Cancún, Cozumel, Yucatán : Histoire

Avant 10 000 av J.-C.

Les premiers êtres humains arrivent dans la région du Yucatán. Au cours des 2 000 années suivantes, les animaux de prairie voient leur nombre diminuer en raison de la hausse des températures, ce qui pousse les populations indiennes à développer l’agriculture.

3114 av. J.-C.

Création de l’univers – en tout cas selon la mythologie maya. Les archéologues sont parvenus à établir la date exacte de son apparition selon les Mayas : le 13 août de l’an 3114 av. J.-C.

2400 av. J.-C.

Des agriculteurs parlant maya s’établissent la péninsule du Yucatán. L’écriture apparaît dans la culture olmèque. Cette dernière influencera plus tard les Zapotèques.

1000 av. J.-C.-250

Période préclassique. Des villages mayas s’établissent dans le Yucatán et le Chiapas, ainsi qu’au Guatemala. Les Mayas deviennent des agriculteurs et astronomes émérites. La civilisation d’Izapa élabore un calendrier et un système d’écriture, et de colossales pyramides sont érigées.

250-925

Période classique. L’aristocratie domine l’époque, marquée par l’effondrement de Teotihuacán et l’ascension du Puuc. La civilisation maya classique décline tandis que les Toltèques prospèrent.  

925–1530

Période postclassique. Les Toltèques du centre du Mexique s’établissent à Chichén Itzá. Les Itzá forment la ligue de Mayapán, qui gouvernera le nord du Yucatán pendant 200 ans.

Fin des années 1400

Début de la fin de l’époque postclassique. Des villes-états dissidentes succèdent à la domination de Mayapán et le déclin des Mayas se précipite. Jusqu’à l’arrivée des conquistadors, le nord du Yucatán est secoué par des batailles et luttes de pouvoir.

1492

Les Espagnols débarquent dans les Caraïbes, s’installant dans un premier temps sur Hispañola et Cuba. Au cours des siècles suivants, ils conquièrent le territoire mexicain. Les maladies apportées d’Europe par les conquistadores et les travaux forcés qu’ils imposeront éradiqueront 80% de la population indienne.

1519–21

Après avoir accosté à l’Isla Cozumel, Hernán Cortés remonte le long du golfe du Mexique jusqu’au centre du pays, territoire de l’empire aztèque. Il fait prisonnier Moctezuma II et conquiert Tenochtitlán.

1527

Francisco de Montejo et son fils, dit “le Jeune”, abordent Cozumel puis Xel-Há dans le but de conquérir cette région, mais ils échouent et regagnent Mexico.

1530-1821

Le système de l’encomienda réduit à l’esclavage les populations indiennes que les missionnaires entreprennent de convertir au catholicisme. Les Mayas mêlent au christianisme certaines de leurs croyances, ce qui résulte en une religion syncrétique.

1542

Aidé de son cousin, Francisco de Montejo (le Jeune) accomplit la volonté de son père en établissant la capitale coloniale de Mérida sur le site de la cité maya de T’ho.

1562

Le moine franciscain Diego de Landa ordonne la destruction par le feu de 27 codex hiéroglyphiques et de plus de 5 000 idoles à Maní, faisant ainsi disparaître des archives témoignant de siècles d’histoire maya.

1810-21

Début de la guerre d’Indépendance avec l’Espagne. L’État du Yucatán rejoint la nouvelle république du Mexique et déclarera son indépendance en 1841.

1847-48

Déclenchement de la guerre des Castes. Essuyant d’abord une défaite brutale, les Mayas se retirent à Quintana Roo. Mais leur révolte durera un siècle, jusqu’à leur capitulation officielle en 1936.

1850-93

Une république indépendante maya est établie avec pour capitale la ville de Chan Santa Cruz. La guerre fait rage, mais les Mayas (armés par les Britanniques) remportent des victoires clés. L’Angleterre cessera de soutenir les Mayas en 1893.

1876-1911

Le Porfiriato sévit, à savoir la dictature de Porfirio Díaz qui dura 35 ans et précéda la Révolution mexicaine. Sous son régime, le pays entre dans l’ère industrielle.

1901

L’armée mexicaine, sous Porfirio Díaz, reprend le contrôle du territoire maya, exécute de nombreux dirigeants mayas et détruit le temple de “la croix qui parle” de Chan Santa Cruz.

1910-20

Près de deux millions de personnes trouvent la mort durant la Révolution mexicaine, qui ébranle l’économie. La réforme agraire qui suivra rendra une grande partie du Yucatán à des coopératives locales, les ejidos.

Années 1940

L’industrie du henequén (chanvre) autrefois en plein essor s’effondre avec l’apparition sur le marché de fibres synthétiques plus économiques.  

Années 1970

Boom économique pétrolier au Mexique : dans le golfe, l’exploitation s’accroît et les forages commencent, alors que les problèmes environnementaux sont largement négligés. Le Quintana Roo connaît un autre boom économique avec le développement de Cancún.

1976

L’État du Yucatán élit Francisco Luna Kan, son premier gouverneur descendant d’une lignée maya. Son mandat se terminera en 1982, après quoi le Yucatán comptera plus d’hommes politiques d’origine maya.

1989

À la satisfaction des défenseurs de l’environnement, le gouvernement fédéral fait de Calakmul, dans le Campeche, une réserve de biosphère. C’est l’une des zones protégées les plus vastes du Mexique.

1994

L’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain) entre en vigueur. Attirés par des emplois dans les maquiladoras (entreprises d’exportations) et par l’essor du tourisme dans des villes comme Cancún, les habitants s’exilent des campagnes.

1994

L’occupation de San Cristóbal de las Casas par les zapatistes marque le début du soulèvement dans le Chiapas. Les révolutionnaires se retireront, mais ils poursuivent leur combat pour renverser la mainmise séculaire de l’oligarchie sur la terre, les ressources et le pouvoir.

2000-2001

Vicente Fox, candidat du Partido Acción Nacional (PAN) remporte l’élection présidentielle, mettant fin à sept décennies de domination du Partido Revolucionario Institucional (PRI). Le Yucatán élit Patricio Patrón, membre du PAN, au poste de gouverneur.

2005

L’ouragan Wilma, le plus important jamais enregistré dans l’Atlantique, provoque des dégâts considérables dans les centres touristiques que sont Cancún, Cozumel, l’Isla Mujeres et l’Isla Holbox. Les dommages causés sont évalués à des milliards de dollars dans la seule Cancún.

2006-2007

Felipe Calderón, membre du PAN, bat le candidat de gauche Andres Manuel López Obrador aux élections de 2006. L’année suivante, l’ouragan Dean balaie la péninsule et détruit la ville de Mahahual, dans le Quintana Roo.

2009

Une surévaluation du danger lié à la grippe aviaire à laquelle s’ajoutent la guerre contre les narcotrafiquants et la crise économique entraînent un recul du tourisme de 30%.

2012

Le 21 décembre 2012 marque la fin du Compte Long dans le calendrier maya – c’est-à-dire le début d’un nouveau cycle, et non la fin du monde comme certains médias l’ont suggéré.

Mis à jour le : 25 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Mexique

Paramètres des cookies