Belize

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Belize
  4. Sports et activités

Belize : Sports et activités

A faire au Belize

S'il n'y avait qu'une seule destination pour amateurs d'activités sportives en voyage, cela serait Belize. Dans un si petit territoire, le spectre des activités est remarquable.

Pêche

Le paradis des pêcheurs comprend 260 km de barrière corallienne, des centaines de kilomètres carrés de marécages, et des dizaines de rivières et de lagons au milieu de la jungle – tous peuplés d’une grande variété de poissons. La meilleure période pour pêcher s'étend de mai à juillet, où le temps est chaud et ensoleillé. Cependant, les secteurs et les moments les plus propices diffèrent pour chaque espèce. La pêche à la ligne, la pêche à la mouche et la pêche à la traîne se pratiquent toute l’année.
Les estuaires, bras de mer et embouchures sont peuplés de tarpons, brochets de mer et madeleineaux, alors que les lagons et les marécages abritent albula vulpes, pompanos et barracudas. Les récifs coralliens attirent mérous, vivaneaux et madeleineaux, et les eaux plus profondes sont le domaine des espadons, marlins, pompanos, thons et bonites. Les marécages au large des cayes et du continent sont un peu le grand chelem du pêcheur, puisqu’ils offrent la possibilité d’attraper en une même journée pompanos, tarpons et albula vulpes. Il est de coutume de remettre à l’eau ces espèces et la plupart des brochets de mer. La réglementation varie en fonction du secteur et de la saison ; renseignez-vous auprès de votre guide ou de votre hôtel.
Les sites de pêche les plus prisés se trouvent dans les cayes du Nord, notamment à San Pedro et sur Caye Caulker, mais l’on trouve aussi du matériel à Sarteneja et à Belize City.
Les eaux au sud du pays de Placencia à Punta Gorda sont de plus en plus prisées pour le tarpon et l’albula vulpes. Vous n'aurez aucun mal à trouver un bateau pour rejoindre des endroits comme Glover’s Reef, Hopkins, Placencia et Punta Gorda.
En rivière, on peut également pêcher toute l’année de gros tarpons, brochets de mer et vivaneaux cubéra, ainsi que des bars de 16 à 45 kg. Si Black Creek et les fleuves Sibun et Belize sont les cours d’eau les plus prisés, les rivières Deep, Monkey, Temash et Sarstoon, au sud, sont également de bons endroits pour pêcher.
Les lodges et les guides louent souvent du matériel, mais mieux vaut apporter son propre équipement.

Kayak

Les eaux translucides des Caraïbes séduiront autant les kayakistes que les amateurs de plongée et de snorkeling. Vous pourrez voir une quantité incroyable d’espèces simplement depuis la surface, mais aussi en profiter pour faire du snorkeling et observer les oiseaux.
Si le kayak vous tente, il peut être intéressant de séjourner dans l'un des complexes ou hôtels de la péninsule de Placencia ou d’Ambergris Caye, qui offrent souvent des sorties en kayak gratuites à leurs clients. À San Pedro, Caye Caulker, Hopkins, Punta Gorda et au village de Placencia, on peut louer des kayaks pour n’importe quelle destination (30-60 $BZ/jour). Glover’s Atoll Resort loue des kayaks simples/doubles à la semaine (290/450 $BZ).
Si vous voulez découvrir le Belize à la rame, sachez que plusieurs entreprises béliziennes et proposent d’excellents séjours en kayak.

La Ruta Maya

Tous les ans au mois de mars, les eaux de la rivière Macal sous l’Hawkesworth Bridge de San Ignacio accueillent l’espace d’une matinée une flottille colorée de canoës 3 places. Ils sont là pour le départ de La Ruta Maya Belize River Challenge (www.larutamayabelize.com), une course éreintante de 4 jours sur le fleuve Belize jusqu’à Belize City, où ils arrivent pour le Baron Bliss Day, fête nationale en mémoire d’un grand bienfaiteur bélizien.

Canoë

Les canoës sont plus répandus que les kayaks sur les cours d’eau intérieurs, en particulier sur les rivières Mopan et Macal près de San Ignacio. Toutes deux comportant des rapides, assurez-vous de choisir un tronçon qui corresponde à votre niveau. De nombreux lodges du secteur louent des canoës et des tour-opérateurs de San Ignacio proposent des sorties guidées.
La rivière souterraine qui traverse la grotte de Barton Creek forme l'un des itinéraires les plus insolites. Le Crooked Tree Lagoon, véritable paradis des oiseaux, est également un endroit fabuleux pour faire du canoë.

