1. Accueil
  2. Magazine
  3. Où partir ?
  4. Top 5 des destinations à faire en septembre
Où partir ?

Top 5 des destinations à faire en septembre

Mis à jour le : 20 août 2019

Carte

Pas toujours facile de savoir si la destination choisie sera idéale au moment de votre période de vacances. Si pour certains septembre rime avec rentrée des classes, d'autres en revanche misent sur le hors-saison ! On vous donne nos cinq destinations fétiches pour profiter du mois de septembre

1. Sumatra et Java, Indonésie

Pourquoi en septembre ? Pour voir des orangs-outans et explorer la jungle, les volcans et les temples.
L’Indonésie, qui fait partie du plus grand archipel du globe, regorge de merveilles. Ses îles les plus occidentales, Sumatra et Java, en donnent un aperçu assez condensé. Le mois de septembre réunit les meilleures conditions de l’année sur tous les plans : temps généralement sec, excellentes vagues pour surfer sur la côte ouest, baisse de la fréquentation et des prix. Dans les jungles du nord de Sumatra, rencontrez les “hommes de la forêt” au Bohorok Orangutan Centre et descendez la rivière Bohorok en chambre à air à Bukit Lawang. Berastagi est le point de départ des ascensions du volcan Sibayak, tandis que le Danau Toba, plus grand lac de cratère de la planète, permet de nager en admirant les maisons traditionnelles batak aux toits abrupts. À Java, visitez les sites de Prambanan et Borobudur (qui serait le plus vieux temple bouddhique du monde), et randonnez aux abords du cratère fumant du mont Bromo.

adobestock_102578391_1.jpeg

Valle de Kerinci, Sumatra, Indonesie

2. Afrique du Sud 

Pourquoi en septembre ? Pour la faune et la floraison printanière. En septembre, l’Afrique du Sud offre des spectacles grandioses : l’Ouest est tapissé de fleurs sauvages ; les baleines australes se rassemblent au large de Cape Agulhas ; les vagues continuent de faire la joie des surfeurs grâce aux Quarantièmes Rugissants ; et, dans les réserves, les animaux se réunissent aux points d’eau qui se font de plus en plus rares. Passé la haute saison estivale, l’affluence touristique est relativement faible et on trouve des offres intéressantes.

fotolia_56645266_subscription_monthly_m.jpg

Lion, Afrique du Sud
3. Arizona et Utah, Etats-Unis

Pourquoi en septembre ? Pour découvrir en voiture, au fil de l’eau ou à pied les canyons les plus impressionnants. Long de 446 km, large de 29 km en certains endroits, et profond de 1,6 km, le Grand
Canyon est décidément immense. En plein été, il attire des foules de curieux. Pourtant, si vous vous y rendez en septembre, non seulement les vacanciers seront partis, mais les températures seront aussi plus raisonnables pour vous lancer dans l’une des randonnées qui longent le canyon. La période se prête également au rafting sur le Colorado : les bateaux motorisés sont interdits après le 15 septembre, ce qui rend l’atmosphère plus paisible. De même, les autres sites vedettes du nord de l’Arizona et du sud de l’Utah – parcs nationaux de Zion, Bryce Canyon et Canyonlands, Monument Valley – sont plus tranquilles en septembre ; plus vous arriverez tard dans le mois, mieux vous en profi terez.

fotolia_46675324_subscription_monthly_m.jpg

Horseshoe Bend, Arizona, USA
4. Corse, France

Pourquoi en septembre ? Pour profiter de la magnifi que tranquillité de l’île de Beauté. Rares sont les routes rectilignes sur cette île aux contours déchiquetés, où le goudron contourne les montagnes et serpente à travers le maquis. Il vaut donc mieux éviter d’y circuler en plein été, où les superbes plages attirent de nombreux vacanciers. Attendez septembre : l’air et la mer sont encore chauds, et les plages – parmi les plus belles d’Europe – sont à nouveau paisibles. Déambulez dans Bonifacio, ville escarpée perchée sur les falaises ; sentez l’âme corse dans la commune de montagne de Sartène ; empruntez le cours Napoléon à Ajaccio, cité animée et lieu de naissance de Bonaparte ; ou visitez les petits ports de pêche du sauvage Cap Corse. L’intérieur de l’île, qui semble impénétrable, est parcouru de sentiers de randonnée, dont le fameux GR20. Attaquez-vous à tout ou partie de cet itinéraire, ou bien louez une maison dans les montagnes, grignotez un morceau de brocciu et contemplez la nature.

fotolia_9371702_subscription_monthly_l.jpg

Crique de Tizzano, Corse

5. Côte du Bohuslän, Suède

Pourquoi en septembre ? Pour explorer la côte en granite rose de la Suède. La côte du Bohuslän, située au nord de Göteborg dans l’ouest de la Suède, est célèbre pour sa roche de granite rose, et pour ses excellents fruits de mer. Septembre est la période idéale pour explorer les quelque 8 000 îles et îlots rocheux qui émaillent la côte, en dégustant homards (la saison commence tout juste), langoustines, crevettes, moules et huîtres. Participez à un “safari de la mer” en compagnie de pêcheurs au départ de Smögen pour les pêcher et les cuisiner vous même, ou, mieux encore, louez un canoë et pagayez entre des villages de pêcheurs aux couleurs vives tels que Gullholmen, Käringön et Fiskebäckskil, en faisant escale pour tester les restaurants de la région (comme Salt och Sill, à Klädesholmen).

adobestock_116847157.jpeg

Côte du Bohuslän, Suède

 

Guide de voyage

Le guide indispensable pour partir au bon moment

Paramètres des cookies