1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. France : 10 lieux ignorés des touristes
France

France : 10 lieux ignorés des touristes

Mis à jour le : 18 mai 2020

Carte

Il est encore possible d'échapper à l'agitation des grands sites touristiques en France. Laissez–vous guider sur les chemins de traverse…

1. Molène (Bretagne)

Un petit village de maisons blanches et grises isolé sur un bout de terre couvert d'une lande balayée par les vents : voici Molène, l'une des trois îles situées aux avant-postes du Finistère, avec Ouessant et Sein, et l'une des plus sauvages de France. Toute petite (long de 1 km et large de 800 m), elle occupe le centre d'un minuscule archipel dont les autres îlots ont pour résidents une multitude d'oiseaux. Un sentier permet d'en faire le tour. Vous ne mettrez guère plus d'une heure à le parcourir.La compagnie Penn ar Bed  relie tous les jours Brest et Le Conquet à Molène.


2. Arrière-pays varois (Provence)

Vous en avez assez des plages bondées de la Côte d'Azur ? Savez-vous qu'à moins d'une heure de route de là coulent de ravissantes et paisibles rivières ? Inutile de pousser jusqu'aux gorges du Verdon, aussi fréquentées que les bords de la Méditerranée, pour retrouver la joie simple de piquer une tête en toute tranquillité. Prenez la direction de Montauroux, dans le pays de Fayence, et faites-vous indiquer le site du pont des Tuves, où vous vous baignerez dans les eaux fraîches de la Siagne. Plus à l'est, du côté de Draguignan, les eaux pures des gorges de la Nartuby forment une série de bassins naturels, en aval de Chateaudouble. Autre bon plan : les belles vasques ponctuant le cours de l'Argens, non loin d'Entrecasteaux.Attention : ces sites de baignade ne sont pas surveillés. L'eau des rivières est fraîche, prenez garde aux chocs thermiques.


3. Parc naturel régional Livradois-Forez (Auvergne)

Offrez-vous un grand bol d'air dans l'un des parcs naturels régionaux les plus vastes de France. Sillonné par près de 2 000 km de sentiers, le Livradois-Forez se découvre aussi bien à pied qu'à VTT. Loin du fracas du monde, les landes solitaires des Hautes-Chaumes, les paysages volcaniques du Velay et les crêtes des monts Forez – qui culminent à 1 640 m, au nord-est du Massif central – invitent au silence et à la contemplation. L'étonnante tourbière du mont Bar, cachée au creux d'un ancien cratère, les étangs et les forêts de La Chaise-Dieu et la savoureuse fourme d'Ambert font partie des autres attraits indiscutables de cette région, à cheval sur le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire.Le bureau du parc distribue gratuitement un "Guide de la randonnée et des loisirs de plein air"


4. Quercy (Midi-Pyrénées)

Difficile de venir dans le Quercy sans faire un crochet par Rocamadour. Ses ruelles médiévales et ses sanctuaires bâtis à flanc de falaise dégagent un charme puissant, à condition toutefois de les découvrir hors saison. Idem pour l'impressionnant gouffre de Padirac et ses rivières souterraines, et pour la grotte ornée de Pech-Merle. Les villes de la région – Cahors, Figeac – connaissent quant à elles un afflux touristique bien moins important que le ravissant village de Saint-Cirq-Lapopie, surplombant les méandres du Lot. Finalement, c'est le long des chemins bordés de murets de pierre sèche des plateaux du causse que vous serez le plus au calme.Qui connaît la « route mondiale n°1 » ? André Breton et Orson Welles assistèrent pourtant à son inauguration en 1950. Départ du pont Valentré (Cahors), arrivée à Saint-Cirq-Lapopie via Saint-Géry.


5. Côte bleue (Provence)

Une calanque bien tranquille, pas trop loin de Marseille, ça vous dit ? Rien de plus simple. Il suffit de longer la côte vers l'ouest. De préférence en train, pour éviter la circulation et pour profiter d'une vue imprenable sur la mer. Arrêtez-vous en gare de La Redonne. La calanque du même nom est située en contrebas de la gare, et celles de la Madrague de Gignac, des Figuières et de Méjean non loin de là. Le cadre est idyllique et la ville paraît maintenant bien loin… Finissez la journée en beauté en parcourant le sentier des douaniers, entre La Redonne et Niolon, d'où vous pourrez reprendre le train pour Marseille.Deux zones marines sont protégées le long de la Côte Bleue . Des endroits parfaits pour le snorkeling.


