Belize : Histoire

Chronologie de Belize

Environ 25 000 ans av. J.-C.

Les Asiatiques se frayent un chemin de la Sibérie à l'Alaska, puis en direction du sud. Pendant les quatre millénaires suivants, ils vont se disperser aux quatre coins des deux Amériques.

2000-800 av. J.-C.

Au cours de cette période (dite préclassique ancien), le niveau de vie s'améliore. Les Mayas inventent le na, hutte au toit de chaume que l'on rencontre aujourd'hui encore dans toute la région.

800-300 av. J.-C.

Préclassique moyen. La région abrite déjà de riches villages, et le commerce se développe entre la côte et les hautes terres.

300 av. J.-C.-250 ap. J.-C.

Le préclassique récent est une période d'enrichissement progressif et de construction de grands temples (Lamanai au Belize...).

250-600

C'est sous cette période du classique ancien que s'épanouissent les grands centres cérémoniels.

600-900

Le classique récent voit l'apogée de la culture maya de Tikal. A la fin de cette période, le foyer de la civilisation maya va se déplacer vers le nord du Yucatán.

900-1200

Postclassique ancien : effondrement, aussi surprenant que soudain, de la civilisation maya classique.

1200-1530

Les Mayas Itza se dirigent vers le Belize avant de fonder une nouvelle capitale à Mayapan (nord du Yucatán), qui sera, au milieu du XVe siècle, pillée et dépeuplée à jamais.

1521

Deux ans après leur première confrontation avec l'empire aztèque, les Espagnols conquièrent la capitale, Tenochtitlan, fondent Guatemala Ciudad et Merida et contrôlent la plupart des anciens territoires mayas.

XVIe-XVIIIe siècle

Epoque coloniale espagnole : dès le milieu du XVIe siècle, presque tout le Yucatán est déjà soumis à la couronne d'Espagne. Les Mayas du Mexique et du Guatemala sont soumis à la tyrannie des conquistadores, que dénoncera Bartolomé de Las Casas lors de la célèbre Controverse de Valladolid. Bien que "propriétaire" du Belize, l'Espagne ne s'y intéresse guère. Une aubaine pour les pirates anglais et écossais, qui captureront maintes richesses arrachées par les Espagnols aux colonisés.

1798

Les Anglais battent l'Armada espagnole au large du Belize.

XIXe siècle

Les exportations de bois de coupe et d'acajou, puis les ventes d'armes, de munitions et de matériels aux rebelles mayas du Yucatán dopent l'économie du Belize, qui accueille un flot de réfugiés d'abord blancs et mestizos, puis mayas. En 1862, la Grande-Bretagne incorpore le Belize à son empire, le baptisant "Honduras britannique". La diversité ethnique du Belize remonte à cette période, qui voit débarquer de nombreux ressortissants du Commonwealth britannique.

1981

Le Honduras britannique s'émancipe de la Couronne.

1983

Le Belize refuse l'annexion du Sud de son territoire par le Guatemala.

1984

Le Parti uni du peuple (PUP), de centre-gauche, au pouvoir depuis 1954 et artisan de l'indépendance, est battu aux élections par le Parti démocratique uni (UDP), conservateur.

1987

Les premières négociations bilatérales entre le Guatemala et le Belize portant sur les revendications territoriales guatémaltèques s'ouvrent à Miami.

1989

Retour au pouvoir du PUP.

1992

Mettant un terme à ses visées expansionnistes, le Guatemala reconnaît par un traité l'indépendance et l'intégrité du territoire bélizien.

1994

Le Guatemala saisit les Nations unies du contentieux territorial qui l'oppose au Belize. Il déclare ne pas avoir reconnu l'indépendance du Belize par l'accord de 1972 et réclame un accès à la mer des Caraïbes.

1998

Saïd Moussa et le PUP remportent une victoire écrasante aux élections.

2000

L'ouragan Keith laisse 3 000 personnes sans abri et provoque pour 260 millions de $US de dégâts dans les îles de Belize, notamment sur Ambergris Caye.

2002

Accord avec Cuba pour promouvoir ensemble leurs industries touristiques.

2004

Victoire du gouvernement sur les écologistes en vue de la construction d'un barrage hydrolélectrique dans le haut Macal. L'écosystème de la région compte parmi les plus riches du pays et constitue l'un des bases de l' « écotourisme ». Relance d'un plan de règlement du conflit territorial qui oppose le pays au Guatemala.

2005

Au début de l'année, le pays connait la crise la plus sérieuse depuis l'indépendance en 1981, avec des grèves, des manifestations et des pillages. La popularité du gouvernement, déjà entamée par des scandales financiers, a encore chuté à la suite de fortes augmentations d'impôts.

2006

Said Musa se voit contraint de remanier son gouvernement à la suite de la large victoire de l'opposition aux élections législatives.

2008

Said Musa perd les élections légisatives face à Dean barrow qui lui succède au poste de Premier ministre.

2012

Dean Barrow commence un deuxième mandat quand son parti (UDP) gagne à nouveau les élections.

2013

Le Belize et le Guatemala se mettent d'accord pour tenir un référendum le 6 Octobre 2013 afin de déterminer s'ils règleront leur dispute territoriale grâce à la Cour Internationale de justice. 

Articles récents