1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles expériences en train pour des voyages éco-responsables en Europe
Idées de voyage

Les plus belles expériences en train pour des voyages éco-responsables en Europe

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 5 février 2019

Carte

Réduire son empreinte carbone, prendre son temps, partir à la découverte d’une nature et de territoires inconnus font partie des volontés du voyageur soucieux de l’environnement. Pour les  assouvir, prendre le train est une excellente alternative. Tant qu’à faire pas n’importe lequel ! Voici un condensé voire un ballet des plus belles expériences de chemins de fer en Europe, de la Norvège au Monténégro en passant par l’Ecosse, la Suisse, la Sardaigne, la Roumanie et les hauts plateaux catalans des Pyrénées. Tous à bord !

La Rauma line en Norvège

Cap vers le grand nord et la Norvège à la découverte d’une des lignes de train les plus belles d’Europe : la Rauma line. Elle relie lÅndalsnes et Dombås dans le comté de More og Romsdal au nord-ouest de la Norvège. Entre les deux villes, 114 km de ligne ferroviaire splendide et spectaculaire à flanc de montagne, à travers la vallée de Romsdal. C’est magique : les viaducs et les tunnels s’enchaînent. Le paysage vertigineux est tout simplement à couper le souffle. Vous passerez notamment sur un viaduc impressionnant, le Kylling Bridge, et vous longerez le fameux Mur des Trolls, une paroi verticale de plus de 1 000 m d’altitude. Qu’il vente ou qu’il neige, le train fonctionne tous les jours de l’année avec un départ le matin et un autre l’après-midi depuis Åndalsnes. Pour profiter pleinement de ce voyage en train, passez-y la journée. Partez le matin et visitez Dombås, sa vielle église et son parc mémorial. Vous avez trois heures devant vous avant le train du retour qui repart à 14h04, précise !

adobestock_208474328.jpeg

Vous longerez le fameux Mur des Trolls, une paroi verticale de plus de 1 000 m d’altitude

Le petit train vert de Sardaigne

Monter à bord du petit train vert de Sardaigne est une belle façon de découvrir l’intérieur des terres de cette île italienne, surnommée à juste titre « la perle de la Méditerranée ». A condition de ne pas être pressé - le train circule en moyenne à 30 km/h - et de venir en été. Les jolis wagons verts ne circulent en effet que de mi-juin à mi-septembre. « Nous prenons le train, quel que soit l’endroit où il se rend », écrivait l’auteur britannique D. H. Lawrence en 1921 dans son livre "Mer et Sardaigne". Un siècle plus tard, il s’agit toujours du plus beau moyen de circuler au coeur de paysages inaccessibles en voiture, du point culminant de la Sardaigne, Arzana, aux côtes en passant par des parcs naturels étonnamment verdoyants. Sachez que pour le plus grand bonheur de tous, les petits trains ne circulent pas que sur un seul itinéraire mais quatre : Mandas - Arbatax, Isili - Sorgono, Sassari - Palau et Bosa Marina - Macomer.

La West Higland Line en Ecosse

Fans d’Ecosse, oubliez les routes étroites où l’on conduit à gauche et prenez le train,  particulièrement la West Highland Line qui relie Glasgow à Mallaig ou Oban ! Vous partirez à la découverte des paysages spectaculaires du nord-ouest écossais. En passant sur le fameux viaduc de Glenfinnan, vous vous sentirez même transporté dans les films de Harry Potter. Il s’agit en effet du pont du Hogwarts Express. Au programme de ce magnifique voyage en train : les paysages verts et ocres du parc national du Trossachs, des lochs, des chateaux abandonnés, de la nature vierge de toute infrastructure humaine, et ce, pendant des miles et des miles. Bref, un décor naturel qu’on ne peut apprécier qu’en train. La ligne se divise à Crianlarich. Vous pouvez continuer plein ouest vars la charmante petite ville portuaire d’Oban ou choisir de vous enfoncer dans des terres encore plus sauvages à travers le Rannoch Moor - l’endroit où les Mangemorts montent à bord du train dans Harry Potter et les reliques de la mort jusqu’à Fort William ou au terminus, Mallaig.

adobestock_247136003.jpeg

Vue dans la lumière du matin de Rannoch Moor, avec en arrière-plan les montagnes enneigées d'Ecosse

