Kuta et Seminyak

Pourquoi y aller

Bondée et frénétique, cette partie méridionale de Bali, le long de l’immense ruban de plages débutant à proximité de l’aéroport et s’étendant vers le nord, est celle où la plupart des touristes commencent et achèvent leur séjour dans l’île.
À Seminyak et à Kerobokan fleurissent restaurants, cafés, boutiques de créateur, spas, etc., qui n’ont rien à envier au reste du monde, tandis que Kuta et Legian continuent d’attirer clubbeurs et familles de vacanciers. Plus au nord, autour de Canggu, les plages sont plus sauvages mais commencent néanmoins à attirer les touristes.
Boutiques branchées, discothèques ouvertes toute la nuit, restaurants et couchers de soleil fabuleux, et un tourbillon continu d’activités en tout genre complètent le tableau. Et, alors que ce monde semble bien loin de la spiritualité et de la sérénité habituellement associées à l’île, voilà qu’une procession religieuse de Balinais en route vers l’un des nombreux temples bloque toute la circulation… et vient balayer tous vos doutes.

Quand partir

  • Haute saison Vu le succès toujours grandissant de Bali, mieux vaut éviter la haute saison (juillet-août et autour de Noël et du Nouvel An) pour visiter Kuta, Seminyak et leurs alentours. L’afflux de vacanciers pendant la haute saison rend l’obtention d’une chambre avec vue ou la réservation d’une table dans un bon restaurant difficile ; même faire du shopping peut devenir une sinécure.
  • Avril-juin, septembre Il est souvent préférable de venir entre avril et juin, ou en septembre : il y a moins de monde et, de plus, le temps est plus sec et légèrement plus frais.

À ne pas manquer

  1. Une journée de farniente à Kuta Beach, véritable aimant à touristes de Bali
  2. Une nuit endiablée dans les clubs animés et le tourbillon nocturne de Kuta
  3. Le shopping dans la myriade de boutiques de Seminyak
  4. Un coucher du soleil en sirotant une bière achetée à un marchand sur la plage de Seminyak
  5. Un repas savoureux dans l’un des fabuleux restaurants, toujours plus nombreux, de Kerobokan
  6. L’ambiance branchée et les surfeurs de Batu Bolong Beach.
  7. Une escapade dans les terres sur les petites routes tortueuses de Canggu, entre rizières et somptueuses villas.
Mis à jour le : 6 juin 2018

À voir à faire à Bali et Lombok

L’atout majeur de Kuta est, bien entendu, sa plage. On peut goûter à la vie locale sans même se baigner. Les motifs de fascination, de ravissement mais aussi d’irritation ne manqueront pas au gré de vos déambulations dans les rues et les allées, au milieu d’un tohu-bohu perpétuel.

  • Mémorial

    monument

    Des voyageurs de toutes nationalités viennent se recueillir devant ce mur commémoratif qui témoigne...

    Lire la suite
  • Temple Vihara Dharmayana

    temple bouddhique

    Vieux de près de 200 ans, ce temple bouddhique est un lieu coloré et serein, légèrement à...

    Lire la suite
  • Pura Petitenget

    temple hindou

    Au nord du chapelet d’hôtels de Jl Kaya Aya, en face de la plage, le Pura Petitenget est un...

    Lire la suite