1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les 10 lieux élus des dieux
Idées de voyage

Les 10 lieux élus des dieux

Mis à jour le : 24 avril 2018

Carte

Les lieux sacrés sont légions dans le monde. Lieux de pèlerinages ou lieux bénits par les dieux, d'une beauté époustouflantes, ils sont les témoins d'une riche histoire et n'attendent qu'à être vus. 
 

1. Ife (Nigeria)

Pas facile de se lancer dans la création du monde. Oludumare, dieu suprême des Yoruba, s'est montré particulièrement ingénieux. Il demanda à son fils, Oduduwa, de descendre des cieux le long d'une chaîne dorée jusqu'au site de l'actuelle Ife, équipé d'un peu de sable, d'un poulet pour creuser le sol et d'une noix de palme à planter dans ce trou. Et… bingo ! Le monde et 16 clans yoruba apparurent. Ife est aujourd'hui une vaste ville universitaire, vibrant d'une énergie peu commune (c'est bien le moins pour la première ville de l'univers).

2. Jérusalem (Israël)

Dieu préfère rester évasif quant aux lieux qu'il fréquente. Mais les humains aiment avoir des points de repère. Pour les Juifs de l'Antiquité, ce repère fut l'Arche d'alliance, déposée dans le Saint des Saints du temple de Salomon, lui-même édifié sur la pierre de la Fondation. Cette même pierre est adorée par les musulmans comme celle d'où Mahomet s'éleva vers le paradis. Elle se trouve dans le dôme du Rocher, un édifice du VIIe siècle dont la coupole dorée domine Jérusalem.
>>> Seuls les musulmans peuvent pénétrer dans le dôme du Rocher. On peut accéder au mont du Temple par la rampe qui part de la place du Mur Ouest.


 

3. Temple de Somnath (Gujarat, Inde)

Il y a les sites anciens et ceux qui remontent à la nuit des temps. Si l'on en croit la légende, Somnath appartient à la deuxième catégorie. Ce temple aurait été témoin de la création de l'univers (comment un édifice a-t-il pu exister avant la création de toute chose ? C'est une énigme que nous vous laissons le soin de méditer). Édifié par Somraj, dieu hindou de la Lune, puis reconstruit à de multiples reprises par des célébrités, notamment Krishna, le bâtiment actuel n'est plus ce qu'il a été. Mais ne boudez pas votre plaisir : on ne visite pas tous les jours un temple plus ancien que le temps lui-même. Tout proche, le port de Veraval et ses nombreux boutres traditionnels en bois valent également le détour.
>>> L'aéroport le plus proche est celui de Keshod, d'où des bus partent régulièrement pour Somnath, à 55 km. Caméras et appareils photo sont interdits.

4. Mont Kenya (Kenya)

C'est le deuxième plus haut sommet d'Afrique. Les alpinistes les plus expérimentés hésitent à entreprendre l'ascension de son pic le plus haut, le Batian (5 199 m). Quant aux randonneurs qui atteignent la pointe Lenana (4 985 m), ils s'exposent au manque d'oxygène, à une accélération du rythme cardiaque et à des températures au-dessous de zéro. Mais jusqu'où n'irait-on pas pour atteindre la demeure d'un dieu ? Pour les Kikuyu, ethnie la plus importante du Kenya, Ngai réside au sommet du mont Kenya, dont le nom dérive de « Kere Nyaga » (montagne brillante). Une demeure au reste agréable, avec sa flore variée, sa vue panoramique et sa faune sauvage – hyrax, singes, éléphants, zèbres, etc.
>>> Le parc national du mont Kenya est à 175 km de Nairobi. On peut loger sur place dans des huttes. Plus d'infos sur le site du Kenya Wildlife Service.

5. Mont Kailash (Tibet)

Le puissant mont Kailash est une adresse très convoitée par les dieux. Il est sacré aux yeux de 4 religions : pour les bouddhistes, c'est ici que réside le Bouddha Demchok ; le fondateur du jainïsme atteignit le nirvana sur ses flancs ; dans la religion pré-bouddhiste bön, c'est un lieu spirituel primordial ; enfin, les hindouistes y voient la demeure de Shiva. « Nombril du monde », le Kailash, ou mont Meru, est qualifié de « demeure légendaire des dieux » et de « source de quatre fleuves sacrés ». Les croyants des quatre confessions effectuent le pèlerinage autour de ce pic isolé afin que la fortune leur soit favorable et pour accroître leur mérite. Les simples randonneurs peuvent aussi parcourir cet itinéraire situé dans une région reculée de l'Himalaya.
>>> Si vous désirez suivre l'itinéraire des pèlerins, comptez au moins 3 ou 4 jours pour le tour complet du pic sacré.


