1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Les 6 règles de base pour voyager "zéro carbone" (ou presque)
Voyage responsable

Les 6 règles de base pour voyager "zéro carbone" (ou presque)

Mis à jour le : 14 octobre 2020

Carte

Se réveiller au matin dans un train, quelque part en Europe, est certainement l’un des plus grands plaisirs pour un voyageur. La périphérie de Rome, d’Édimbourg ou de Budapest défile à la fenêtre, puis on arrive au quai et on se retrouve soudain dans l’une des plus illustres villes du monde. Oubliez les contrôles de sécurité et le stress de prendre l’avion, et cédez au plaisir d’un mode de transport plus respectueux de l’environnement !

En Europe, des générations entières de voyageurs sont parties à la découverte du continent – et même bien plus loin – un billet de train à la main, sur un vélo ou en auto-stop. Les vols courts et moyens courriers ne se sont démocratisés que récemment, l’avènement des transporteurs low cost permettant un accès économique et rapide à un nombre croissant de destinations.

Cette révolution n’est pourtant pas sans conséquence. Avec cette manière de voyager privilégiant les trajets point à point, le bonheur de prendre son temps ou d’admirer le paysage qui défile et change à mesure que l’on progresse a disparu ; d’autre part, des villes sont peu à peu victimes de leur succès, attirant de nombreux voyageurs pour des week-ends courts. Parallèlement, la prise de conscience de l’empreinte carbone élevée du transport aérien remet aussi en cause notre manière de voyager.

Pour les voyageurs que nous sommes, ces questions apportent une formidable opportunité : celle de retrouver le goût de l’aventure et de l’itinérance. En réintégrant le temps du trajet et en replaçant la géographie au cœur de votre projet de voyage, vous donnerez à celui-ci des allures de périple aux étapes multiples – et autant de promesses de découvertes et de rencontres.

alessandro-prato-hnip-hjxrpq-unsplash.jpg

A bord d'un train, prenez-en plein la vue même entre les étapes

Voyager de manière durable et responsable n'est pourtant pas si compliqué, si on connait quelques règles de bases et conseils pour faire les bons choix avant de partir :
 

  • Sachez quand réserver ! Les billets pour de nombreux trains à grande vitesse sont mis en vente 3 mois à l’avance. Les moins chers partent en premier. Si vous êtes flexible sur vos jours de voyage, vous pourrez souvent trouver des billets bon marché, même peu de temps avant le départ.
     
  • Embarquez léger ! Que ce soit sur un deux-roues ou dans un train, vous vous féliciterez d’avoir allégé votre valise d’un kilo ou deux.
     
  • Prévoyez une place pour votre vélo ! La montée à bord d’un train avec un vélo se fait souvent sous conditions : housse, places limitées, réservation obligatoire, payante ou non. Mieux vaut vérifier bien avant votre départ.
     
  • Réservez votre hébergement ! S’il est rare qu’un train ou un ferry de passagers soit complet, les hébergements doivent être réservés en été, même dans un dortoir
     
  • Soyez prêt à payer (un peu) plus cher ! L’écart de prix entre un voyage en train et un voyage en avion est parfois important. Mais la différence est parfois moindre si vous prenez en compte le prix total d’un trajet depuis/vers l’aéroport. Renseignez-vous sur les Pass Interrail qui permettent de voyager dans la plupart des pays européens.
     
  • Le trajet fait partie du voyage ! Les aéroports, ce n’est pas très amusant. Le bateau et le train, en revanche, font partie de l’aventure.
     

Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies