Venise ou Florence ? Nos auteurs Lonely Planet vous aide à choisir !

Conseils & Astuces

Florence ou Venise, laquelle choisir ?

© iStock

Vous n’avez du temps que pour une escapade dans une seule belle ville italienne ? Dans un pays si riche en chefs-d'œuvre artistiques, en architecture et en gastronomie, choisir où passer du temps n’est pas chose aisée. Comment vous décider entre Florence, berceau de la Renaissance, et Venise, la ville des palais de marbre flottant sur une lagune ?

Si cette décision difficile vous incombe, nos auteurs Lonely Planet sont là pour vous aider, exposant les raisons pour lesquelles leur ville préférée sera aussi celle de votre choix.

Image
La célèbre galerie des Offices à Florence.
La célèbre galerie des Offices à Florence. Vladislav Zolotov - iStock

Florence, merveille de la Renaissance

Auteure et experte de l’Italie pour Lonely Planet depuis deux décennies, Nicola Williams vient de terminer l'écriture de la nouvelle édition du guide Lonely Planet Pocket Florence & Tuscany, qui sortira en septembre 2024.

Allons droit au but : je devrais peut-être vous encourager à aller ailleurs car presque toute l’année, Florence est envahie de touristes. En 2023, le nombre d’entrées aux Offices a en effet atteint un nouveau record absolu de 5 millions de visiteurs contre 4,3 millions en 2019 ! Mais comment ne pas se délecter des 6000 coquillages nacrés incrustant le plafond de la somptueuse "Tribune" du trésor des Médicis, des deux salles remplies de chefs-d'œuvre de Botticelli et de la plus grande collection d'art de la Renaissance italienne au monde ? La beauté artistique et les émotions sensorielles que déclenche Florence sont intenses, émouvantes et prodigieusement sublimes jusqu’à  provoquer des frissons que chacun d’entre nous devrait ressentir au moins une fois dans sa vie.

Ce qui rend la capitale toscane extraordinaire, ce sont ses merveilles de la Renaissance, exposées en format 4K. Imaginez une ville où des statues allégoriques des Quatre Saisons datant de 1608 se dressent nonchalamment en sentinelles sur l'un des ponts traversant l’Arno, une ville où le puissant Enlèvement des Sabines de Giambologna (1582) vous coupe le souffle dans une loggia en plein air sur la place principale historique, la Piazza della Signoria, une ville où des médaillons célestes de bébés emmaillotés par Andrea della Robbia (1435-1525) ornent la façade d'un ancien orphelinat transformé en musée dans le quartier universitaire de San Marco.

Bien sûr, la ribambelle de musées et de monuments de Florence a une réputation mondiale. Pourtant, vous n'avez même pas besoin de mettre les pieds dans un seul d’entre eux pour vous émerveiller devant des chefs-d'œuvre éthérés. Ceci dit, ne manquez pas d’admirer de près le David de Michel-Ange à la Galleria dell'Accademia, ou encore de tomber en extase devant la magnifique Pietà, que le maître de la Renaissance sculpta à l'âge de 80 ans pour sa propre tombe au Museo dell'Opera del Duomo. Risquez aussi de perdre la tête devant les sculptures obsédantes Nuit, Jour, Aube et Crépuscule de Michel-Ange dans les chapelles des Médicis incrustées de joyaux où reposent 49 membres du clan tristement célèbre des Médicis de Florence.

Image
Le ponte Vecchio de Florence.
Le ponte Vecchio de Florence. Xantana  - iStock

