent

Forteresses médiévales ou somptueuses demeures de conte de fées, les nombreux châteaux qui parsèment la Vendée et la Charente-Maritime stimulent l’imagination. Plusieurs d’entre eux ont croisé l’univers de grands écrivains.

  • Terre-Neuve Sis à Fontenay-le-Comte, ce beau château Renaissance entouré d’un parc a accueilli pendant la Seconde Guerre mondiale le romancier Georges Simenon.On y visite entre autres le bureau où le père de Maigret écrivit de nombreux romans.

  • Crazannes Édifié à partir du XIVe siècle, ce millefeuille architectural appartint au XVIIe siècle au marquis de Caravaz, rebaptisé marquis de Carabas dans un célèbre conte de son contemporain Charles Perrault, croisé à la cour. Crazannes est surnommé depuis lors “le château du Chat botté“.

  • La Roche-Courbon Laissé à l’abandon et menaçant ruine, ce château de conte de fées émeut dans son enfance le futur Pierre Loti. L’auteur de Pêcheur d’Islande convaincra plus tard un industriel de lui rendre toute sa superbe, et consacrera à l’édifice un ouvrage intitulé Le Château de la Belle-au-Bois-Dormant.

  • Tiffauges L’inquiétant château de Tiffauges eut pour seigneur Gilles de Rais, héros de la guerre de Cent Ans devenu ensuite tueur d’enfants – le sinistre personnage aurait inspiré à Perrault le conte de La Barbe bleue. Même si le château propose des démonstrations de machines de guerre médiévales, l’ambiance y est aujourd’hui nettement plus gaie.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Château de Crazannes (@chateaudecrazannes)

6.Sports nautiques

Avec plus de 700 km de côte, les deux départements attirent en masse les passionnés d’activités maritimes, au premier rang desquelles le surf et la voile. Les nombreux fleuves, canaux et lacs de la région sont également propices à la pratique du canoë-kayak et du paddle, notamment dans le Marais poitevin.

  • Surf Fans de glisse, prenez la direction des nombreux spots de Vendée, dont La Sauzaie à Brétignolles et Sauveterre dans la forêt d’Olonne. En Charente-Maritime, la plage des Grenettes et la pointe du Lizay à l’île de Ré, Vert-Bois et Saint-Trojan à Oléron, et la plage de Pontaillac à Royan offrent des vagues de tous niveaux.

  • Voile Des cours d’Optimist à la location de bateaux pour marins aguerris, les occasions de naviguer ne manquent pas en Vendée et en Charente-Maritime. Préférerez-vous découvrir le fort Boyard en voilier ou vous initier à la navigation aux Sables-d’Olonne, point de départ du Vendée Globe ?

  • Kitesurf L’un des meilleurs sites où s’adonner au kite est sans conteste la plage du Veillon, à Talmont-Saint-Hilaire. Des écoles dédiées à ce sport permettent également de s’y initier à Châtelaillon ou encore à Rivedoux, sur l’île de Ré.

  • Char à voile Les immenses plages de la région se prêtent particulièrement bien aux courses en char à voile, notamment à Noirmoutier, Fromentine et La Faute-sur-Mer. Plus au sud, la plage de la Perroche à Dolus-d’Oléron et celle de la Grande Côte à Saint-Palais-sur-Mer sont également prisées.

    Image
    La Charente est un endroit idéal pour faire de la voile !
    La Charente est un endroit idéal pour faire de la voile ! Petegar - iStock

7.Au paradis du vélo

S’il y a bien une image associée à la Vendée et à la Charente-Maritime, c’est celle d’heureux vacanciers pédalant à travers de magnifiques paysages. À la mer ou en ville, le long des canaux du Marais poitevin ou sous les pins des forêts domaniales, plus de 4 500 km de pistes cyclables vous attendent ici.

  • Les îles à vélo Après la plage, l’activité favorite sur les îles est sans conteste le vélo. Il faut dire qu’avec leur faible dénivelé, leurs pistes cyclables sécurisées et leur généreux microclimat, Noirmoutier, Yeu, Ré, Oléron ou encore Aix se prêtent idéalement à de longues balades entre mer et forêt.

  • Les grands itinéraires Les deux départements sont gâtés en matière de véloroutes puisqu’ils sont traversés par la Vélodyssée et la Vélo Francette. La Charente-Maritime est en outre sillonnée par la Flow Vélo et le Canal des Deux-Mers à vélo.

