1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Athènes : les plus belles balades
Idées de voyage

Athènes : les plus belles balades

Mis à jour le : 15 octobre 2019

Carte

Athènes forme un véritable parc archéologique, dont les sites survolent plus d’un millénaire, du néolithique aux périodes classique, romaine et byzantine. Après la visite des monuments et sites antiques, poursuivez votre promenade dans le cœur historique de la ville. Voici 3 itinéraires offrant les plus belles balades pour découvrir la capitale de la Grèce.

Balade dans l'Athènes antique

La découverte des grands sites antiques de la ville peut être l’occasion d’une promenade bien remplie. Commencez par le temple de Zeus olympien, passez par le musée de l’Acropole, puis montez jusqu’à l’Acropole, avant de redescendre de l’autre côté de la colline sacrée, vers Plaka et Monastiraki, où se trouvent l’Agora romaine et l’Agora antique. Si vous n’avez qu’un seul jour pour les visites, suivez cet itinéraire. 

  • Départ : Temple de Zeus olympien
  • Arrivée : Agora antique
  • Distance et durée : 2,4 km / 3h30

1. Temple de Zeus olympien

L’exceptionnel temple de Zeus olympien, dédié au dieu suprême, est le plus grand temple de Grèce. Il possédait à l’origine 104 colonnes corinthiennes (il en subsiste 15) et était long de 108 m. Commencée au VIe siècle av. J.-C., sous Pisistrate, sa construction se poursuivit sous différents dirigeants. Elle fut achevée par Hadrien, en 131.

2. Porte d’Hadrien

Veillant sur la circulation, la porte d’Hadrien, toute de marbre pentélique, fut érigée en 132 pour marquer la limite entre l’Athènes antique et la cité romaine.

3. Musée de l’Acropole

Le musée de l’Acropole conserve d’inestimables sculptures provenant de la colline sacrée : caryatides, remarquables pièces issues des frontons, métopes et frises du Parthénon, etc.

4. Théâtres antiques

De l’entrée est de l’Acropole, gravissez le versant sud pour explorer le théâtre de Dionysos – berceau de l’art dramatique – et le somptueux Odéon d’Hérode Atticus, bâti en 161 et toujours en activité.

5. Acropole

L’Acropole est le plus grand site antique du monde occidental. Jetez un coup d’œil au petit temple restauré d’Athéna Nikè, puis franchissez les monumentales Propylées (portes) pour aller visiter le Parthénon et son voisin l’Érechthéion, doté d’un porche orné de statues de caryatides. Du sommet, par temps clair, on peut voir à des kilomètres à la ronde.

6. Agora romaine

Quittez l’Acropole par la porte ouest pour rejoindre l’Agora romaine, ancien forum d’Athènes construit au Ier siècle avant notre ère par l’empereur Auguste. La tour des Vents, qui servait de cadran solaire, de girouette, de clepsydre et de boussole, en est l’édifice le plus remarquable.

7. Agora antique

L’Agora antique, haut lieu de la démocratie, de la philosophie et du commerce, englobe le superbe temple d’Héphaïstos et un excellent musée, dans le stoa du roi Attale

Une petite faim ?

Optez pour le restaurant du musée de l’Acropole et sa vue magnifique sur le Parthénon. Sinon, Dioskouri, près de l’Agora antique, fait partie des nombreuses bonnes adresses du quartier où manger des mezze traditionnels.

 

itineraire_athenes_antique.png

Balade dans l'Athènes antique

Balade dans le centre d'Athènes

Dynamique et riche en monuments, le centre d’Athènes se visite le mieux à pied. Le cœur historique et les principaux sites archéologiques, édifices, musées et lieux d’intérêt se situent à une courte distance les uns des autres : la Plateia Syntagmatos (place Syntagma), où siège le Parlement, débouche sur les quartiers historiques de Plaka et de Monastiraki. Idéal pour se faire une idée de la vie dans le centre.

  • Départ :  Plateia Syntagmatos
  • Arrivée : Marché aux puces de Monastiraki
  • Distance et durée : 2,5 km / 3h

1. Plateia Syntagmatos

La place Syntagma, qui doit son nom à la Constitution du 3 septembre 1843, est considérée comme le centre d’Athènes. Arrangez-vous pour faire coïncider votre visite avec la relève de la garde devant la tombe du soldat inconnu. Au nord de l’entrée du métro, vous remarquerez les vestiges d’un cimetière antique et de l’aqueduc de Pisistrate.

istock-joaquin_ossorio-castillo-plateia_syntagmatos.jpg

La Plateia Syntagmatos à Athèenes

2. Monument de Lysicrate

Ce piédestal en marbre sculpté datant de 334 av. J.-C. se dresse dans la rue des Trépieds (Tripodon). Les vainqueurs des concours d’art dramatique et de chant dédiaient leurs trophées en bronze à Dionysos sur ces monuments, qui jalonnaient alors la voie jusqu’au théâtre de Dionysos, au pied de l’Acropole.