C’est vrai, on ne peut pas dire que la cathédrale de Venise soit miteuse mais la majesté inoubliable de l’emblématique Duomo de Florence et ses visites immersives uniques se situent sur une toute autre échelle. La coupole en briques rouges de Brunelleschi fait partie du paysage romantique de la ville depuis 1436 et quand vous gravirez les 463 marches abruptes de l'intérieur de la coupole herculéenne du Duomo - la plus grande construite depuis l'Antiquité -, vous vous sentirez pris de vertige. Un vertige qui ne fera qu’empirer lorsque vous vous rapprocherez des fresques du Jugement Dernier du XVIè siècle qui tourbillonnent sur les 4500 mètres carrés de la coupole. Une fois au sommet, la vue à 360 degrés sur la plus belle ville Renaissance d'Europe qui s'étale à vos pieds vous donnera le tournis. Et si jamais vous souhaitez vraiment voir des mosaïques dorées comme à Venise, entrez dans le baptistère octogonal et réservez une visite guidée passionnante sur l’histoire de sa mosaïque du plafond de 1037 mètres carrés en mosaïque, en restauration jusqu'en 2030. Montez dans la voûte et vous apercevrez les artisans au travail. Ne tombez pas dans les pommes devant le spectacle ! Vous ne serez probablement plus jamais aussi près de scènes bibliques grand format taillées dans un arc-en-ciel chatoyant de marbre blanc de Carrare, de serpentine verte, de corail rose saumon et d'autres pierres précieuses richement colorées, par les plus grands mosaïstes d'Europe des XIIIe et XIVe siècles.

Ces deux dernières décennies, j’en ai passé des semaines à Florence, et presque tous les ans, d’abord en célibataire puis avec un bébé dans les bras, puis avec trois bambini pleins d’énergie et plus tard avec des ados ! Compacte et très pratique à pied, la ville est bien plus qu’un grand musée. Elle convient aussi parfaitement aux familles. Vous y trouverez de nombreux parcs, des tours à gravir, des expériences scientifiques à réaliser, des trains miniatures, des machines volantes de De Vinci, des tours guidés axés sur les fameuses glaces italiennes - gelato -. Vous pourrez aussi faire du rafting sur l’Arno ou encore une balade en train d’une journée jusqu’à la tour de Pise. Question excentricité, la collection époustouflante de modèles de cire botaniques et d'anatomie humaine du XVIIIe siècle, de squelettes et d'animaux empaillés du musée d'histoire naturelle La Specola - qui a rouvert en 2024 -, et l'art numérique souterrain exposé dans un bunker recyclé de la Seconde Guerre Mondiale au Rifugio Digitale sont deux beaux exemples de fantaisie inattendue. Un chouette cadeau que cette ville italienne à la fois traditionnelle et moderne vous réserve également.

Et puis il y a la cucina. Évidemment, il est difficile de résister aux plats de poissons et de petites palourdes vénitiens. Mais encore une fois, Florence l’emporte avec notamment sa bistecca Fiorentina (entrecôte), ses tripes à la Florentine, ses vins rouges éclatants de soleil et ses truffes noires aphrodisiaques de la campagne toscane. Des trattorias « de la ferme à la table » aux restaurants dans les palais où l’on vous servira vos plats comme s’il s’agissait d'œuvres d'art, faites attention, vous risquez de déclencher un syndrome de Stendhal ou de Florence car il porte les deux noms ! Regardez sur Google de quoi il s’agit !

Image
Le Grand Canal de Venise.
Le Grand Canal de Venise. extravagantni - iStock

Venise, la ville des rêves flottants

Venise fut le tout premier amour italien de Kerry Walker. Ces trois dernières décennies, elle est retournée à maintes reprises dans cette ville enchanteresse truffée d’îlots. Elle a aussi co-écrit le guide Lonely Planet Italie.

J'ai découvert Venise pour la première fois à travers les yeux d'une enfant de huit ans. Je me souviens avoir été enchantée par la manière dont la ville s'élevait au-dessus d'un dédale de canaux miroitants, comme s’il s’agissait d’une peinture de Canaletto (même si je ne savais pas qui était Canaletto à l'époque !). Les souvenirs de ce voyage estival me reviennent comme les fragments d'un rêve : des volets verts qui s'ouvrent pour laisser entrer la lumière, le bruit des pas résonnant sur la Piazza San Marco, les éclats de rires quand les pigeons atterrissaient sur les têtes des gens, l'éclat arc-en-ciel du verre de Murano, le jargon des gondoliers en marinières et en chapeaux de paille, et les orages qui faisaient trembler les fenêtres.

Des années plus tard, à l’occasion d’un de mes voyages en Europe lorsque je préparais ma thèse, j'ai pris un ferry de nuit de la Grèce à Venise, accostant dans la rosée dorée d'un matin de septembre, au moment où les premiers rayons illuminaient les grandes coupoles et les flèches de la ville. Lorsque vous arrivez en bateau à Venise, vous réalisez vraiment comment la ville fut conçue puis bâtie sur l’eau, un véritable coup de génie humain : une ville flottant au-dessus d'une lagune boueuse comme une mousse sur un cappuccino. Et le fait qu'elle s'enfonce lentement ajoute à son mystère, à son attrait éphémère.