  • La Rochelle Première commune de France à proposer des vélos en libre-service il y a plus de quarante ans, La Rochelle reste à la pointe du combat avec ses nombreuses pistes cyclables, dans le centre-ville mais aussi aux alentours. On rejoint ainsi facilement à deux-roues la plage de Chef-de-Baie, la station balnéaire de Châtelaillon ou la ville de Marans.

    Image
    Le vélo est un réel mode de vie en Charente et plus particulièrement dans ses îles !
    Le vélo est un réel mode de vie en Charente et plus particulièrement dans ses îles ! Eric Cowez - iStock

8. Stations balnéaires

Figurant régulièrement au palmarès des départements les plus touristiques de France, la Vendée et la Charente-Maritime doivent une grande partie de leur succès à leurs stations de bord de mer. Destinations familiales ou sportives, trépidantes ou tranquilles, il y en a ici pour tous les goûts.

  • Les Sables d'Olonne La deuxième ville de Vendée est aussi sa station balnéaire la plus fréquentée. Au programme : plages, sports nautiques, flâneries dans les quartiers pittoresques de La Chaume et de l’île Penotte, repas de fruits de mer sur le port, et balades à vélo dans la forêt d’Olonne.

  • Saint-Gilles-Croix-de-Vie Cet important port de pêche spécialisé dans la sardine se double d’une station balnéaire animée, authentique et pleine de charme. Ses longues plages de sable fin sont idéales pour la baignade en famille et les sports nautiques, et on s’y régale bien entendu de sardines grillées.

  • La Palmyre Cette station familiale de Charente-Maritime accueillant clubs de vacances, vastes campings et résidences, offre de nombreuses possibilités d’activités : d’immenses plages, des sports nautiques, un célèbre zoo et un parc Accrobranche.

  • Royan En vogue à la Belle Époque mais presque entièrement détruite en 1945, cette station située à l’embouchure de la Gironde présente deux visages. Si de belles villas du XIXe siècle et du début du XXe subsistent çà et là, son étonnante architecture de béton – qu’on adore ou déteste – date principalement des années 1950.

  • Saint-Palais-sur-Mer Voisine de Royan, Saint-Palais a le charme des villégiatures d’antan. Des villas anciennes y dominent de petites criques, et le sentier des douaniers offre de beaux panoramas sur l’estuaire de la Gironde et le phare de Cordouan.

    Image
    La côte sauvage des Sables Olonnes
    La côte sauvage des Sables Olonnes AUDHRAY BORDES -iStock

9. Ces lieux qui racontent l'histoire

N’hésitez pas à quitter un peu la côte pour découvrir les nombreux sites historiques qui parsèment les terres vendéennes et charentaises. De la préhistoire au XXe siècle, c’est toute l’épopée de la région, et même de contrées plus lointaines, qui vous sera racontée de façon vivante et souvent ludique.

  • Le Puy du Fou De grands spectacles y sont joués toute la journée, mais le point d’orgue des réjouissances a lieu les soirs de week-end, avec la Cinéscénie, grandiose saga qui mobilise près de 3 200 bénévoles pour retracer l’histoire d’une famille vendéenne depuis le Moyen Âge

  • L’historial de la Vendée Ce musée dont l’architecture contemporaine se fond dans la campagne retrace 7 000 ans d’histoire de la région. Les guerres de Vendée constituent l’une des parties les plus passionnantes du parcours, à prolonger par une visite de l’émouvant Mémorial de la Vendée.

  • Le paléosite de Saint-Césaire Direction Saint-Césaire, en Saintonge, pour y faire la connaissance de Pierrette, une “jeune“ Néandertalienne de 36 000 ans. Une muséographie ludique et interactive rend ici la préhistoire accessible à tous, à travers des films, des jeux, et d’amusantes reconstitutions de campements.

  • L’arsenal de Rochefort C’est dans une boucle de la Charente que Louis XIV fit construire cet arsenal destiné à concurrencer la Royal Navy. Près de 550 navires de guerre en sortirent au cours de ses 250 ans d’histoire. La Corderie royale, le musée de la Marine et L’Hermione témoignent aujourd’hui de cette ère d’épopées maritimes.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Puy du Fou (@puydufou)

10. Délices du terroir

Après la baignade et les longues balades à vélo, on apprécie encore plus les plaisirs gustatifs offerts par la région, qu’il s’agisse de fruits de mer, de plats traditionnels ou de vins. Qu’on se le dise, Vendée et Charente-Maritime sont aussi des destinations gourmandes !

