1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. 10 pays à découvrir à vélo
Sports et activités

10 pays à découvrir à vélo

Texte par

Pat Kinsella

Mis à jour le : 21 février 2017

Carte

Vous êtes fans de vélo mais l'avez-vous déjà utilisé pour voyager ? Coté histoire du deux-roues, on connaît notamment Karl Drais qui rebaptisa sa draisienne (l'ancêtre de la bicyclette) pour l’importer en France en 1818 ! On vous propose de célébrer le bicentenaire du "vélocipède" avec un périple à bicyclette. Les déserts de l'Ouest américain, les montagnes d'Islande et les plaines de Mongolie n'auront pas la même saveur depuis votre vélo.

1. Les Grands lacs de Nouvelle-Zélande

Depuis le pied du puissant Aoraki (mont Cook), point culminant de la Nouvelle-Zélande, l’Alps 2 Ocean Trail dévale les contreforts des Alpes du Sud. Long de 301 km, ce tout nouveau sentier accueille les cyclistes au fil de grands lacs et de rivières sillonnant les plaines du Canterbury, jusqu’à rejoindre l’océan Pacifique à Oamaru. Les ultimes portions seront inaugurées en 2017.  

Comptez de quatre à six jours pour les neuf étapes. Vous trouverez des infrastructures pour camper le long du parcours.
www.alps2ocean.com

 

2. Les paysages accidentés d'Islande à vélo

À condition d’être armé de pneus bien robustes, le terrain accidenté est idéal pour s’offrir un périple au cœur de l'Islande, dans un paysage de feu et de glace, tantôt lunaire, tantôt verdoyant. Veillez à ne pas prévoir trop juste en temps car, ici, ce sont les éléments qui décident. Une superbe boucle relie les sentiers de Fimmvörðuháls et Laugavegur, entre les sources chaudes de Landmannalaugar et la vallée glaciaire de Þórsmörk, via la stupéfiante cascade de Skógafoss. Comptez de quatre à cinq jours pour ce circuit de 85 km. Vous trouverez des bungalows et des campings en chemin. www.volcanohuts.com

fotolia_vélo_islande.jpg

Osez découvrir l'Islande à vélo !

3. Les régions de Dartmoor et Exmoor en Angleterre

Le Dartmoor et l’Exmoor, dans la péninsule du sud-ouest de l’Angleterre, comptent de formidables parcours cyclables et de magnifiques lieux de bivouac (le Dartmoor étant la seule région d’Angleterre où le camping sauvage est autorisé). Reliez les deux régions en plusieurs jours via la Two Moors Way, un chemin au long cours entre Lynmouth, sur la côte nord, et Ivybridge, au sud. 

La Two Moors Way (160 km) n’est pas cyclable dans sa totalité. Concoctez votre parcours sur www.devon.gov.uk/walking/two_moors_way.html

fotolia_vélo_dartmoor-angleterre.jpg

Les parcours cyclables du Datmoor et de l'Exmoor, dont la Two moors Way, seront idéaux pour découvrir la campagne anglaise à vélo.

4. Kokopelli Trail, un incontournable du VTT aux  États-Unis 

Reliant deux hauts lieux du VTT,  la région de Fruita (Colorado) et celle  de Moab (Utah), cet itinéraire rocailleux  de 240 km offre un parcours en montagnes russes à travers les plateaux désertiques et les hauts cols de l’Ouest américain, culminant entre 1 200 et 2 740 m. Le parcours, tout terrain pour l’essentiel, oscille entre sentiers monotraces techniques et chemins sablonneux.  Comptez de 3 à 6 jours pour effectuer ce parcours à votre rythme, en séjournant dans des campings. Une course de 4 jours l’emprunte chaque année. www.bikerpelli.com

fotolia_usa_vélo.jpg

Incontournable pour les amoureux du VTT, le Kokopelli Trail vous emmène au travers des plateaux de l'Ouest américain.

 

5. Pour les aventuriers du vélo, le Munda Biddi Trail au coeur du bush australien 

Le Munda Biddi Trail (“sentier à travers la forêt” en langue noongar) offre une incomparable odyssée australienne tout terrain sur un parcours sinueux long de 1 000 km dans l’arrière-pays de l’Australie-Occidentale, entre Mundaring, à la lisière de Perth, et Albany, sur la côte sud. À travers des vallées fluviales vallonnées, d’odorantes forêts d’eucalyptus et un bush sensationnel, ce sentier peu technique nécessite trois semaines au total.

Évitez l’été austral (novembre-février). Des campings destinés aux cyclistes jalonnent le parcours. www.mundabiddi.org.au 

fotolia_australie-vélo.jpg

Une manière de découvrir le bush australien, mais à vélo !

