-->

Djibouti

Pourquoi y aller

Ne vous fiez pas à sa taille ! Tête d’épingle sur la carte de l’Afrique, Djibouti est un véritable régal pour les yeux grâce à des paysages uniques au monde : lacs salés, volcans éteints, plaines d’effondrement, cheminées de calcaire crachant des panaches de vapeur, plateaux basaltiques et canyons majestueux. Envie d’activités ? Faites-vous plaisir sur terre ou dans l’eau en vous adonnant à la randonnée, à la plongée et à l’observation des requins-baleines dans le golfe de Tadjourah.
En dehors de la capitale, le pays est dépourvu d’infrastructures de grande ampleur. Tout est resté à échelle humaine. En séjournant dans l’arrière-pays, vous découvrirez le mode de vie fascinant des ethnies nomades.
Certes, visiter Djibouti par ses propres moyens revient assez cher, mais, malgré le coût de la vie, vous quitterez ce petit coin d’Afrique avec des souvenirs qui resteront à jamais gravés dans votre mémoire.

Quand partir

djibouti-city-cc

À ne pas manquer

  1. L’ambiance de Djibouti, à découvrir en flânant dans les rues animées du centre et en s’attablant dans ses bons restaurants.
  2. Le lac Assal, point le plus bas du continent africain.
  3. Le paysage lunaire du lac Abbé, ponctué de centaines de cheminées de calcaires.
  4. Observer et nager avec des requins-baleines dans le golfe de Tadjourah (de novembre à février).
  5. La plage des Sables-Blancs, la plus belle étendue de sable de Djibouti.
  6. Les belles épaves qui reposent dans le golfe de Tadjourah, lors d’une sortie plongée.
  7. Une randonnée guidée dans le splendide paysage montagneux des monts Goda, suivie d’une nuit dans un campement touristique.
  8. Les superbes gravures du site rupestre d’Abourma.
Mis à jour le : 20 mai 2019

À voir à faire à Djibouti

Ville de Djibouti

Le centre est divisé en deux quartiers : le quartier européen, au nord, avec ses rues rectilignes, et le quartier africain, au sud.

Le rythme de la ville peut déconcerter les nouveaux venus. Djibouti est très animée le matin et le soir. En revanche, dans l’après-midi, le centre est désert ; la plupart des commerces et des bureaux sont fermés.

  • Église éthiopienne orthodoxe Tewahido Saint-Gabriel-du-Soleil

    église

    Dans une rue parallèle au boulevard de la République, cette église orthodoxe, fréquentée par la...

    Lire la suite
  • Quartier africain

    quartier

    La vaste place Mahmoud-Harbi, dominée par le minaret de la grande mosquée Hamoudi, l’édifice le...

    Lire la suite
  • Quartier européen

    quartier

    La place du 27-Juin-1977 forme le cœur du quartier européen. Entourée de maisons aux façades...

    Lire la suite
  • Plateau du Serpent et îlot du Héron

    quartier

    Ces deux quartiers voisins, au nord du centre-ville, sont résidentiels. C’est ici que sont regroupés...

    Lire la suite
  • L’Escale

    port

    En début de soirée, il fait bon flâner le long de la chaussée au nord-ouest du centre-ville. Vous...

    Lire la suite
  • Cathédrale

    église

    Édifiée en 1964 dans le style moderne, la cathédrale Notre-Dame-du-Bon-Pasteur a fait l’objet...

    Lire la suite

Ailleurs à Djibouti Obock

  • Cimetière marin

    cimetière

    À la périphérie ouest du bourg, ce cimetière marin à l’atmosphère intemporelle rassemble les...

    Lire la suite
  • Phare de Ras Bir

    phare

    À environ 6 km à l’est du bourg, ce phare en bon état, totalement isolé, vaut le coup d’œil. ...

    Lire la suite
  • Maison du gouverneur

    bâtiment historique

    La colonisation française a débuté à Obock. En 1862, les sultans afar d’Obock cédèrent leurs...

    Lire la suite