1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 6 bonnes raisons de découvrir l'ouest de la Suède en été
Idées de voyage

6 bonnes raisons de découvrir l'ouest de la Suède en été

Texte par

Olivier Cirendini

Mis à jour le : 12 août 2019

Carte

Sur la côte ouest de la Suède, la région du Bohuslän occupe une place à part dans le cœur des Suédois quand arrive l'été. Au programme : bains dans les fjords, kayak entre les îles, poissons et fruits de mer frais. Une escapade nature et iodée.
 

Des îles et des fjords

Le capitaine du M/S Byfjorden, bateau qui assure des liaisons touristiques sur le Koljöfjorden, doit naviguer dans la dentelle : au nord de Göteborg, la côte suédoise est un dédale où la terre et la mer semblent se disputer le territoire. On compte ici près de 8 000 îles entre lesquelles s'insinuent des fjords étroits qui comptent parmi les plus profonds du pays. Un paysage de terres basses dont la palette de couleurs oscille entre le vert des forêts, le rose-orangé du granite et le rouge sombre des habitations posées sur les berges, qui oblige le navire à slalomer mais vaut à la région d'être particulièrement appréciée en été. Longtemps, cette côte du Bohuslän a été l'une des destinations favorites de la bonne société suédoise – Ingmar Bergman avait ses habitudes dans les environs, tout comme la famille royale –  venue y goûter “l'air frais et iodé”. Aujourd'hui, on s'y presse pour savourer la nature entre randonnées, sorties en kayak, VTT et bains de mer. Le tout dans une atmosphère très écolo – Volvo, le fleuron de l'industrie automobile nationale, a beau avoir son siège à Göteborg, les voitures sont ici souvent bannies – qui ne fait pas mentir la réputation du pays.

_mar7399coc.jpg

Les îles de granite rosé des fjords du Bohuslan


_mar7423coc.jpg

Passage étroit entre les îles à Smögen

Smögen, carte postale scandinave

Les filets de pêche y sont maintenant autant des accessoires de déco que des outils de travail, et l'atmosphère des lieux est certes très touristique, mais qu'importe  : la minuscule île de Smögen a un cachet bien à elle. Accessible en bateau ou par le pont qui la relie à la terre ferme, toute proche, son port de carte postale peut s'enorgueillir d'abriter le quai le plus photographié du Bohuslän. Bars, boutiques de souvenirs et restaurants de poisson y sont au coude à coude, jusqu'à une petite anse bordée de maisonnettes colorées aux pieds desquelles on s'initie à la pêche en famille. À l'occasion, on peut assister sur le quai à des ventes de poisson et crevettes à la criée, voire embarquer pour l'îlot voisin de Hållö, aujourd'hui inhabité, célèbre pour son phare qui se dresse solitaire sur le granite battu par les vents.

_mar7478coc.jpg

Le plaisir du sauna flottant avec vue sur les fjords

Summer houses et saunas flottants

Au pays d'Ikea, l'aménagement des maisons est une affaire sérieuse. Même lorsqu’il s'agit de “summer houses”, hébergements de vacances déclinant avec un soin très scandinave toutes les facettes du camping chic : tentes, caravanes, mais aussi chalets et petits cottages. “Lorsque le tourisme estival s'est développé dans les années 1950, les Suédois, très attachés à la nature, se sont naturellement tournés vers le camping. Avec le temps, ils veulent maintenant davantage de confort”, explique Magnus Johansson. Avec sa femme Hanna, il a repris en 2017 Anfasteröd Gårdsvik, un ancien domaine agricole créé au XVIIIe siècle qui a évolué au fil du temps vers le tourisme. Dans un sublime site face au fjord, il propose à la fois des mobile-homes, des tentes de glamping cosy et de jolis cottages qui n'ont rien à envier aux meilleurs hôtels. En bordure du fjord mitoyen, Bokenäs Hotell & Konferens décline pour sa part une centaine de beaux cottages, créés à l'origine pour les vacances des employés des usines de Volvo. L'avantage de ces formules, on l'aura compris, est de séjourner au plus près de la nature. Et de profiter d'une spécialité suédoise : le sauna flottant, chauffé au bois et posé sur le fjord à quelques encablures du rivage. Si vous avez trop chaud, il n'y a qu'à pousser la porte pour plonger une tête dans l'eau !

_mar7520coc.jpg

Kayak sur le Koljöfjorden

Kajak !

“C'est le plus bel endroit du monde pour le kayak !”, assure Joakim Hermanson. “Je suis sûr qu'on le dit aussi dans d’autres endroits du monde” reconnait avec un sourire ce guide d'Upplevelsebolaget, un club de sports outdoor situé aux portes d'Uddevalla, mais il ne fait aucun doute que la géographie a doté la région de conditions parfaites. Abritée par les îles, réchauffée par le Gulf Stream et proposant des conditions de mer et de vent plutôt clémentes, la côte du Bohuslän offre des possibilités infinies aux amateurs de “kajak” – kayak en suédois –, qui sont nombreux à y plonger leurs pagaies. Selon son niveau et sa motivation, on optera pour une sortie à la journée ou un mini-raid itinérant de plusieurs jours au fil de la côte. En fin de journée, tandis que le kayak flotte tranquillement sur le miroir de l'eau et que les hérons et huîtriers-pie guettent leur pitance du jour, on est tenté de donner raison à Joakim.

_mar7645coc.jpg

Anna, de Jaume Plensa, devenue l'emblème de Sculpture at Pilane

Sculptures en pleine nature

Vision surréaliste au cœur de l'île de Tjörn, Sculpture at Pilane est une exposition de sculptures contemporaines en pleine nature, sur un site où des traces de présence humaine ont été attestées dès l'Âge de pierre. Les œuvres monumentales, disséminées dans le paysage, se découpent sur le ciel entre les blocs de granite et la végétation rase. Certaines œuvres sont exposées le temps d'un été, d'autres permanentes, comme la statue qui est devenue l'icône des lieux : la très sereine Anna de l’espagnol Jaume Plensa, structure en fibre de verre haute de 14 mètres représentant un visage de femme qui semble fermer les yeux pour goûter le soleil estival et se recueillir dans le paysage. Si le site n'a pas étanché votre soif de culture, rendez-vous à Skärhamn, non loin, qui abrite le musée de l'aquarelle Nordiska Akvarellmuseet.

_mar7695coc.jpg

Tartare de coquille saint-jacques, l'un des plaisirs iodés de Salt & Sill

La mer à table

Oubliez les boulettes de viande, saucisses, pomme de terre et autres revigorantes spécialités hivernales suédoises. La côte du Bohuslän est fière de sa cuisine marine, fraîche et iodée, mise en valeur par un réseau d'adresses regroupées sous le label Taste of West Sweden. À Lyckorna et Smögen, Musselbaren met ainsi à l'honneur les excellentes moules bleues des fjords. Sur l'île de Tjörn, Salt & Sill s'est taillé une belle réputation avec sa cuisine gastronomique et joliment présentée, dont le plat phare est une dégustation du poisson qui a fait la renommée des lieux : le hareng. Partout, les adresses ne manquent pas pour déguster poissons crus ou cuits, coquilles Saint-Jacques et crevettes, souvent servis avec de délicats accompagnements d'aneth. Et si une petite faim vous prend en cours de journée, succombez à la tradition suédoise du fika (le verlan de “café” en suédois), thé ou café servis avec des kanelbulle, pâtisseries à la cannelle élevées au rang d'institution nationale.
 

Pour plus d'infos 

Office du tourisme de l'ouest de la Suède : www.vastsverige.com/en/
 
 
 



Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Suède

Paramètres des cookies