-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Comment réduire l’usage du plastique en voyage ?
Voyage responsable

Comment réduire l’usage du plastique en voyage ?

Texte par

Sarah Reid (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 4 novembre 2020

Carte

Les effets dévastateurs du plastique sur l’environnement font de plus en plus les gros titres, et pourtant nous oublions souvent notre promesse de vivre sans plastique en partant en vacances, quand sa facilité d’utilisation est particulièrement tentante.
Emporter une bouteille d’eau et un sac réutilisables est un premier pas vers la durabilité, mais il y a bien d’autres moyens de réduire la pollution due au plastique quand on voyage. Voici comment.

 

Choisissez des hôtels et des hébergements écoresponsables

Les hôtels tournés vers la durabilité vous permettent plus facilement d’éviter le plastique en vous fournissant de l’eau filtrée pour votre bouteille réutilisable (certains proposent également ce genre de bouteilles, si vous oubliez la vôtre) et des alternatives aux pailles en plastique, au bar. Pour lutter contre les déchets que produisent les shampooings en flacons individuels, de plus en plus d’hôtels mettent aussi leurs produits dans des contenants réutilisables – beaucoup de chaînes hôtelières, par exemple, se mettent à remplacer les dosettes de produits de toilettes par des distributeurs muraux.
 

Prenez une trousse de toilette “zéro plastique”

Près d’1 milliard de brosses à dents en plastique finissent en décharge chaque année, rien qu’aux États-Unis ; les brosses à dents biodégradables en bambou sont donc une excellente alternative. Les cotons tiges en plastique sont également très destructeurs. Des milliards finissent à la décharge chaque année dans le monde, et des millions d’autres sont évacués dans les toilettes, pour achever leur voyage dans les océans. Si, en voyage, vous avez l’habitude d’emballer vos chaussures de randonnée et votre linge sale dans des sacs plastique, préférez-leur des sacoches de rangement – beaucoup de marques de vêtements de plein air en vendent.

istock-537440073.jpg

Contribuez à réduire les déchets plastiques induits par un voyage en avion

Volez malin

Le coût environnemental de l'avion est déjà élevé mais de plus, beaucoup de compagnies utilisent plus de plastique que nécessaire pour leur services à bord. Demandez donc à l’équipage de remplir votre bouteille réutilisable lorsqu’on vous sert à boire, refusez les serviettes rafraîchissantes emballées individuellement, et commandez vos boissons sans touillette en plastique. Si vous avez oublié votre bouteille réutilisable, gardez le même gobelet durant tout le vol. Vous pouvez aussi soutenir les compagnies aériennes qui travaillent à limiter leur usage du plastique, comme Qantas, qui promet de ne plus utiliser de plastique d'ici 2020, tandis que la compagnie à bas coût Ryanair s’est fixé le même objectif zéro plastique pour 2023.
 

Choisissez des tour-opérateurs responsables

Avec un bon tour-opérateur, vous serez assuré que votre voyagiste cherche à réduire l’impact négatif de votre voyage sur les destinations que vous visiterez. Minimiser votre usage du plastique en fait partie, ce qui est possible en vous fournissant des sacs réutilisables et de l’eau potable ou en servant les repas dans des emballages réutilisables ou compostables. Pour savoir comment bien choisir votre tour-opérateur, consultez notre guide pour choisir un tour-opérateur écoresponsable.

grayl-5a53012f0714.jpg

Les progrès technologiques ont facilité la purification de l’eau

Investissez dans un purificateur d’eau

L’absence d’eau potable là où vous allez n’est plus une excuse pour boire de l’eau en bouteille plastique. Il y a sur le marché de nombreux moyens de purifier l’eau, allant des bouteilles filtrantes comme la GRAYL qui peut purifier jusqu’à 150 l d’eau avec une seule cartouche, au SteriPEN qui stérilise un litre d’eau en 1 minute 30 seulement grâce aux rayons ultraviolets. Et des comprimés effervescents de vitamine C peuvent masquer le mauvais goût des tablettes de purification de l’eau.

