-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Week-end nature en Provence, au parfum des lavandes
Idées week-end

Week-end nature en Provence, au parfum des lavandes

Mis à jour le : 12 avril 2021

Carte

Les mille nuances bleu-violet des lignes de lavandins en fleur éclatent sous un ciel d’azur. Cette vision féerique illustre bien l’image rêvée de la Provence, premier pro-ducteur mondial de lavande. Pour admirer ce spectacle grandiose, direction l’itinéraire bien nommé “route de la Lavande”. S’il s’étire sur plus de 1 000 km, depuis le Vercors jusqu’à la Sainte-Victoire, en passant par la Drôme ou le Verdon, c’est sans nul doute le plateau de Valensole qui détient la première place au podium des meilleurs “spots” de lavande. Campée entre 500 et 600 m d’altitude, cette énorme masse tabulaire offre, en été, un sublime spectacle de champs de lavandin en fleur. Pour multiplier les points de vue, nous vous conseillons d’emprunter la petite D4, qui longe le plateau sur son flanc ouest. Et, pour approcher les secrets de cette petite fleur, ici appelée “or bleu”, rien de tel que de visiter l’une des distilleries du coin. Ailleurs dans la région, d’autres sites magnifiques valent le détour, comme le plateau entourant le village de Ferrassières.  Voici quelques expériences à tester dans la région pour en profiter au maximum!

Tout savoir sur « l’or bleu »

Surnommée l’or bleu, la lavande est sans aucun doute la reine des Alpes-de-Haute-Provence ! Cet arbrisseau à fleurs mauves ou violettes pousse sur des sols calcaires secs et ensoleillés. Deux espèces sont ici principalement cultivées. La première, la lavande vraie (ou fine), est la plus noble : elle est très recherchée pour la qualité de son huile essentielle. On la reconnaît à sa longue branche et son unique épi de fleur. La seconde est le lavandin, un hybride de lavande vraie et de lavande aspic, que sa branche à trois épis rend plus volumineux. Parfums, produits ménagers, aromathérapie… les propriétés et les usages de la lavande sont multiples.

thomas-despeyroux-2agan2odpqi-unsplash.jpg

Le plateau de Valensole

Suivre les pas de Jean Giono

Les romans de Jean Giono sont de formidables compagnons de route pour approcher les mystères de l’âme provençale… et suivre l’itinéraire qui porte son nom. Filant sur plus de 150 km, la “ route Jean Giono” forme une boucle autour de la montagne de Lure. Elle traverse une Provence âpre, indomptable et romanesque. Les lecteurs avertis s’y sentiront escortés d’une foule de personnages de fiction. Les autres découvriront, outre le fameux plateau du Contadour, le beau chemin des écritures de Lurs, l’emblématique librairie Le Bleuet de Banon ou encore la singulière vallée du Jabron. Vous pourrez vous procurer la carte, téléchargeable sur le site www. tourisme-alpes-haute-provence. com, ainsi qu’un ouvrage illustré enrichi de six balades littéraires (Marcher un livre à la main).
 


S’envoler en montgolfière

Pour une expérience hors du commun, montez à bord d’une montgolfière et survolez les magnifiques paysages de Provence ! Les vols durent environ 1 heure, avec un départ au petit matin (généralemententre 6h45 et 7h). Comptez 200 € environ et notez qu’étant soumis aux aléas de la météo, ces vols sont susceptibles d’être annulés au dernier moment. 

S’émerveiller aux Rochers des Mourres

À 6 km de Forcalquier, le site géologique des Rochers des Mourres invite à une promenade à travers de stupéfiants rochers sculpturaux. Le sentier, bien balisé, est facile (idéal en famille) : comptez 1 heure environ. Parking sur place.

Se promener dans les jardins du prieuré Notre-Dame-de-Salagon

Édifiés sur des ruines gallo-romaines, cet ancien prieuré et sa magnifique église romane du XIIe siècle abritent 6 hectares de jardins à thème, parmi lesquels un Jardin médiéval, un jardin de Simples, un jardin de Senteurs ou un jardin des Temps modernes. Vous aurez la possibilité de pique-niquer sur place et, en intérieur, de visiter des expositions permanentes (8 €). 

Randonner avec un âne

Près de Forcalquier, les Ânes de Forcalquier proposent de randonner avec un âne de bât, le temps d’une demi-journée (30 €) ou d’une journée complète (45 €), avec topoguide fourni. Vous pouvez aussi participer à la sympathique sortie “Mane au coucher du soleil” ou, si vous êtes en famille, à une chasse au trésor au sein du domaine (25 €) !

Et s’il pleut ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour continuer à découvrir la région malgré une météo peu clémente :

  • Visiter le passionnant Artemisia Museum de Forcalquier avec, en option, de sympathiques ateliers sensoriels
  • Découvrir le château de Sauvan, à Mane, surnommé le “Petit Trianon Provençal” 
  • S'offrir une séance d’observation des étoiles grâce au Sidérostat (un modèle de télescope unique en France) du Centre d’astronomie de Saint-Michel-L'Observatoire
  • Entrer dans le Centre Jean Giono et le Paraïs, ancienne maison de l’écrivain, et en apprendre encore plus sur lui

 


Carnet pratique

Quand partir ?

Sachez que le spectacle grandiose des champs de lavande en fleur ne dure que très peu de temps : à peu près un mois, entre les environs du 15 juin et du 15 juillet, selon les années et selon le rythme des récoltes. La fête de la Lavande, à Valensole, a lieu fin juillet.

Comment s’y rendre ?

La gare la plus proche est celle de Manosque. Quelques liaisons de bus relient Riez ou Forcalquier, mais, pour rejoindre Valensole, il vous faudra votre propre moyen de locomotion.

Où se loger ?

On craque pour l’Hôtel des Colonnes, à Riez : belle demeure, décoration audacieuse et adorable jardin bucolique !



Guide de voyage

Ne soyez jamais à court d'idées pour prendre l’air lors de votre prochain week-end