6. Parc naturel régional du Morvan (Bourgogne)

Petit massif montagneux en grande partie couvert de forêt, le Morvan plaira aux amoureux de nature et d'activités de plein air. La diversité des reliefs en fait un terrain de jeu parfait pour les adeptes du VTT. Si vous ne savez pas trop quel circuit choisir pour votre première sortie, n'hésitez pas à contacter l'association Vélo Morvan Nature, qui organise des randonnées accompagnées par un guide breveté. Les lacs et les nombreux cours d'eau de la région, notamment l'Yonne et la Cure, sont propices aux sports d'eaux vives, tels que le rafting, la nage en eau vive ou le canoë-kayak.L'été, l'Espace Saint-Brisson, autre nom de la Maison du Parc, propose toutes sortes d'activités destinées aux enfants.


7. Montagnes du centre de la Corse

Avant de partir vous ressourcer parmi les paysages somptueux du cœur sauvage de l'île pendant votre itinéraire en Corse, commencez par passer une nuit à Corte, pour vous adapter en douceur au rythme de cette région reculée. Une fois habitué à la présence des sommets farouches qui entourent la ville, vous pourrez vous aventurer dans la vallée du Tavignano ou dans celle, plus austère, de l'Asco, dominée par le Monte Cinto (2 706 m), point culminant de l'île. Imprégnez-vous ensuite de l'atmosphère des villages de la région du Boziu, l'un des berceaux des chants polyphoniques, ou prenez la route de Calasima, village le plus haut de Corse, blotti au pied d'immenses murailles de granit.La randonnée longeant le cours du Tavignano mène en 5 heures 30 de la citadelle de Corte au refuge d'A Sega, un gîte confortable aménagé au bord de la rivière.


8. Plateau du Bénou (Béarn)

Trait d'union entre la vallée d'Ossau et la vallée d'Aspe, le plateau du Bénou allie la rugosité de la montagne à une sensation d'espace et de liberté apaisante. Aucune barrière ne marquant les limites des pâturages, vaches et chevaux traversent à leur gré la petite départementale qui serpente à travers ces étendues de verdure piquetées de quelques granges. L'endroit est difficile à atteindre à vélo. Depuis le village de Bilhères, perché à 650 m d'altitude, vous n'aurez en revanche aucun mal à vous rendre à pied jusqu'à la chapelle du Houndas. Prévoyez un peu plus de temps pour atteindre le col de Marie-Blanque, après lequel la route redescend vers Escot et la vallée d'Aspe.Chevauchée pyrénéenne propose des promenades à cheval sur le plateau à l'heure ou à la demi-journée.


9. Plages de la côte est du Cotentin (Normandie)

La plus connue d'entre elles est certainement Utah Beach, la plus occidentale des plages du Débarquement. Rien n'interdit de s'y baigner, mais on y vient surtout pour visiter son musée, aménagé dans un ancien blockhaus. De nombreuses autres plages se succèdent le long de la côte, en remontant vers le nord. De celle de Quinéville, à une quinzaine de kilomètres de là, vous apercevrez au loin les îles Saint-Marcouf. Plus proche du continent, la petite île  sauvage de Tatihou est accessible à pied, à marée basse, depuis la plage de Saint-Vaast-la-Hougue. Au-delà de la pointe de la Saire s'étendent les plages de sable fin de Montfarville. À Barfleur enfin, vous pourrez emmener les enfants à la pêche aux crabes dans les rochers de la plage de l'Église.On peut aussi se rendre sur l'île de Tatihou en véhicule amphibie. L'accès de l'île étant limité à 500 visiteurs par jour, il est préférable de réserver.


10. Parc national des cévennes (Haut Languedoc)

Ses forêts profondes, ses vallées encaissées et ses montagnes rugueuses ont longtemps rendu les Cévennes difficiles d'accès. Aujourd'hui, l'ancien territoire des camisards reste une région sauvage, à l'écart des grands flux touristiques. Au cœur du parc, Florac constitue une base idéale pour entreprendre des excursions à la découverte du causse Méjean ou des gorges du Tarn. Les amateurs de randonnée pourront effectuer le tour du mont Lozère (GR®68) ou se lancer sur les traces de Stevenson qui parcourut les montagnes avec sa mule en 1878. Pour une vue sur l'ensemble des Cévennes méridionales portant, par beau temps, jusqu'à la Méditerranée, rendez-vous au sommet du mont Aigoual.Plusieurs cartes de l'IGN couvrent les différents secteurs du parc.


Guide de voyage

Une collection Lonely Planet pour découvrir un pays à travers ses plus beaux itinéraires en voiture

Paramètres des cookies