1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Les meilleures astuces pour réduire vos émissions de CO2 en voyage
Voyage responsable

Les meilleures astuces pour réduire vos émissions de CO2 en voyage

Texte par

Sarah Reid (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 7 décembre 2020

Carte

Les voyages étant responsables de 8 % du total des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, chaque geste pour limiter votre empreinte carbone est utile. Voici quelques pistes à suivre pour votre prochain voyage.

1. Volez malin

Si vous devez prendre l’avion, privilégiez les compagnies tournées vers l’efficacité énergétique, préférez les vols directs et volez en classe économique plutôt qu’en classe affaires. Autres gestes utiles : baissez votre volet de hublot (pour ne pas réchauffer inutilement l’avion) et emportez vos couverts et votre nourriture (sinon, commandez à l’avance un repas sans viande).

maria-ilves-xxryh-ybxds-unsplash.jpg

Que ce soit pour l'avion ou vos repas sur place, pensez à emmener votre set de couverts lavables

2. Voyagez léger

Quel que soit votre moyen de transport pour arriver à destination, et une fois sur place, une valise plus légère demande moins d’énergie à transporter.

3. Prenez les transports en commun

Prendre les transports en commun (ou mieux, un tricycle-rickshaw) contribue non seulement à réduire vos émissions mais permet en plus de découvrir un aspect de la vie locale. Beaucoup de villes proposent maintenant des systèmes de partage de vélos, électriques ou non, et de scooters.

conor-luddy-shu4yvhtth8-unsplash.jpg

Dans certaines villes, le vélo est partout, et c'est tant mieux !

4. Roulez en véhicule électrique ou en e-taxi

Les véhicules électriques sont de plus en plus répandus dans le monde. Et si les grandes compagnies de voitures à la demande comme Uber et Lyft ne proposent pas encore de système de réservation de véhicules électriques, elles incitent financièrement leurs chauffeurs à passer à l’électrique.

5. Dormez vert

Les hôtels basse-consommation fonctionnent en général à l’énergie renouvelable, sont équipées d’ampoules et d’appareils basse consommation, récupèrent l’eau de pluie, recyclent et font appel aux produits locaux. Réduisez encore vos émissions en ne demandant pas systématiquement à ce qu’on fasse le ménage dans votre chambre et en réduisant votre consommation d’eau et d’électricité.

afeeq-nadzrin-rr1jb8vjoh8-unsplash.jpg

Renseignez-vous avant de réserver, de nombreux hébergements sont éco-friendly !

6. Choisissez des activités peu émettrices

Randonnée, vélo, sorties de plongée et de snorkeling sans bateau à moteur, ces activités peu émettrices de carbone sont meilleures pour la santé et pour celle de la planète.

7. Évitez les frivolités touristiques

Les souvenirs pour touristes sont très émetteurs de C02, parce qu’ils sont faits en plastique ou en matériau faisant appel à la chimie, fabriqués dans des usines polluantes et transportés par camions, bateaux ou avions très énergivore.

zakariae-daoui-dql2_ln5srg-unsplash.jpg

La cuisine locale est un des attraits du voyage

8. Mangez local

Goûter aux produits régionaux dans des stands et des restaurants tenus par des locaux est un des grands plaisirs du voyage. Choisir des aliments produits localement contribue à réduire les émissions dues au transport de la nourriture. Les petites fermes ont également plus de chances d’adopter des pratiques écoresponsables et d’éviter les pesticides, toxiques. Renseignez-vous avant d’acheter.

9. Mangez moins de viande

Les gaz à effet de serre émis par l’industrie agroalimentaire étant en passe de surpasser ceux de tous les autres secteurs, notamment l’énergie, le transport et l’industrie, le meilleur moyen de réduire ses émissions lorsqu’on est en voyage (outre le fait de ne pas prendre l’avion) est de diminuer sa consommation de viande, surtout la viande rouge, qui génère la majorité des émissions produites par le bétail.

10. Adoptez le voyage zéro déchet

Chaque produit utilisé lors d’un voyage demande de l’énergie à fabriquer, plus encore à recycler, et libère des gaz à effet de serre en se décomposant. En limitant ses déchets autant que possible, on limite aussi son empreinte carbone.

sincerely-media-5u7fa-y1ubs-unsplash.jpg

Optez pour une trousse de toilette minimaliste en voyage

11. Évitez les longues douches

De Cape Town à Katmandou, beaucoup de hauts lieux touristiques sont en proie à des pénuries d’eau. En utilisant moins d’eau, nous pouvons non seulement réduire la demande d’eau dans ces endroits mais aussi contribuer à réduire les émissions générées par le traitement et le pompage de l’eau.

12. Compenser tous vos voyages

L’avion n’est pas le seul moyen de transport à cracher du carbone. Aux États-Unis, offCents permet de calculer et de compenser ses voyages en voiture, train ou avion. L’association suisse MyClimate permet aussi de compenser voyages en voiture, croisières, événements et autres. Plusieurs applications, moyennant une souscription, permettent également de compenser son empreinte carbone. Wren calcule un tarif mensuel de compensation, en se basant sur vos habitudes (voyages compris) ; vous pouvez ensuite choisir à quel projet œuvrant à la réduction de l’empreinte carbone vous contribuerez mensuellement.

jason-briscoe-eu4_4e8_lte-unsplash.jpg

Et si vous avez besoin de faire des lessives, rien de mieux que le séchage à l'air libre !

13. Faites sécher votre linge sur une corde

On n’a pas toujours le temps de faire sécher son linge à l’air libre quand on voyage, mais un sèche-linge consommant cinq fois plus d’électricité qu’un lave-linge, il est utile d’emporter une corde pour y faire sécher votre linge chaque fois que c’est possible.

 



Paramètres des cookies