  • Primeurs L’agriculture tient une grande place dans l’économie des deux départements. Parmi les primeurs typiquement locaux figurent le célèbre melon charentais, les mogettes (haricots blancs de Vendée), ainsi que les pommes de terre de l’île de Ré et celles de Noirmoutier, les bonnottes.

  • Produits de la vigne L’une des plus célèbres eaux-de-vie, le cognac, et l’emblématique apéritif charentais, le pineau, proviennent tous deux de vignes poussant sur les sols calcaires du sud de la Charente-Maritime (ainsi qu’en Charente). Moins connus, les vins des Fiefs vendéens méritent eux aussi d’être découverts.

  • Huîtres et fruits de mer Tout le long du littoral, du Marais breton-vendéen à l’estuaire de la Seudre en Charente-Maritime, l’huître est reine. De variété Vendée-Atlantique ou Marennes-Oléron, elle s’exporte partout en France, et bien au-delà. À Marennes, un musée, la Cité de l’huître, lui est consacré. Les moules sont une autre spécialité incontournable de la région, cuisinées notamment sous forme d’éclade ou de mouclade.

  • Spécialités culinaires Dans le Marais poitevin, de nombreux restaurants proposent de déguster mogettes, préfou, anguille ou… pâté de ragondin. La jonchée (un fromage frais) et le beurre de Surgères sont aussi des institutions en Charente-Maritime.

    Image
    Les huîtres marennes d'Oléron, une spécialité à ne pas louper !
    Les huîtres marennes d'Oléron, une spécialité à ne pas louper ! Jean-Luc Ichard - iStock

Les derniers articles liés à la destination

Idées week-end

Se mettre au bleu lors d'un week-end sur l'île d'Aix

Riche d’une population de quelque 200 personnes, Aix préserve son insularité : elle est accessible toute l’année, certes, mais en bateau uniquement !

L'île d'Aix devrait séduire les marins en herbe

12/04/2021 | 4 minutes

Idées week-end

Charente Maritime : visiter La Rochelle en un weekend

Cité ouverte sur la mer, retranchée derrière ses trois tours mythiques et ses rues commerçantes à arcades, La Rochelle s’affiche “belle et rebelle”.

13/05/2020 | 8 minutes

Idées week-end

Ile de Ré : les sites incontournables à visiter

Coupée du continent jusqu’en 1988, l’île de Ré est longtemps restée une terre secrète, peuplée de pêcheurs et de paysans. Ses plages et ses ruelles bordées de roses trémières et de maisons blanches aux volets verts dressent un décor de carte postale .

Sur le port De Saint-Martin-De-Ré

13/05/2020 | 10 minutes

Idées week-end

Balades à vélo sur l’île de Ré

Principal mode de déplacement de l’île de Ré , le vélo participe à la douceur de vivre rétaise . Résidents et estivants, tous abandonnent leur voiture pour l’adopter sitôt le pont franchi, et les amoncellements de vélos aux abords des plages et des ports des villages font partie du paysage.

13/05/2020 | 1 minutes

Les derniers articles liés à la thématique

À l'aventure !

Les 20 plus beaux parcs nationaux d’Europe

Sélectionner les plus beaux parcs nationaux d'Europe n’a pas été une mince affaire !

Découvrez les 20 plus beaux parcs nationaux d'Europe.

10/04/2024 | 13 minutes

À l'aventure !

Immersion sportive en Haute-Maurienne Vanoise, entre sensations et déconnexion

Située au sud-est du parc national de la Vanoise, la vallée de la Haute-Maurienne coche toutes les cases d’un séjour hivernal réussi dans les Alpes !

La vallée de la Haute-Maurienne coche toutes les cases d’un séjour hivernal réussi dans les Alpes !

04/04/2024 | 4 minutes

À l'aventure !

Les plus belles randonnées de Corse

Randonnée et Corse  : deux mots qui font tout de suite penser au GR20 , le célèbre trek qui suit la principale chaîne montagneuse de l’île.

Découvrez les plus beaux sentiers de randonnée en Corse.

02/04/2024 | 7 minutes

À l'aventure !

Les 6 plus belles randonnées à Madère

Madère , la perle de l'Atlantique, est réputée pour ses paysages spectaculaires, ses falaises vertigineuses et ses sentiers de randonnée époustouflants. Que vous soyez un randonneur chevronné ou un amateur de plein air en quête d'aventure, l'île offre une multitude d'itinéraires à explorer.

La randonnée est l'activité phare de Madère.

20/03/2024 | 4 minutes

#ExperienceLonely