1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Véloroutes de rêve pour cyclistes du dimanche
Idées de voyage

Véloroutes de rêve pour cyclistes du dimanche

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Pas besoin d'avoir des mollets d'acier pour filer cheveux au vent au cœur de beaux paysages. Ces itinéraires en vélo sont accessibles à tous : en selle !

1. Vallée de La Loire (France)

Saumur, Sancerre ou Pouilly, voilà des noms qui, pour les cyclistes amateurs de vin, évoquent déjà une douce fin d'après-midi et un verre de blanc bien frais à savourer au bord d'un fleuve majestueux. C'est toute la promesse de La Loire à Vélo et de ses 800 km achevés en 2012. Entre voies vertes réservées et routes à faible circulation, les deux tiers de cette véloroute longent la Loire. Avec des gares dans la plupart des villes parcourues, vous pourrez facilement planifier votre itinéraire.
Rendez-vous sur www.loireavelo.fr pour organiser un week-end vin+vélo. 

2. Île de Bornholm (Danemark)

Commencez par Copenhague, paradis du vélo ultrabranché, d'où partent d'innombrables voies cyclables. Et si vous prenez le large jusqu'à la petite île de Bornholm, dans la mer Baltique, vous trouverez, concentrés là, plus de 200 km de pistes cyclables le plus souvent en site propre, et jalonnées de plages de sable blanc, de pinèdes et d'églises d'une adorable simplicité. Le tour complet de Bornholm fait 105 km – un condensé de Scandinavie en une seule journée.
Infos sur www.visitdenmark.com. Idéale à la belle saison, Bornholm est accessible en ferry depuis Ystad, en Suède, et en avion par les vols Copenhague-Rønne. 

3. Golden Gate Park, San Francisco (États-Unis)

Célèbre pour ses collines où peinent les tramways, San Francisco n'en est pas pour autant hostile aux cyclistes. Les belles allées pavées du poumon vert de la ville sont même tout indiquées pour une balade paisible sous les arbres, à la découverte de ses musées, lacs et jardins. Le dimanche, et tous les samedis de juin à octobre, JFK Drive, qui traverse le parc, est interdite aux voitures. Envie de prolonger la balade ? Au nord, le pont du Golden Gate offre deux voies sécurisées, réservées aux cyclistes et aux piétons, et permet de belles escapades vers la paisible Sausalito et le nord de la baie. Le retour en ferry, le soleil couchant nimbant le pont d'un éclat d'or, est féerique.
Procurez-vous un vélo auprès de Golden Gate Park Bike & Skate (www.goldengateparkbikeandskate.com).

4. Central Otago Rail Trail (Nouvelle-Zélande)

Le principe des rail trails ? Re-cycler des voies ferrées désaffectées, au tracé relativement plat, en petit paradis du vélo. Dans l'extrême sud de la Nouvelle-Zélande, la Central Otago Rail Trail est une déclinaison réussie de cette tendance : elle se classe parmi les meilleures du pays et s'intègre au grand projet de réseau cyclable national. Ses 150 km de Clyde à Middlemarch remportent un succès mérité (dans cette direction les deux derniers tiers sont en descente), avec quelque 12 000 cyclistes chaque année. À mi-chemin, arrêtez-vous à Waipiata pour vous rafraîchir : son nom signifie « eau étincelante ».
Plus d’infos sur www.otagocentralrailtrail.co.nz. Avril, avec ses couleurs d’automne, est la meilleure période (et la plus fréquentée).

5. Piste cyclable de l'elbe (Allemagne)

Le Rhin et le Danube ont l'insigne honneur d'avoir inspiré les compositeurs, mais si aucune symphonie ne célèbre le deuxième fleuve d'Allemagne, l'Elbe peut en revanche se targuer d'offrir le parcours cycliste et fluvial le plus apprécié du pays. La piste cyclable de l'Elbe (Elberadweg en allemand) commence à Prague, franchit la frontière germano-tchèque et traverse les villes de Dresde et de Hambourg pour prendre fin à l'embouchure du fleuve dans la mer du Nord. Ses attraits et ses curiosités sont nombreux et le fait qu'elle soit essentiellement en descente après Dresde n'est pas le moindre de ses atouts.
L’Elberadweg fait 840 km, divisibles par tronçons : organisez votre propre itinéraire sur www.germany.travel et www.elberadweg.de.