 

6. Le camping sauvage en Écosse

Le Scottish Outdoor Access Code, document officiel qui encadre l’accès à la nature en Écosse, vous autorise à pratiquer (de manière respectueuse) le VTT et le camping sauvage dans l’ensemble des Cairngorms, y compris dans les Highlands. Effectuez une boucle fabuleuse autour du Ben Macdui, le deuxième sommet de Grande-Bretagne, en combinant les sentiers du Lairig Ghru et du Lairig an Laoigh au fil d’un périple de 59 km, avec une pause pour la nuit. Ce parcours praticable par beau temps nécessite parfois de mettre pied à terre pour franchir des champs de cailloux, mais recèle quelques magnifiques portions de sentier monotrace et de descente.

Résidez au Corrour Bothy ou campez. www.walkhighlands.co.uk

fotolia_écosse-vélo.jpg

Vous rêvez de découvrir l'Ecosse ? Lancez-vous en deux-roues !

 

7. Traversez huit pays à vélo en suivant les rives du Danube

Présenté comme l’itinéraire de cyclotourisme le plus populaire d’Europe, la véloroute Atlantique-mer Noire suit la Loire, le Rhin et le Danube, les principaux fleuves européens. La portion le long du Danube démarre à Tuttlingen, dans la Forêt-Noire, en Allemagne, et traverse 8 pays jusqu’à l’embouchure du fleuve en Roumanie, 1 075 km plus loin. Les infrastructures sont excellentes et la voie est généralement plate, ce qui la rend idéale pour les moins sportifs.

Les étapes sont décrites sur le site www.eurovelo.com/fr/eurovelos/eurovelo-6

fotolia_vélo_danube.jpg

Pour les amoureux du vélo, l'itinéraire qui suit le Danube reste un incontournable.

 

8. Un autre regard sur l'Afrique du Sud et le Lesotho

Roulez sur les traces des pionniers David Bristow et Steve Thomas, auteurs de Riding the Dragon’s Spine, avec ce spectaculaire périple de 3 840 km à travers l’Afrique du Sud et les hautes terres du Lesotho, jusqu’à la frontière zimbabwéenne. Comptant 58 étapes, le parcours emprunte des sentiers peu fréquentés depuis Le Cap et les vignobles du Cap occidental, au fil du Swaziland et des hautes terres où l’oxygène se fait rare, pour parvenir sur les berges du majestueux Limpopo aux reflets gris-vert. 

Évitez la haute saison (novembre-mars).

fotolia_lesotho_vélo.jpg

Entre Lesotho et Afrique du Sud, découvrez la savane comme vous ne l'avez jamais vue.

 

9. Le Pays basque espagnol, entre mer et montagne

Indéniablement, l’arrière-pays et les collines du Pays basque espagnol recèlent quelques-uns des plus savoureux sentiers d’Europe, du sublime sentier monotrace longeant les côtes écumeuses jusqu’au parcours vallonné à travers le piémont pyrénéen. En été, prévoyez une tente et concoctez un périple de plusieurs jours au fil d’une boucle de 450 km : depuis Bilbao, partez vers l’est en empruntant le Camino del Norte qui longe la côte jusqu’à Saint-Sébastien, avant de revenir par l’arrière-pays et de grimper à la découverte des parcs naturels d’Aralar, d’Urbasa et de Gorbeia.

Comptez huit jours. www.basquemtb.com, www.tourintune.com

fotolia_paysbasque_vélo.jpg

De Bilbao à San Sebastian, en passant par el Camino del Norte, laissez-vous séduire par les paysages et les parcs naturels du pays basque espagnol.

 

10. Dans les pas des chevaux en Mongolie

La terre de Gengis Khan, réputée pour ses randonnées à cheval en pleine nature, recèle sans surprise de formidables parcours à vélo dans la steppe. Tournez votre monture d’acier dans la direction de votre choix, empruntez des sentiers façonnés par les chevaux au milieu de villages mêlant yaks et yourtes, et plantez la tente où bon vous semble. Au sein de l’aimag d’Arkhangai, dans le centre de la Mongolie, un fabuleux itinéraire de 480 km effectue une boucle autour des monts Khangai et s’achève sur les berges du sublime Terkhiin Tsagaan Nuur (grand lac Blanc). 

Comptez six jours. www.bikepacking.com/routes/bikepacking-mongolia-khangai-mountains/

fotolia_mongolie-vélo.jpg

Si la Mongolie reste le pays des chevaux, on vous propose cette fois de changer de monture !


Paramètres des cookies