Voile

Une journée à voguer sur les eaux limpides de la mer des Caraïbes et à observer la faune aquatique ou terrestre, couronnée d'un barbecue sur une plage insulaire. C’est le genre de formules proposées au départ de San Pedro, Caye Caulker ou Placencia.
Certaines agences proposent des excursions de plusieurs jours alliant voile et camping, ainsi que des croisières bien arrosées au coucher du soleil et en nocturne. Raggamuffin Tours et Seahawk Sailing offrent toutes deux des sorties en voile relativement économiques vers Turneffe Atoll, Lighthouse Reef et Placencia. À San Pedro, il est possible de s’essayer à la navigation en louant de petites embarcations pour une heure ou plus.
Les excursions plus longues permettent d’atteindre non seulement les centaines d’îles du Belize, mais aussi les beaux ports guatémaltèques de Lívingston et Río Dulce, les Islas de la Bahía au Honduras et la majeure partie du reste des Caraïbes orientales. Plusieurs compagnies assurent ce genre de circuits au départ d’Hopkins, de Placencia et de San Pedro.

Bouée

 La descente de rivière en bouée a le vent en poupe au Belize, et ce grâce aux nombreux cours d'eau calmes et de taille modeste qui traversent des paysages magnifiques. Le principe est simple : on s’assoit dans une grande bouée et on se laisse flotter ou on pagaye, la plupart du temps dans le sens du courant. La seule chose qu'il faut savoir est comment éviter de s'échouer, de tourbillonner ou de se faire coincer dans les rochers.
La rivière Mopan près de San Ignacio est très prisée des amateurs de bouée ; les départs se font soit de Bullet Tree Falls, soit de San José Succotz. Si la plupart des lodges proposent à leurs clients des formules avec bouée et navette, il est également possible de louer le nécessaire sur les berges.
Le réseau de grottes traversé par la Caves Branch River dans la Nohoch Che’en Caves Branch Archaeological Reserve est sans conteste le plus bel endroit du pays pour faire de la bouée. Des visiteurs de tout le pays viennent d’ailleurs y passer la journée. Réservez un circuit ou présentez-vous directement et engagez un guide à l’entrée.

Planche à voile et kitesurf

Avec un vent d’est chaud d’intensité légère à moyenne quasiment permanent et une barrière corallienne au large pour calmer les eaux, Caye Caulker et Ambergris Caye rassemblent les conditions idéales pour faire de la planche à voile. Les habitués parviennent parfois à filer sur 16 km sans s’arrêter. Il convient néanmoins de faire attention aux bateaux, en particulier à San Pedro. Les meilleures plages sont à Hopkins, qui abrite un petit groupe de véliplanchistes motivés. C’est de février à avril que les vents sont les plus forts (généralement de 10 à 17 nœuds).
Les kitesurfers utilisent également des planches mais ils captent le vent en hauteur à l’aide d’une voile en forme de cerf-volant à laquelle ils sont attachés par un harnais et de longues cordes. Des cours d’initiation sont proposés sur Ambergris Caye et Caye Caulker. Les kitesurfers confirmés pourront participer à une Kitecruise (www.kitexplorer.com) – croisière de plusieurs jours à la découverte des meilleurs sites de kitesurf.

Spéléologie

Du fait de leur géologie karstique, certains secteurs de l’ouest du Belize comptent de nombreux réseaux souterrains complexes et fascinants. Pour les anciens Mayas, ces grottes servaient de points d’accès à Xibalba, le monde souterrain et la résidence des dieux les plus importants. Encore aujourd’hui, de nombreuses grottes béliziennes renferment des reliques de cérémonies, d’offrandes et de sacrifices mayas – élément archéologique qui rend l’exploration de ces grottes encore plus passionnante. L’une des rares grottes du pays à laquelle on peut accéder non accompagné est celle de St Herman, mais il faut tout de même faire appel aux services d’un guide pour s’enfoncer à plus de 300 m.
Parmi les grottes les plus fascinantes de l'ouest du pays, citons Actun Tunichil Muknal, avec ses preuves de sacrifices humains ; Barton Creek Cave, que l’on explore en canoë ; Che Chem Ha, avec ses nombreuses poteries anciennes ; et les grottes de la Nohoch Che’en Caves Branch Archaeological Reserve.

