République Tchèque : Séjour sportif dans l'est

itinéraire de 1 semaine en République Tchèque

La plaine traversée par l'Elbe est assez monotone. Difficile donc d'imaginer la présence, juste au nord, des étranges formations rocheuses du Paradis tchèque (Český ráj). La ville de Jičín vous servira de camp de base pendant 2 jours, le temps de partir à la découverte des châteaux et des sentiers de la région. La principale « ville de rochers » des environs, Prachovské Skály, est un véritable dédale de formations de grès, de grottes et de gorges.
Si vous n'êtes pas motorisé, il sera sans doute plus simple de repasser par Prague avant de poursuivre en Slovaquie vers Žilina, porte d'entrée du parc national des Petites Fatras (Malá Fatra). Passez quelques jours à randonner dans les montagnes boisées de la vallée de la Vrátna, dotées d'un excellent réseau de sentiers et de remontées mécaniques.
Le parc national du Paradis slovaque (Slovenský raj) est encore mieux équipé. Les sentiers à sens unique sillonnant les gorges sont équipés d'échelles métalliques ou en bois, et d'autres dispositifs facilitant l'ascension. Le village de Dedinky constitue une bonne base pour explorer le parc, où les cascades abondent. Si les gorges Zejmarská ne nécessitent qu'une demi-journée de marche, la plupart des sentiers s'adressent à des randonneurs expérimentés.
Moins bien desservi par les transports publics, le parc de Poloniny est le parc national le moins fréquenté des deux pays. Le périple s'achève à Nová Sedlica. Un sentier forestier relie le village au pic de Kremenec (1 221 m), aux confins de la Slovaquie, de la Pologne et de l'Ukraine.

Mis à jour le : 24 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Prague et la République tchèque

Paramètres des cookies