6. La Vélodyssée (France)

Pour pédaler en respirant un mélange d'air iodé et d'effluves de pins, avec pour bande-son les vagues de l'Atlantique, ne cherchez plus : la Vélodyssée vous tend les bras. De la Bretagne au Pays basque, ces 1 200 km cyclables, dont 80% en voie verte, ont ouvert en 2012. Un peu long pour le cycliste du dimanche ? Pas d'inquiétude : commencez par la Charente-Maritime et les villes balnéaires de Royan et La Rochelle, où vous pourrez descendre de vélo et filer vous rafraîchir dans l'océan.
Découvrez tout l’itinéraire et des suggestions de parcours sur www.lavelodyssee.com.

7. De Sigiriya à Hambantota (Sri Lanka)

Des vestiges millénaires de Sigiriya et Polonnaruwa, dans le berceau culturel du Sri Lanka, jusqu'aux baleines bleues à observer au large d'une côte sud frangée de palmiers, cet itinéraire vous offre 600 km et une dizaine de jours à vélo. Le temps peut être très chaud et/ou très humide, et il vous faudra esquiver les nids-de-poule pour grimper jusqu'à Kandy et rejoindre les hauts plateaux et les plantations de thé, mais cela reste une superbe introduction à cette île enchanteresse, et rendue aisée par la gentillesse des Sri-Lankais.
Le Sri Lanka possède quatre itinéraires cyclables nationaux, mais il est recommandé aux cyclistes occasionnels de se joindre à un circuit organisé.

8. Fietspad (Pays-Bas)

Les Pays-Bas comptent quelque 20 000 km de fietspad (pistes cyclables) et présentent un relief ne dépassant pas 322 m ! C'est donc la destination idéale pour enfourcher une bicyclette. Longez tout d'abord les canaux d'Amsterdam avant de vous enfoncer dans la campagne. Serpentez entre le réseau de lacs de la Frise, découvrez les polders et les villages de pêcheurs typiques de la Hollande-Septentrionale ou pédalez à travers les forêts et les champs de la Drenthe, où des hunebedden (tombes mégalithiques) sont éparpillées le long des chemins. Pour vous isoler véritablement (un défi dans ce pays très peuplé), mettez le cap sur la Veluwe : les villages sont rares, la végétation abondante ; le sanglier et le cerf seront vos compagnons de route.
Pour découvrir (en anglais) les itinéraires, les campings et quelques conseils, consultez http://holland.cyclingaroundtheworld.nl.

9. Delta du Mékong (Vietnam)

Populaire au Vietnam, le vélo est un excellent moyen de découvrir le pays, et notamment les plaines du delta du Mékong, idéales pour de longues balades sur les routes secondaires. Le long des multiples canaux bordés de cocotiers et de maisons sur pilotis, pas besoin d'être un grand sportif pour découvrir ces paysages singuliers au relief complètement plat, mais au charme envoûtant. Sadec, ville où vécut Marguerite Duras, fait partie des incontournables. Le chemin qui relie Ben Tre à Can Tho en passant par Mo Cay et la jolie ville de Tra Vinh compte parmi les plus beaux parcours.
Située à Hô Chi Minh-Ville, Sinhbalo Adventure (www.sinhbalo.com) est l’une des meilleures agences de voyages proposant des circuits à vélo.

10. Routes du Luberon (France)

Sur les 235 km d'itinéraires faisant le tour du Luberon, vous trouverez forcément votre bonheur. De Cavaillon à Apt, en passant par les monts de Vaucluse ou le Petit et le Grand Luberon, jusqu'à Forcalquier près de la montagne de Lure, le parcours est aménagé sur de petites routes tranquilles, dont certaines parties en voies vertes. Villages perchés, falaises abruptes, Colorado provençal, coteaux de vignes et champs de lavande : dans ce parc reconnu réserve de biosphère par l'Unesco, les escales sont aussi belles que variées.
Itinéraire balisé dans les deux sens. Carte téléchargeable sur www.pnrpaca.org. 


Paramètres des cookies