Djibouti : Environnement

Nature, géographie et écologie de Djibouti

Djibouti couvre une superficie de 23 000 m2 qu’on peut diviser en trois zones géographiques distinctes : les plaines côtières, avec leurs plages de sable blanc ; les plateaux volcaniques, dans le sud et le centre du pays ; et les chaînes montagneuses dans le nord, où l’altitude atteint 2 000 m. Pour l’essentiel, le pays est un vaste désert à l’exception de quelques poches de forêts et de végétation dense dans le nord. L’élevage du bétail forme le principal type d’agriculture. La surexploitation des maigres pâturages entraîne la disparition progressive des zones boisées du nord, notamment la fragile forêt du Day.

Géographie de djibouti

Djibouti a tout juste la taille d'une région française. C'est un pays très aride, où les terres arables sont pratiquement inexistantes. De forme grossièrement arrondie, il peut être divisé en trois zones géographiques distinctes : la plaine côtière, les plateaux volcaniques au sud et au centre, et les chaînes montagneuses au nord. Le pays a des frontières communes avec l'Érythrée, l'Éthiopie et la Somalie et, à l'est, sur l'autre rive de la mer Rouge, on peut apercevoir les côtes yéménites.

Faune et flore de djibouti

Au bord du lac Abbé, à l'aube, vous pourrez admirer des flamants roses en quête de nourriture, et c'est l'un des rares endroits du pays où vous aurez la chance d'apercevoir une faune sauvage.

Articles récents