République Tchèque : Santé

Vaccins et soins médicaux en République Tchèque

Avant de partir

ASSURANCE MALADIE

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM), nominative et individuelle et valable 1 an, assure l’aide médicale d’urgence (mais non le rapatriement sanitaire) aux citoyens de l’Union européenne. En France, vous devez en faire la demande auprès de votre caisse d’assurance maladie ou en ligne. Comptez un délai de 2 semaines pour la réception. Les ressortissants de pays tiers doivent se renseigner auprès de leur assureur pour savoir s’ils sont couverts à l’étranger. Ils devront généralement de toute façon avancer les frais.

Que vous déteniez ou non la CEAM, il est toujours prudent de vous présenter dans les hôpitaux et cabinets médicaux muni d’espèces, d’une carte bancaire et d’un passeport en cours de validité.

Il est par ailleurs recommandé de contracter une assurance.

VACCINATIONS

Aucune vaccination particulière n’est exigée pour se rendre en République tchèque.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux voyageurs d’être vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la polio et l’hépatite B, quelle que soit leur destination. La plupart des vaccins n’étant efficaces que deux semaines au moins après l’injection, rendez-vous chez le médecin au moins 6 semaines avant votre départ.

Sur place

ACCESSIBILITÉ ET COÛT DES SOINS

Le système de santé tchèque est d’un excellent niveau et toutes les grandes villes ont un hôpital pourvu d’un service d’urgences. Les tarifs sont raisonnables et souvent moins élevés qu’en Europe de l’Ouest.

EAU DU ROBINET

L’eau du robinet est sûre à Prague et dans les autres grandes villes. Préférez l’eau en bouteille dans les zones rurales.

Mis à jour le : 13 février 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Prague et la République tchèque

Paramètres des cookies