Pour vibrer au pouls de l’âge d’or de Venise, découvrez la ville en dehors des heures d'affluence. Marchez dans ses rues-labyrinthe tissées de canaux à l'aube quand la ville se réveille et quand les premières machines à espresso commencent à ronronner. Autre option : explorez les passages et les étroites calli (ruelles) des six sestieri (quartiers) historiques au crépuscule, quand les lanternes se reflètent dans les canaux et illuminent doucement les palazzi (maisons) dans les teintes pastel d'une palette de peintre de fresques. Échappez-vous des foules et des boutiques de souvenirs et plongez dans le vieux quartier juif, le Ghetto. Vous y trouverez des ruelles calmes et des synagogues. Évitez les gondoles coûteuses et découvrez la ville d'un nouveau point de vue au niveau de l'eau en pagayant la nuit lors d’une excursion organisée par Venice Kayak.

En juillet et en août, c’est la folie à Venise. Allez-y au printemps, en automne ou en hiver, lorsque Venise est teintée d’un romantisme que Florence ne pourra jamais égaler. En basse saison, visitez les incontournables comme l’élégant Pont du Rialto, la spectaculaire basilique byzantine de San Marco et son festin étincelant de mosaïques. Ne manquez pas non plus l'audace gothique en marbre rose et blanc dentelé du Palais des Doges, autrefois demeure des doges. Et lorsque Venise commence à être envahie par la foule estivale, quittez vite le quartier de San Marco.

Image
Les maisons colorées de l'île de Burano, près de Venise.
Les maisons colorées de l'île de Burano, près de Venise. agustavop - iStock

Partez en bateau jusqu'à l'une des îles de Venise, pour commencer. À une courte distance du centre  en vaporetto (bus nautique) vers le nord, l’île de Murano est captivante grâce à son côté artistique et  à l'alchimie de ses ateliers de soufflage de verre. Plus au nord, sur Burano, vous tomberez sous le charme d’une éblouissante de maisons colorées. Visitez aussi son Museo del Merletto qui raconte l’histoire d’une dentelle qui faisait fureur auprès des aristocrates européens au XVIIe siècle. Mais c’est l’île voisine de Torcello que je préfère pour son calme. Vous y découvrirez la plus ancienne église de Venise, la basilique di Santa Maria Assunta, et son style byzantin-roman du VIIe siècle. La découverte de ses superbes mosaïques vous fera presque croire que vous êtes au paradis. 

Côté art, vous pensez peut-être que Florence l’emporte sur Venise - il est indéniable que les Michel-Ange des Offices sont incroyables - mais cette dernière est une concurrente de taille. C’est quand même la ville où des superstars de la Renaissance comme Titien, Tintoret et Véronèse brillèrent au XVIe siècle (leurs chefs-d'œuvre sont exposés dans l’incontournable Galleria dell’Accademia à Florence). J'adore aussi la Collection Peggy Guggenheim dans un palais du XVIIIe siècle en bord de canal. Vous y découvrirez avec une collection phénoménale d'art abstrait, futuriste et expressionniste, comprenant des œuvres de Picasso, Max Ernst et Dalí, entre autres. Quant à la galerie Ca' Pesaro, elle propose un incroyable concentré d'art moderne dans un magnifique palais baroque tout en marbre. 

En matière de festivals, Florence ne peut tout simplement pas rivaliser avec Venise. Le théâtre, la musique et le drame sont en effet profondément inscrits dans son ADN. Quant à la fameuse Biennale de Venise, elle inonde la ville d'art et d'architecture de top niveau pendant six mois de l’année. Il ne faut pas non plus oublier la cerise sur le gâteau : les fêtes débridées et les extravagants bals masqués du carnaval

