Le Nord-Est

Pourquoi y aller

Le nord-est de la Thaïlande, contrée appelée Isan (prononcez i-săhn), s’étend du sauvage fleuve Mékong (Mae Nam Khong en thaï) jusqu’à la lisière du plateau de Khorat. Riche des plus beaux parcs nationaux du pays et de ses temples les plus anciens, elle possède une culture et une gastronomie bien à elle, marquées d’influences du Cambodge et du Laos voisins.
Cette région, deuxième du pays par sa superficie, en est aussi la plus peuplée. Étendue relativement sèche, elle est plus connue pour son agriculture, ses traditions et ses habitants durs à la tâche, que pour ses sites touristiques. Mais on ne saurait la résumer à des clichés ou la trouver exempte d’attraits. Certes, il n’y a ici ni plages paradisiaques ni fêtes endiablées, mais les splendeurs naturelles, les sites historiques et autres activités uniques en leur genre sont légion. La musique traditionnelle de l’Isan bat l’immémoriale mesure des travaux des champs, et les gens s’y montrent d’un naturel ouvert et pragmatique. Laissez-vous porter par le rythme propre à cette contrée, et vous en goûterez d’autant mieux le chaleureux accueil.

À ne pas manquer

  1. Les saisissants paysages du parc national de Pha Taem.
  2. Les éléphants, les daims et les oiseaux du parc national de Khao Yai.
  3. Une plongée dans l’art khmer au parc historique de Phanom Rung.
  4. Une balade sur les chemins précaires et vertigineux du Wat Phu Thok.
  5. Le paysage mystique du parc historique de Phu Phrabat.
  6. Des moments de détente au bord du Mékong à Nong Khai.
  7. La vue spectaculaire depuis le belvédère de Hin Chang See.
  8. La fête des fusées pour célébrer le cœur de la saison chaude à Yasothon.
Mis à jour le : 4 juillet 2017
Paramètres des cookies