Le train Belgrade-Bar

Le train qui relie la capitale serbe à Bar au Monténégro sur les bords de l’Adriatique est une véritable merveille d’ingénierie. La ligne ne compte pas moins de 254 tunnels et 435 ponts ! En 11 bonnes heures de train, on découvre les paysages paisibles, verdoyants et gentiment vallonés de la Serbie centrale puis les gorges, les cours d’eau et les montagnes du sud de la Serbie et de l’est de la Bosnie. Ce splendide paysage montagneux et escarpé continue de se dérouler au Monténégro jusqu’au magnifique lac Skadar et Bar au bord de la mer. C’est dans les années 50 que démarre la construction de la voie ferrée. Il faudra attendre 1976 pour qu’elle soit opérationnelle et inaugurée par le Maréchal Tito lui-même. Pour un billet qui coûte une vingtaine d’euros, ne ratez pas cette superbe occasion de découvrir un petit bout superbe de l’ex-Yougoslavie : il n’y a qu’un train par jour. Départ de Belgrade à 9h et à la même heure si vous souhaitez partir de Bar.

Le Bernina Express en Suisse

C’est dans un confort digne des standards de la Suisse, dans des voitures modernes aux vitres panoramiques que vous découvrirez, à bord du Bernina Express, la majesté des Alpes. Son itinéraire est non seulement le plus élevé en altitude d’Europe mais il relie aussi l’Europe du Nord et l’Europe du Sud, des glaciers des Alpes aux palmiers de Lombardie, de la station chic de Saint Moritz à Tirano. Au menu de ce train qui fonctionne toute l’année et qui donne le vertige : 144 km de voie ferrée, 4 heures de trajet à un rythme suisse, 55 tunnels, 196 ponts et un point culminant à 2253 m à l’Ospizio Bernina ! Le clou du spectacle est le tronçon Thusis Valposchiavo - Tirano : il est carrément inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

adobestock_96374697.jpeg

Découvrez la majesté des Alpes à bord du Bernina Express

Le petit train des Carpates en Roumanie

Il s’agit d’un des derniers trains à vapeur opérationnel en Europe. Agée de près d’un siècle, le petit train des Carpates - ou Mocanica - continue de serpenter la splendide vallée de la rivière Vaser dans la région des Maramures au nord de la Roumanie. Ce tout petit train grimpe de Viseu à 600 m d’altitude jusqu’à Paltin à 1000 m. Il sert toujours à ramener du bois pour une scierie de Viseu. Ne soyez donc pas étonné de parcourir les 21 km de ligne ferroviaire aux côtés de bucherons roumains ! Le train circule de fin mars à fin septembre et quitte Viseu tous les matins à 9h. Prévoyez d’être en avance car les places sont chères même si un aller simple ne coûte que 5 euros ! Prévoyez à boire et à manger - les produits locaux comme le fromage, le pain et la charcuterie sont excellents - car le trajet dure la bagatelle de 5 heures. Profitez de la halte à Paltin pour vous dégourdir les jambes dans la forêt magnifique qui entoure la petite station pittoresque en bois de Paltin.

Le Train Jaune de Cerdagne

Affectueusement surnommé le « canari », le Train Jaune (pétant) de Cerdagne est un symbole du Pays Catalan. Initiée au début du siècle dernier, la construction de la ligne ferroviaire du canari a pour objectif de relier les hauts plateaux catalans au reste du département des Pyrénées Orientales. Les travaux ne s’achèvent qu’une vingtaine d’années plus tard, en 1927. Aujourd’hui, le Train Jaune a gardé son itinéraire original circulant au coeur des montagnes de Villefranche-de-Conflent à 427 m d’altitude à Latour-de-Carol à 1232 m. Parmi les 22 gares desservies le long des 63 km de ligne, vous grimperez jusqu'à la gare de Bolquère, la plus haute de France à près de 1600 m d’altitude. Attention, certains tronçons à mi-hauteur de la vallée de la Têt donnent le vertige. Mais le petit train jaune repose aussi, surtout quand il passe en douceur au pied des massifs du Canigou, du Cambre d'Aze, du Carlit et du Puigmal. Au loin, on distingue même la silhouette de la Serra del Cadi. Le canari fonctionne toute l’année. En été, il offre une perspective encore plus belle grâce à ses voitures découvertes.

 


Paramètres des cookies