3. Quartier d’Anafiotika

Dans Stratonos, rue bordant l’Acropole, l’église Saint-Georges-du-Rocher marque l’entrée d’Anafiotika, une pittoresque enclave de Plaka évoquant les Cyclades.

4. Bains turcs

Le joli hammam des Vents d’époque ottomane a été restauré et transformé en musée. Au coin de la rue, la boutique du musée des Instruments de musique populaire occupe également d’anciens bains turcs.

5. Plateia Mitropoleos

Faites un tour au nord sur la Plateia Mitropoleos, siège de la cathédrale d’Athènes et de l’église Agios Eleftherios du XIIe siècle (dite la Petite Métropole). N’hésitez pas à imiter les habitants en allumant un cierge, contre quelques pièces.

6. Bibliothèque d’Hadrien

La rue Pandrosou, vestige du vieux bazar turc, compte de nombreuses boutiques de souvenirs. Elle mène à la bibliothèque d’Hadrien, érigée par l’empereur romain vers 132 et jadis le bâtiment public le plus fastueux de la ville.

7. Marché aux puces de Monastiraki

Traversez la place centrale de Monastiraki, pleine de vendeurs de rue, et suivez Ifestou jusqu’au marché aux puces autour de la Plateia Avyssinias.

istock-george_tsartsianidis-marche_aux_puces.jpg

Collection de chaises vintage aux marchés au puce

Une petite faim ? 

À mi-parcours, du côté ouest de Plaka, faites une halte au paisible café Klepsidra, fréquenté par les habitants avant et après le travail.

itineraire_centre_dathenes.png

Balade dans le centre d'Athènes

Balade à Plaka et Syntagma au calme

Quittez le secteur touristique et la circulation pour un aperçu authentique du vieil Athènes, au fil des ruelles sinueuses qui gravissent le flanc nord-est de la colline de l’Acropole et à travers le dédale du quartier d’Anafiotika. Même le moderne Syntagma porte les traces de l’histoire, pour peu que l’on sache où regarder.

  • Départ : Mnisikleous, Plaka
  • Arrivée : Stadiou, Syntagma
  • Distance et durée : 2,4 km / 2 heures

1. Escalier panoramique

Commencez par Mniskleous, l’une des rues les plus photogéniques de Plaka de par son long escalier jalonné de cafés. Les riverains ont un faible pour Yiasemi et ses pâtisseries alléchantes. Assis sur un coussin au sommet des marches, vous aurez l’impression de faire partie de la carte postale.

 

2. Une île dans la ville

Plus haut, la petite enclave d’Anafiotika a été érigée au milieu du XIXe siècle par des maçons venus de l’île d’Anafi. Avec ses murs blanchis à la chaux et ses géraniums, le quartier est un vrai petit bout de Cyclades. Cherchez Theorias, une venelle montant depuis Pritaniou. En redescendant du côté sud-est par Stratonos, vous croiserez une surprenante oliveraie, ouverte comme un parc public.

istock-marioguti-anafiotika.jpg

Ruelle d'Anafiotika à Athènes

3. Eglises byzantines

L’église Sotira Lykodimou est le plus grand monument médiéval d’Athènes. Depuis 1847, c’est une église russe orthodoxe

4. Pause déjeuner rétro

Les galeries marchandes du centre-ville cachent de nombreux trésors, comme l’indémodable Kentrikon, restaurant lambrissé aux nappes blanches, où les habitués viennent savourer une bonne cuisine familiale. Plus moderne, le bar voisin Kaya prépare un café de premier ordre.

5. Une envie de chocolat ?

Le secteur autour de Karageorgi Servias regorge de pâtisseries et de marchands de fruits secs. Pour une petite douceur, arrêtez-vous chez le chocolatier Aristokratikon, en activité depuis 1928 – les écorces d’agrume au chocolat noir sont la spécialité.

6. Histoire souterraine

Cachée parmi des cafés de chaîne, l’entrée du sous-sol de Koraï 4 passe facilement inaperçue. Sous l’occupation, la Gestapo utilisa ce local comme salle de torture. On y distingue encore les graffitis laissés par les prisonniers.

7. Bar à remonter le temps

Autre perle de galerie marchande, le Galaxy Bar est une charmante adresse vintage des années 1970, très moderne pour l’époque, car dotée d’un comptoir à l’européenne. Des photos encadrées du Rat Pack et de Franz Kafka ornent les murs.

itineraire_a_plaka_et_syntagma_au_calme.png

Itinéraire à Plaka et Syntagma au calme

 


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide tout en couleurs, concis et ultrapratique pour découvrir Athènes

Paramètres des cookies