1. Accueil
  2. Magazine
  3. Culture et voyage
  4. À taille humaine : découvrez le tourisme culturel au Bélize
Culture et voyage

À taille humaine : découvrez le tourisme culturel au Bélize

Texte par

Bailey Freeman (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 30 octobre 2018

Carte

Malgré ses petites dimensions, le Bélize est un mélange stupéfiant de cultures et de paysages, un endroit qui revendique fièrement ses racines centraméricaines et caribéennes, qui célèbre sa diversité et s’enorgueillit de ses beautés naturelles spectaculaires. Cette attitude a développé un soutien unique et absolu à la culture et aux entreprises locales. Les visiteurs auront bien du mal à y trouver des chaînes d’hôtels ou de restaurants ; au Bélize, le tourisme repose sur le partage des ressources locales. Nous avons regroupé ci-dessous nos plus belles aventures, célébrant la culture du Bélize et son lien à la nature merveilleuse qui l’environne.

Découvrez la culture Maya avec le groupe de femmes de San Antonio

Niché dans les collines brumeuses et couvertes de jungle du Cayo District, dans l’ouest du Bélize, à une vingtaine de minutes du centre touristique populaire de San Ignacio, se trouve le village de San Antonio, petit bourg dont l’histoire remonte aux premières cultures mayas de la région. Les rangées de maisons en ciment modernes sont parfois ponctuées de palapas (bâtiments à toit de chaume), et les rues sont bordées de fleurs de gingembre, de grands palmiers et d’arbres couverts de fleurs pourpres.
C’est ici qu’on trouve le groupe des femmes de San Antonio ; mené par sa fondatrice Timotea Mesh, cette coopérative enthousiaste se consacre à la préservation des traditions mayas. Madame Mesh et ses consœurs ont d’abord lancé leur association pour que les femmes puissent avoir des activités professionnalisantes hors du foyer, et soutenir économiquement leur communauté. “J’aime enseigner, partager avec les jeunes générations. Nous voulons garder nos traditions intactes, dit-elle. Et nous voulons développer nos activités d’éducation ; nous aimerions pouvoir créer un centre de recherche ici.”
Les visiteurs du centre peuvent choisir diverses traditions culturelles à découvrir, telles que la cuisine, la broderie ou la poterie mayas. Après plusieurs démonstrations, les hôtes sont invités à s’essayer à la confection de la tortilla : transformation du grain en farine sur une meule et cuisson au feu de bois, ou à donner forme sur le tour de poterie à une argile tirée de la colline qu’utilisaient déjà les ancêtres mayas de la collectivité. L’entrée comprend également un goûteux déjeuner local : allez-y doucement sur les tortillas et gardez de la place pour les tamales. Plusieurs hôtels locaux permettent d’organiser la visite, dont le San Ignacio Resort Hotel.

garbutts_cs-beefb67a74be.jpg

Guide et pêcheur professionnel, Victor Jacobs enseigne l’art du lancer à la mouche

Partez pêcher avec Garbutt's Marine

Le bateau de pêche vole sur l’eau calme de la mer Caraïbe avant d’accoster sur un des nombreux îlots de mangrove parsemant le marais. Un groupe de pélicans exubérants se pose à proximité, observant avec attention les nouveaux venus avant de plonger bec en avant sur le banc de poissons au-dessous. Un coup d’œil par-dessus bord dévoile de nombreuses étoiles de mer dorées ou couleur cannelle qui s’avancent dans les herbes marines, et parfois une raie qui plane silencieusement sous la surface lisse. Bienvenue à Punta Gorda.
Nichée tout au sud du pays (le Guatemala est de l’autre côté de la baie), Punta Gorda est une ville de pêcheurs paisible qui sert de point de départ vers les cayes (petites îles) du sud du Pays. “Ici, on grandit avec la pêche : on sort de l’école, on part pêcher, on ramène un vivaneau pour le dîner, explique Victor Jacobs, guide et pêcheur professionnel qui travaille chez Garbutt’s Marine. Je pourrais passer ma vie sur l’eau. Je ne peux pas rester enfermé, j’ai besoin d’être dehors, d’être libre.”
Garbutt’s est une compagnie familiale de pêche et de plongée, qui propose des circuits organisés dans les eaux de Punta Gorda depuis quinze ans. Elle guide débutants ou vétérans à travers les marais et les récifs bordant la côte sud du pays. Elle est associée à plusieurs lodges de la région où on peut réserver des circuits de pêche d’une demie ou d’une journée, et vient d’ouvrir son propre hébergement, au bord de la mer.