Quid de la scène gastronomique de Venise ? Elle est au top ! N’hésitez pas à planifier votre voyage autour des richesses culinaires de la ville. Vous goûterez à des saveurs saisonnières dans des plats comme le risotto al nero di seppia (risotto à l'encre de seiche), des plats de poissons de lagune frais du marché et les violetti di Sant'Erasmo (tendres petits artichauts violets). Trouvez un bàcari (bar à vin) où les excellents vins du Veneto (du Prosecco aux rouges veloutés d'Amarone) sont associés à des cicchetti (tapas vénitiens) comme les calamaretti alla piastra (calamars grillés), les polpette (boulettes de viande) et le baccalà mantecato (morue crémeuse). Chaque bouchée est un délice. Vous pouvez aussi vous faire plaisir dans des établissements de renom comme le deux étoiles Michelin Enrico Bartolini, le Bistrot de Venise où vous voyagerez dans le temps, et à la délicieuse osteria familiale Anice Stellato.

Florence vous touchera par sa beauté, sans aucun doute, mais Venise, c’est la package dolce vita par excellence : un tourbillon joyeux de canaux romantiques et d'îles, d'architecture et d'art, de festivals et de gastronomie. Après votre première fois, vous aurez envie de retourner dans cette ville de rêves flottants, car il n'y a tout simplement aucun autre endroit sur terre qui lui ressemble.

 

Texte traduit de l'anglais par Elisabeth Blanchet.

Les derniers articles liés à la destination

Idées week-end

Partir à Venise en décembre

Venise pendant les vacances de Noël, c'est l'occasion de sortir des sentiers battus et d'y séjourner à petits prix !

Partez à Venise pendant les vacances de Noël.

16/12/2020 | 2 minutes

Voyage responsable

Venise cherche encore à limiter le nombre de ses visiteurs quotidiens

Le tourisme reprend petit à petit en Italie et Venise réfléchit encore et toujours à réguler le nombre de visiteurs qui pourraient entrer quotidiennement dans la ville.

29/07/2020 | 2 minutes

Art, culture & société

Venise : des manifestants protestent contre les bateaux de croisière

Cette semaine des manifestants ont de nouveau montré leur mécontentement face aux trop nombreux bateaux à moteurs qui encombrent les voies naviguables de Venise .

27/01/2020 | 2 minutes

Conseils & Astuces

Venise sous les eaux : ce que vous devez savoir

Le maire de Venise a déclaré l’état d’urgence. En effet, une partie de la ville est inondée, subissant la plus haute marée qu’elle ait connue depuis 50 ans.

13/11/2019 | 2 minutes

Les derniers articles liés à la thématique

Conseils & Astuces

Où faire du surf à Bali ?

Bali a été la première région d’Asie qui a vu le surf décoller et l’engouement pour la discipline ne montre aucun signe d’affaiblissement , à l’instar de ses vagues !

Le surf est l'une des activités incontournables de Bali.

12/06/2024 | 6 minutes

Conseils & Astuces

GR®20 : le guide pour préparer votre randonnée

Créé en 1972, ce sentier balisé de Corse est devenu une institution. Il relie Calenzana, en Balagne , à Conca, dans l’arrière-pays de Porto-Vecchio , et attire chaque année plus de 12 000 courageux venus de toute l’ Europe se frotter à ses dénivelés.

Découvrez nos conseils pour réussir le GR20.

30/05/2024 | 5 minutes

Conseils & Astuces

Saint-Barth sans se ruiner

Tout le monde rêve d’aller à Saint-Barth, la perle des Caraïbes. Seul hic : cette destination est réservée aux happy few qui en ont les moyens. Vraiment ? Notre auteur spécialiste des Antilles vous révèle ses astuces et ses meilleures adresses pour découvrir cette superbe île de 24 km2 sans vider votre compte en banque.

Découvrez tous nos bons plans à Saint-Barth

15/04/2024 | 6 minutes

Conseils & Astuces

Voyager dans un pays musulman pendant le Ramadan

Ramadan Kareem à toutes et à tous ! Voyager dans des pays où le Ramadan est observé peut être une expérience intéressante et enrichissante si vous savez à quoi vous attendre. Suivez nos conseils si vous avez décidé de vous balader dans des pays à majorité musulmane pendant le Ramadan.

Voyager dans des pays où le Ramadan est observé peut être une expérience intéressante et enrichissante.

15/03/2024 | 4 minutes

Le catalogue des éditions Lonely Planet

L’évasion commence ici, découvrez nos guides et livres de voyage.

#ExperienceLonely