 

6. Mont Sinaï (égypte)

Dieu étant omnipotent et omniprésent, il peut s'avérer difficile de le localiser. Quoi qu'il en soit, il se trouvait certainement du côté du mont Sinaï quand les Juifs commencèrent leur errance. C'est là qu'il dicta sa Loi – gravées sur des tables de pierre – à Moïse. Construit au VIe siècle, le monastère de Sainte-Catherine se dresse à l'endroit où le Buisson ardent s'adressa au Prophète. Contactez les guides bédouins pour explorer la région et découvrir les traditions locales (manifestations divines non garanties).
>>> Les pèlerins se mettent en route à 2h du matin pour atteindre le sommet au lever du soleil. Ce n'est pas une randonnée facile, mais on peut en parcourir les deux premiers tiers à dos de chameau.


 

7. Tai Shan (Chine)

Avant l'aube des temps, l'univers était un tourbillon chaotique et informe. Jusqu'au jour où le dieu Pan Gu, chevelu et cornu, sortit d'un œuf cosmique. Passons rapidement sur les 18 000 ans qui suivirent (séparation de la terre et des cieux par Pan Gu, création du monde tel que nous le connaissons, etc.) pour en venir au moment où ce dieu succomba à un épuisement bien compréhensible. Des restes de son corps naquirent les cinq montagnes sacrées des taoïstes. Le Tai Shan, dans la province de Shandong, est la plus vénérée d'entre elles. Temples, inscriptions anciennes, maisons de thé et rivières jalonnent l'ascension de ce pic de 1 545 m d'altitude, qui offre aussi de superbes vues.
>>> Quatre itinéraires différents mènent au sommet du Tai Shan. Le plus proche de la ville de Tai'an est le passage de Hongmen, à 2,5 km au nord-est de la gare.

8. Isla del Sol (Lac Titicaca, Bolivie)

Machu Picchu a beau être plus célèbre, c'est à Isla del Sol, que naquit, d'après la légende, le puissant Empire inca. L'« île du soleil » s'étend sur les eaux azurs du lac Titicaca. On peut s'y rendre en bateau depuis la petite ville de Copacabana. À l'extrémité nord de l'île, sur le site de Chincana, se trouve la pierre sacrée qu'utilisa Viracocha pour créer Manco Capac et sa sœur Mama Ocllo, fondateurs de la dynastie inca. Après avoir arpenté l'île pour admirer les ruines incas, regardez le soleil se coucher sur les eaux du lac. Le spectacle est magnifique.
>>> Il y a des ruines incas à l'extrémité sud de l'île, à Pilko Kaina (entrée 0,60 $US). Le musée du village de Cha'llapampa vaut aussi le détour (entrée 1,25 $US).

9. Olympe (Grèce)

Meurtres, infidélités, incestes, trahisons : les mythes grecs nourriraient le scénario d'une série télévisée haletante. Zeus, Apollon et consorts ont élu domicile sur le plus haut sommet du secteur, l'Olympe, décor grandiose de leurs aventures. Pour atteindre le pic Mytikas (2 917 m), il faut grimper pendant deux jours à travers des forêts verdoyantes et des paysages de toute beauté. Même si l'ascension ne requiert pas de pouvoirs surhumains, vous pouvez préalablement vous rendre sur le site de l'antique Dion, où Alexandre le Grand fit un sacrifice avant de partir à la conquête du monde.
>>> Depuis le village de Prionina, il faut marcher 3 heures avant d'atteindre le refuge A, où l'on peut passer la nuit. De là, le Mytikas est à 3 heures de marche.


 

10. Lac Chelan (Washington, États-Unis)

Le Créateur mit un certain temps à former le monde et les animaux. Lorsqu'il modela enfin les humains, il eut la bonne idée de leur laisser un mode d'emploi, sous la forme d'une série de pictographes ocre rouge représentant des scènes de chasse et d'autres activités. Si beaucoup sont aujourd'hui engloutis ou effacés, on peut encore en admirer quelques-uns sur des rochers situés à l'extrémité nord du lac Chelan, dans l'État de Washington. Vous devrez prendre un bateau pour voir ces graffitis divins.
>>> Ce lac est un paradis pour l'aventure. Le parcourir à vélo est la meilleure solution.

adobestock_3154202.jpeg

Le Lac Chelan


Paramètres des cookies