copaltree_restaurant_cs-3cdbc55a0c59.jpg

Le restaurant de Copal Tree sert des produits venus de sa propre ferme et des localités voisines

Passez au durable au Copal Tree Lodge

À quinze minutes de voiture de Punta Gorda, le Copal Tree Lodge est situé au cœur d’une forêt protégée de 4 850 ha. Les clients qui arrivent dans ce spectaculaire domaine sont accueillis par des singes hurleurs et des oiseaux colorés qui filent dans les arbres. Le luxueux bâtiment principal ressemble à une cabane dans un arbre dessinée par un architecte, entourée de suites dans des bungalows individuels, dispersés sur la crête verdoyante. Ceux-ci disposent de vérandas (avec moustiquaires et hamacs), et le soir, on peut laisser la porte ouverte pour se laisser bercer par les sons de la forêt.
Si c’est un cadre de rêve, ce qui impressionne le plus au Copal Tree Lodge est son orientation vers le développement durable, la préservation de l’environnement et de l’économie locale. 70 % des produits servis au restaurant sont entièrement bio et cultivés au domaine (le reste vient des localités voisines), et la ferme elle-même est un endroit génial à visiter. Joseph Vanzie, qui dirige la ferme de Copal depuis près de dix ans, et son collègue Elon Ranguy guident les visiteurs parmi les rangs enchanteurs de gombos rouges et verts, d’amarantes, de piments habanero, de poivriers et d’arachnis, parmi des dizaines d’autres fruits, légumes ou herbes aromatiques, et leur expliquent l’art de cultiver une terre aussi fertile. Avec de la chance, on vous emmènera même à la chasse aux fèves de cacao ou aux gousses de vanille mûres.

copaltreefarm_cs-54e0dc4fd9b7.jpg

Joseph Vanzie guide les visiteurs dans la vaste ferme bio de Copal Tree

Les visiteurs peuvent aussi s’inscrire à des excursions aux environs et découvrir la nature et la culture du Toledo District : circuit organisé gastronomique, kayak sur le Río Grande, visite du marché de Punta Gorda, ou exploration de ruines mayas et baignade dans des grottes.


Savourez le meilleur de San Pedro

À 15 minutes de Belize City par un petit avion, Ambergris Caye est la plus grande caye du pays, et une des régions les plus visitées du Bélize, grâce à sa grande proximité avec la superbe barrière de corail du pays. San Pedro, la ville qui occupe la majeure partie de sa partie sud, est un petit bourg qui bourdonne d’une activité surprenante. Promenez-vous dans le centre ville bruyant (attention aux voiturettes de golf, principal moyen de transport de l’île, qui sont partout), avant de faire une pause et d’admirer la mer sereine depuis un des agréables bars de plage de San Pedro.

belizefoodtours_sanpedro_cs-f4e78b1cb40d.jpg

Dégustez de savoureux ceviche grâce à Belize Food Tours

Felipe Paz et sa sœur Dora ont grandi à San Pedro. Ils tiennent désormais Belize Food Tours, une compagnie indépendante qui permet de découvrir la longue histoire gastronomique de la ville. “Au Bélize, il n’y a pas que le rice and beans (riz et haricots, typiques d’Amérique centrale et des Caraïbes, NdT), disent-ils. “La cuisine du pays est comme ses origines : maya, mestizo (métisse), créole, garifuna, indienne, chinoise, mennonite, libanaise. Notre cuisine vient de toutes ces cultures.” BFT explore le lien entre cuisine et histoire locale, en mettant en lumière quelques institutions de San Pedro, parmi lesquelles le petit restaurant que le grand-père des Paz a fondé en 1968.


Les tarifs des circuits varient selon leur parcours, et BFT propose plusieurs options sur mesure. Nous ne dévoilerons pas les surprises culinaires qui vous attendent, mais les garnachas (tortillas de maïs garnies) sont vraiment délicieuses.
Bailey Freeman est allée au Bélize avec le soutien du Belize Tourism Board. Les contributeurs de Lonely Planet n’acceptent aucune gratification en échange d’un article positif.


Le Belize fait partie de notre sélection des pays à visiter absolument cette année ! 
 

Paramètres des cookies