1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 escapades urbaines pour un long week-end
Idées de voyage

10 escapades urbaines pour un long week-end

Mis à jour le : 20 janvier 2017

Carte

Parfois, les plaisirs bucoliques n’y peuvent rien : c’est une bonne dose d’animation et d’asphalte qu’il vous faut.

1. Amsterdam (Pays-Bas)

Demeures du XVIIe siècle, canaux, galeries et musées valent à Amsterdam le surnom de “Venise du Nord”. La ville a suffisamment de délices à offrir pour occuper les visiteurs les plus versatiles, et ses innombrables cafés sont autant de refuges à l’abri des foules. La plupart des atouts d’Amsterdam se concentrent dans la ceinture des canaux : majestueux quartiers historiques, bars ultracool, pubs à l’ancienne, ponts élégants et églises excentriques.
Comme les Néerlandais, enfourchez un vélo pour en voir le maximum en un week-end. L’été, rendez-vous au Vondelpark pour des spectacles en plein air (programme sur www.openluchttheater.nl).

2. Singapour

Tout en néons et en modernité, Singapour n’en conserve pas moins une véritable authenticité asiatique et un riche mélange de traditions chinoises, malaises et indiennes. Si la cité-État a troqué son image de temple de l’opium et du rickshaw pour celui de Mecque du high-tech et de la finance, rien ne vous empêche de plonger dans l’ambiance coloniale en sirotant un Gin Sling sous les ventilateurs du Raffles Hotel. L’idéal est de visiter Singapour en janvier pour le Thaipusam, une fête de purification hindouiste spectaculaire, en avril pour le Festival de la gastronomie ou bien en juin pour une frénésie de shopping lors de la Great Singapore Sale.
Il est même possible de faire du ski à Singapour, à la Snow City (www.snowcity.com.sg).


Vue sur les gratte-ciel de Singapour. AndyLeo@Photography

3. Barcelone (Espagne)

Barcelone s’est imposée comme l’une des villes les plus dynamiques de la planète, à l’avant-garde dans tous les domaines, gastronomie, mode, design ou musique – et fêtes, bien sûr ! La capitale catalane bruisse d’événements et de bonne humeur toute l’année, mais l’été y est trépidant, avec des fêtes permanentes et des animations jusqu’aux petites heures du jour. Barcelone est aussi la ville de Gaudí et de ses fantaisies architecturales et abrite des œuvres majeures de Picasso et de Miró. Et si l’art ne vous fascine pas, les exubérants Barcelonais ne manqueront pas de vous enthousiasmer.
Plongez dans le Moyen Âge en déambulant dans le Barri Gòtic, qui vous attend à proximité des Ramblas.

4. Istanbul (Turquie)

Parsemant les deux rives du Bosphore d’innombrables dômes et minarets, Istanbul est une ville aux mille visages, à cheval sur deux continents. Flânez dans les rues où défilèrent croisés et janissaires, admirez de sublimes mosquées ancrées dans l’histoire de l’islam, jetez un œil dans le harem d’un sultan ou faites des affaires sur le Grand Bazar : la plupart des attraits d’Istanbul sont à deux pas les uns des autres. Que peut demander de plus un voyageur manquant de temps dans l’une des villes les plus romantiques de la planète ?
La balade, à pied ou en tramway, sur l’avenue Divan Yolu mène à l’université d’Istanbul via la place Sultanahmet, l’hippodrome et le Grand Bazar.


Vue de Sultanahmet. © Guillaume Narbonne

5. Prague (République tchèque)

Sortie du communisme avec une facilité déconcertante, Prague n’a pas tardé à devenir l’une des capitales européennes les plus courues, où tables gastronomiques, bars à cocktails et cafés branchés ne cessent de se multiplier. La ville compte encore quelques tavernes et restaurants traditionnels et pleins de charme pour savourer une copieuse spécialité à base de porc et de quenelles arrosée d’une bonne bière. À l’ombre d’un château vieux de onze siècles, la Vieille Ville médiévale de Prague concentre un dédale de ruelles pavées, des cours séculaires, des passages sombres et d’innombrables églises. Sa seule visite suffit à se faire une excellente idée de la culture de l’une des plus belles villes d’Europe.
Découvrez le patrimoine baroque de Prague au restaurant du Palffy Palace (www.palffy.cz).

