1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Découvrez le nord de l'Italie par le train, des lacs de Milan aux canaux de Venise
Voyage responsable

Découvrez le nord de l'Italie par le train, des lacs de Milan aux canaux de Venise

Mis à jour le : 14 octobre 2020

Carte

De la haute couture italienne à la légendaire ville des canaux en passant par des localités lacustres, ce circuit à travers le nord de l’Italie vous réserve le meilleur de la dolce vita. Cerise sur le gâteau ? Tous vos déplacements vont se faire en train, pour une empreinte carbone modérée !


L'itinéraire : Paris • Milan • lac de Côme • lac de Garde • Vérone • Padoue • Venise • Paris

Quelques chiffres :
Carbone :
17 kg/personne
Distance : 294 km
Durée : 14 nuits

 

Point de départ

De Paris-Gare de Lyon, des TGV directs mettent 7 heures pour rejoindre la gare de Milan-Porta Garibaldi. Vous pouvez aussi prendre un train de nuit à 19h15, avec arrivée à Milan-Centrale à 6h. Des trains partent aussi de Lyon (un peu plus de 5 heures) et de Marseille (avec arrêts à Toulon, Cannes et Nice ; environ 7 heures 30).

Etape 1 : Milan

Le design italien est réputé dans le monde entier. Une visite de la Triennale est une merveilleuse manière de rendre hommage au travail des plus grands génies créateurs d’Italie. Après La Cène de Léonard de Vinci (visible dans le monastère Santa Maria delle Grazie), admirez d’autres grands maîtres à la Pinacoteca di Brera, dont les Italiens Titien, le Tintoret, Botticelli, Raphaël, le Caravage et les frères Bellini. En outre, une séance de shopping dans le Quadrilatero d’Oro – un des quartiers commerçants les plus célèbres du monde – doit impérativement être au programme.
 

Comment se rendre à l'étape suivante ? La ligne ferroviaire Milan-Venise dessert directement les principales villes du lac de Garde, Desenzano del Garda et Peschiera del Garda (1 heure à 1 heures 30, 2/heure).

Excursion : Lac de Côme

Le gouvernement autrichien du XVIIIe siècle donna à la ville de Côme son allure disciplinée et sa culture des cafés, tandis que l’industrie de la soie permettait la construction de dizaines de palais et de villas de Stile Liberty (Art nouveau italien). Navigazione Lago di Como gère les ferries et hydroptères sur le lac.
 

Comment s'y rendre ? La gare ferroviaire de Côme, Como San Giovanni, est desservie depuis Milan-Centrale ou Milan-Porta Garibaldi (37 min à 1 heure 30, au moins 1/heure).

istock-546202940.jpg

Promenez-vous dans les ruelles de la belle Bellagio

Etape 2 : Lac de Garde

Couvrant 370 km², le lac de Garde est le plus grand lac italien. Comme pour les meilleurs déjeuners italiens, il faut apprécier la région sans se hâter. Les Mitteleuropéens investissent les localités du nord comme Riva del Garda et Torbole, où les restaurants servent du jambon sec et de la carne salada (bœuf salé) façon autrichienne, tandis qu’au sud, les familles françaises et italiennes logent dans des fermes de la Valtenesi et des villes thermales familiales comme Sirmione et Bardolino. Les ferries qui traversent le lac sont assurés par Navigazione Lago di Garda.
 

Comment se rendre à l'étape suivante ? Vérone est à 15 min en train de Peschiera del Garda, et à 20-30 min de Desenzano del Garda (1 train/heure au moins).

istock-1202197959.jpg

Vue sur la charmante Limone sul Garda, en bord du lac de Garde

Etape 3 : Vérone

Mondialement connue pour son lien avec Shakespeare, qui y situa Roméo et Juliette, la cité de Vérone a plus à offrir que ses romances tragiques de la Renaissance. Son centre est dominé par un imposant amphithéâtre du Ier siècle qui accueille chaque été le festival d’opéra de la ville ; ses jolies églises, ses ponts attrayants sur l’Adige et ses succulents vins et spécialités de l’arrière-pays vénitien sauront aussi vous retenir.
 

Comment se rendre à l'étape suivante ? Jusqu’à 4 trains/heure circulent entre Vérone et Padoue (40 min à 1 heure 20). La gare de Padoue se situe au nord du centre historique (liaison en bus-monorail).

istock-625441228.jpg

Coucher de soleil sur Vérone, charmante ville traversée par l'Adige

Etape 4 : Padoue

Ville-État médiévale et berceau de la deuxième université la plus ancienne d’Italie, Padoue concurrençait jadis Venise et Vérone. Des fresques extraordinaires rappellent cet âge d’or – par exemple celles de Giotto dans la célèbre Cappella degli Scrovegni, le sublime dôme peint par Menabuoi dans le baptistère Saint-Jean et le Saint Antoine de Titien dans la Scoletta del Santo.

Comment se rendre à l'étape suivante ? Des trains fréquents partent pour Venise (25 à 50 min, 1-9/heure).

istock-890669530.jpg

La célèbre place Prato della Valle à Padoue

Etape 5 : Venise

Bien malheureux sont les croisiéristes qui n’ont que quelques petites heures à consacrer à Venise. C’est assez pour rester bouche bée devant la place Saint-Marc, mais bien trop peu pour découvrir ses autres beautés cachées. Parsemée de palais iconiques, de prestigieuses galeries et d’églises emblématiques, la ville est indéniablement définie par l’eau. Bien sûr, vous pourrez faire une balade en gondole, mais pourquoi ne pas apprendre à manier une traditionnelle batellina coda di gambero (barque “queue de crevette”) avec Row Venice ?

istock-1045574798.jpg

On ne présente plus Venise, son Grand Canal ou son pont du Rialto


Le voyage du retour

Le train de nuit Venise-Paris vous ramènera des canaux de la Sérénissime aux rives de la Seine en une bonne nuit de sommeil.



Paramètres des cookies