lunette-9e47c2eefba1.jpg

Les coupes menstruelles réutilisables sont le choix le plus écologique pour les voyageuses

Changez de protections périodiques

Les femmes utilisant en moyenne près de 10 000 protections périodiques à usage unique durant leur vie, celles-ci ont un impact immense sur la planète. Les tampons en coton bio sont l’option la plus écoresponsable mais si vous préférez les serviettes, essayez d’éviter celles qui sont emballées individuellement. Les coupes réutilisables comme DivaCup,  Lena Cup ou Lunette sont encore plus écologiques, car on peut les rincer et les réutiliser pendant plus d’un an avant de devoir les remplacer.

jake-hinds-84x2ue2ymja-unsplash.jpg

Soutenez les fabricants de vêtements de voyage aux pratiques écoresponsables

Utilisez des équipements de voyage de bonne qualité et peu polluants

Les vêtements techniques contiennent souvent des microfibres en plastique nocives, qui finissent dans l’océan quand vous les lavez. Heureusement, beaucoup de marques évitent maintenant ce problème en fabricant du matériel avec des fibres durables et écoresponsables, ou bien créent des vêtements en plastique recyclé. Les vêtements de qualité durent aussi plus longtemps, ce qui contribue à réduire l’usage du plastique. Sur le site Internet de votre marque préférée, renseignez-vous sur la politique environnementale de celle-ci avant votre prochain achat ; si rien n’y est mentionné, il y a un grand risque que la marque ne suive pas les principes du développement durable.

jason-briscoe-9d7vqlrk2v4-unsplash_1.jpg

Encouragez les entreprises à réduire leur dépendance au plastique – et reconnaissez celles qui font déjà un effort

Lancez la conversation sur le zéro plastique dans les commerces locaux

Au lieu de vous contenter de commander votre cocktail sans paille en plastique, discutez avec le gérant du bar ou, mieux, le propriétaire, et suggérez-leur d’investir dans une alternative biodégradable comme les pailles en bambou ou en en papier (ou les gobelets biodégradables plutôt qu’en plastique). Ils n’ont peut-être pas conscience des effets écologiques de ces pratiques. Là où vous le pouvez, soutenez les commerces qui font des efforts pour réduire l’usage du plastique.
 

Emportez des ustensiles réutilisables

Si vous aimez manger au marché ou emporter de quoi manger sur la route, vous avez probablement contribué à remplir les décharges (ou l’océan) de gobelets de café, d’assiettes et de couverts en plastique. Limitez vos déchets en investissant dans un gobelet, un bol et des couverts réutilisables, et gardez-les avec vous. Beaucoup de marques, comme Sea to Summit ou Kathmandu vendent des ustensiles légers et compressibles. Vous devrez certes les laver, mais avec de l’eau purifiée à disposition, c’est un inconvénient mineur.

paige-cody-g8voa-brnho-unsplash.jpg

Soyez à la pointe du combat contre la pollution au plastique en participant à un nettoyage durant votre voyage

Participez à un nettoyage, sur place

Agissez dans les communautés où vous allez en participant au nettoyage d’une plage ou d’un coin de nature, ou prenez-en l’initiative et invitez d’autres voyageurs à participer à votre nettoyage. Les clubs de plongée des îles Gili, en Indonésie, organisent régulièrement de tels nettoyages, et on en trouvera toujours un en projet sur les plages australiennes populaires de Sydney ou de Byron Bay. Consultez Facebook Events pour connaître les nettoyages à venir là où vous allez.
 

Faites vos achats dans de petites boutiques

Les chaînes de supermarchés sont connues pour suremballer leur nourriture. Vous pouvez en éviter une partie en achetant des produits frais sur les marchés (n’oubliez pas votre sac réutilisable). De même pour l’artisanat : acheter des objets sans plastique directement aux artistes et artisans permet l’économie d’emballages en plastique souvent utilisés pour transporter leurs productions. Et c’est bon pour l’économie locale.
 
Article mis à jour en mai 2019.