6. Édimbourg (Écosse)

Parfait condensé d’ancien et de moderne, Édimbourg est une destination incontournable pour un week-end. Dans n’importe quelle rue, la promenade est source de contrastes, révélant ici une discothèque aménagée dans une bâtisse du XVe siècle, là des cracheurs de feu officiant devant des demeures georgiennes. Poussez un peu plus loin, et vous découvrirez hauts remparts, volcans éteints et collines nimbées de légendes séculaires. Et ce n’est pas pour rien si on la surnomme “Festival City” : réservez longtemps à l’avance si vous entendez assister au Festival international d’Édimbourg, la plus grande manifestation de la planète consacrée aux arts du spectacle, qui se tient en août.
Une semaine avant le Festival international a lieu l’Edinburgh Jazz and Blues Festival (31 juillet - 9 août) : programmation sur www.edinburghjazzfestival.co.uk.


À vélo sur les hauteurs d'Édimbourg. manolo guyjarro

7. Paris (France)

Que dire sur la Ville Lumière qui n’a pas déjà été dit ? On connaît la chanson, la capitale française est une ode au plaisir : Bastille ou tour Eiffel, balade romantique le long de la Seine ou cafés bohèmes, monuments époustouflants ou musées fascinants, en passant par les délices de la table française, fromages, chocolats, vins et fruits de mer. Les sites parisiens les plus incontournables sont souvent situés le long de la Seine, et chaque quartier conserve sa personnalité : une myriade de merveilles et de saveurs vous attend toujours au coin de la rue.
Une location d'appartement est l'une des meilleures façon de se loger à Paris. Rendez-vous sur www.airbnb.fr

8. New York (États-Unis)

Vous rêvez d’une escapade chic et branchée, riche en événements d’envergure mondiale et vernissages en tout genre ? Ne cherchez plus : la Grosse Pomme offre tout ce qu’il y a de plus flamboyant, musées de réputation internationale ou statues et buildings gigantesques, excès hédonistes ou élégance des plus stylées, sans oublier cette ambiance un rien arrogante si typique de NYC. Et puis il y a l’Empire State Building, Times Square, Greenwich Village ou Soho, et le ferry pour Staten Island, un must de tout séjour new-yorkais.
Découvrez un New York méconnu au Secret Chinese Garden de Staten Island que l’on rejoint par le bus S40 depuis le débarcadère des ferries de St George.


Baie de New York. Grufnik

9. Tokyo (Japon)

Il ne faut pas longtemps pour être emporté par la folie de Tokyo : l’énergie pure de la capitale japonaise, excitée par un consumérisme poussé à outrance, entre ici en collision frontale avec les traditions. Sa visite est tantôt une débauche d’impressions sensorielles qui vous laisse béat, tantôt une prise de conscience stupéfiée que les images d’Épinal sont loin du compte. En plein cœur de Shinjuku, au milieu de tous ces néons et de ces looks tous plus improbables les uns que les autres, vous aurez peut-être le sentiment d’avoir débarqué sur une autre planète. Un sentiment que viendra confirmer un voyage dans le métro tokyoïte…
Pour faire une pause, rejoignez Omiya au nord-est et son village de bonsaïs (la plus impressionnante collection de la planète), ouvert tous les jours sauf le jeudi.

10. Berlin (Allemagne)

Bienvenue à Berlin, capitale et cœur culturel de l’Allemagne, riche en majestueux édifices, musées et théâtres fascinants, restaurants chics, bars trépidants et boîtes de nuit endiablées. Les amateurs d’art et d’architecture seront au paradis, les fous de culture apaiseront leur soif dans les fantastiques musées berlinois, et les fanas de musique auront l’embarras du choix entre opéra, danse, théâtre, cabaret, techno ou jazz. D’ailleurs, si vous ne trouvez rien ici pour vous occuper sans même avoir beaucoup planifié, vous n’avez plus qu’une chose à faire : brûlez votre passeport sur-le-champ.
Des étudiants berlinois proposent de passionnants circuits guidés d’une demi-journée, pour environ 12 € en fonction du nombre de participants. Prêtez attention aux prospectus dans les gares et hébergements.
 

Retrouvez encore plus d'idées de voyage dans le livre 1000 idées de voyage publié chez Lonely Planet. 

 
Photo : el captain 

evaneos