Randonnée

Au Belize, les randonnées prennent souvent la forme de marches guidées axées sur l’observation des plantes et des animaux (notamment les oiseaux). De nombreux lodges permettent à leurs hôtes d’accéder librement à des sentiers sur leur propriété ou à proximité. Le plus souvent cependant, ils proposent des randonnées guidées à la découverte de la faune et de la flore locales. Plusieurs établissements proposent des randonnées nocturnes, qui permettent souvent de voir des choses extraordinaires. Les lodges suivants offrent un accès à des sentiers de randonnée :
Chan Chich Lodge  Chan Chich occupe une aire protégée de 52 600 ha : les possibilités de randonnée ne manquent donc pas. Le lodge assure l’entretien de 15 km de sentiers dédiés à l’observation de la flore et de la faune (notamment des oiseaux), à parcourir avec ou sans guide.
Macaw Bank Jungle Lodge  Sur un beau terrain de 20 ha sur les contreforts des monts Maya, le Macaw Bank n’attend qu’à être exploré ; il comprend un sentier le long de la rivière du même nom.
Black Rock River Lodge  Les sentiers au départ de ce lodge portent des noms séduisants comme Mountain Summit, Vaca Falls et Vista Loop et sont faits d’ascensions ardues, de cascades et de superbes panoramas.
Blancaneaux Lodge  Au programme : randonnées d’observation des oiseaux au petit matin/des jaguars en pleine nuit, trek d’une journée dans la jungle ou encore promenade sur le thème des orchidées.
Hidden Valley Inn  Quelque 145 km de sentiers balisés mènent à une myriade de cascades (entre autres sites naturels) dans la réserve privée de la Hidden Valley.
Bon nombre des réserves naturelles et des parcs nationaux abritent aussi des réseaux de sentiers bien entretenus à parcourir avec ou sans guide :
Cockscomb Basin Wildlife Sanctuary  Ses sentiers de randonnée bien balisés sont parfaits pour observer les oiseaux et d’autres animaux, bien que les chances d’y voir un jaguar soient minces.
Mayflower Bocawina National Park  Malgré une superficie de seulement 28 km2, ce parc renferme 11 km de sentiers de randonnée (route d’accès comprise) à travers la jungle, les montagnes, des cascades et des ruines mayas.
Shipstern Nature Reserve  Un court sentier de randonnée fait le tour du centre d’accueil des visiteurs, mais pour vraiment apprécier cette réserve naturelle, il vous faudra faire une randonnée guidée plus longue jusqu’à Xo-Pol ou sur le Thompson Trail.
Río Bravo Conservation & Management Area  Le plus grand espace protégé du pays abrite un beau réseau de sentiers de randonnée et de routes de gardes forestiers, au départ des deux stations de recherche.

Équitation

Le Belize comprend une communauté équestre active. De plus en plus de lodges proposent des promenades à leurs hôtes, et parfois aux visiteurs de passage.
Backpackers’ Paradise  À 30 $BZ/heure, ce lodge propose probablement les circuits à cheval les moins chers du pays ; c’est aussi l’un des rares endroits où l’on peut se promener sans guide (à condition de savoir monter).
Banana Bank Lodge  Excellent lodge proche de Belmopan doté d’une belle écurie de 150 chevaux et organisant aussi bien des promenades de 2 heures que des excursions de plusieurs jours.
Black Rock River Lodge  Sa petite écurie compte une douzaine de chevaux. Partez avec votre monture à la découverte d’un site maya non fouillé ou du réseau souterrain de la Flour Camp Cave.
Crystal Paradise Resort  Sorties équestres guidées à Cristo Rey Falls et à Cahal Pech, avec possibilité de se baigner (pensez à prendre votre maillot de bain).
duPlooy’s Jungle Lodge  Sorties équestres pour tous niveaux, de la promenade d’une heure aux Belize Botanic Gardens au périple jusqu’aux Cristo Rey Falls avec franchissements de cours d’eau.
Mountain Equestrian Trails  Complexe hôtelier rustique proposant aussi bien de simples promenades que des séjours équestres lors desquels vous irez des plaines de la jungle à la Mountain Pine Ridge.

Articles récents