1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Amérique
  5. Brésil
  6. Récit de 3 semaines au Brésil

Récit de 3 semaines au Brésil

  • Le mar 05 fév 2008 à 17:46
  • 12
  • Brésil
Portrait d'anonyme
carole73
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 12 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Avant de partir au Brésil, j'étais à la recherche de toutes les informations possibles sur tout, c'est pourquoi aujourd'hui, je livre mes impressions de ce beau, très beau voyage !

Nous avons eu différentes étapes :
- Rio
- Paraty ;
- Salvador ;
- Les chutes d'Iguazu ;
- Le Pantanal et Bonito ;
- Retour à Rio.

Pour ceux que cela intéresse, voici donc un descriptif détaillé de ces différentes étapes.....

RIO
Ancienne capitale (aujourd'hui c'est Brasilia), c'est une énorme ville : c'est la deuxième plus grande ville du pays derrière Sao Paulo. Nous logions dans un petit hôtel face à la plage d'Ipanema (l'Hôtel Sol Ipanema : très bien !) : avec le recul, je pense que nous étions idéalement situés car le quartier d'Ipanema est vraiment un des quartiers les plus sécurisés de Rio où il fait bon se balader le soir, et à 1 heure ou 2 heures du matin sans craindre d'être agressé par un habitant des favelas......c'est en effet un quartier plutôt chicos et dont les favelas sont retranchés derrière un très grand lac !!!!!
Certains diront que ce n'est pas authentique mais compte tenu du nombre d'agression à Rio, je pense quant à moi, que c'est parfait surtout que cela ne prive aucunement du côté authentique que l'on peut parfaitement visiter dans la journée ou en fin de soirée : c'est le cas du centre ville par exemple qui doit absolument être fait car il y a non seulement beaucoup de choses à voir mais en plus, c'est là que sont concentrés en pleine journée les habitants de Rio.....c'est là où ils travaillent.....toutefois, si vous lisez dans le routard qu'il est préférable de ne pas s'y balader le soir, croyez-les : ce n'est pas des blagues !!!!
Quant à Copacabana, le quartier est génial : c'est très vivant et la plage est magnifique (tout comme celle d'Ipanema d'ailleurs) mais j'avoue qu'il existe un certain risque à s'y balader le soit tard...les favelas sont en effet très proches et les brésiliens eux-mêmes admettent le coté dangereux de Copacabana ! Les allées qui bordent la plage de Copacabana par contre ne nous ont pas semblé inquiétantes côté sécurité car ça grouille de resto et de monde.....il est du coup très agréable de s'y promener le soir !
En tout cas, nous n'avons eu aucun problème particulier à Rio....si l'on respecte les consignes de sécurité, on ne se fait pas forcément agresser : je pense que c'est bien de le dire car on peut lire beaucoup de choses très inquiétantes parfois sur la sécurité à Rio !

Que voir et que faire à Rio : aahhh làlà......tant de choses :

- Le célèbre christ de Corcovado qui se dresse sur le pic du Corcovado d'une hauteur de 710 mètres ....le Christ quant à lui mesure 38 mètres de haut.....et est l'œuvre de l'architecte brésilien Silav Costa mais aussi d'un français : le sculpteur Paul Landowski.
Ne faites pas comme nous : faites le absolument un jour de ciel dégagé car sinon, on n'a pas le plaisir d'admirer la vue.....
- Le pain de sucre, ce pic rocheux de 395 mètres qui est avec le Christ de Corcovado le symbole de Rio. De son sommet, on a une vue magnifique sur Rio.....
C'est de là également que l'on peut prendre l'hélicoptère, ce que nous avons fait, car c'est beaucoup moins cher qu'en France ou en Europe : 60 euros pour 10 minutes d'hélicoptère !! Et c'est .......vraiment génial !
- Le quartier de lapa...dangereux également le soir...
- Le quartier et la plage de Copacabana
De la plage de Copacabana, on a une vue sur le pain de sucre....et le quartier de Copacabana est très vivant et concentre une grosse partie des boutiques et de la vie touristique....
- Le centre : à ne pas louper car l'ambiance y est totalement différente des quartiers de bord de plage que sont Ipanema ou Copacabana : c'est là toutes les populations de Rio sont réunies : en clair, c'est là où les gens travaillent ! Ne pas le faire, il me semble que c'est n'avoir qu'une vision partielle de la ville de Rio.....
A y voir notamment :
- Le Palácio Tiradentes : l'actuelle Assemblée Législative de Rio de Janeiro, ancienne prison où fut enfermé le Tiradentes, le héros de l'indépendance nationale.
- Le couvent Santo Antonio et de Sao Francisco : impressionnant ......architecture coloniale et intérieur bordé d'or.....
- Le théâtre municipal de Rio de Janeiro
- Les puces
Et tout simplement......s'y promener au gré des ruelles.....C'est vrai que certaines rues sont parfois en mauvais état ....et certains immeubles mériteraient totalement d'être rénovés mais ça n'enlève pas son charme à ce quartier....
- Le quartier de Santa Teresa
Il s'agit du quartier que l'on voit souvent dans les reportages à travers le célèbre « bondinho » (tramways), brinquebalant ses passagers sur son viaduc, passagers parmi lesquels les plus aventureux ou les moins fortunés voyagent accrochés à l'extérieur de la rame, sans débourser un sou.
On peut y voir de très belles perspectives sur la ville de Rio. A faire plutot en début d'après midi car là également, ce quartier est entouré de favelas ! Nous y sommes arrivé en fin de soirée et nous n'avons malheureusement pas du coup osé sortir du périmètre protégé par des policiers......
- LA PLAGE et la mer !!!!!
Aaaaahhhh......en voilà une belle plage ......et la mer est belle et j'avoue que contrairement à ce qu'on peut parfois lire, nous ne l'avons pas trouvé polluée.....donc, à faire absolument : prendre un petit bain de mer à Ipanema ou Copacabana......m'enfin, « bain de mer », c'est tout de même très raccourci car en pratique, la mer est plutôt dangereuse et on se retrouve souvent face à des rouleaux d'environ 2 ou 3 mètres....
- Le jardin botanique
Très beau jardin à visiter pour ses immenses palmiers...et ses superbes nénuphars....et surprise de la visite : le jardin botanique étant à la frontière de la forêt de Tijuca, on peut y découvrir une multiplicité de petits singes sur le chemin.....

PARATY
Que dire de Paraty.....en étant le plus franc possible : nous avons été déçus tous les deux....Paraty, c'est très mignon à voir car c'est un petit village colonial qui ressemble aussi à un petit village de pêcheur mais une fois effectuée la visite de ce petit centre (qui je le répète vaut tout de même le détour pour ses rues pavées et ses petites maisons colorées très typiques), il n'y a rien à voir....néanmoins, il parait que l'excursion en bateau qui vous emmène dans les criques des environs est à ne pas manquer !!!! En ce qui nous concerne, il ne faisait pas très beau et c'est vrai que du coup, nous n'avons pas été très tenté et avons préféré rejoindre Rio plus tôt que prévu...

SALVADOR
Mon impression de Salvador : plus typique que Rio dans son architecture beaucoup plus marquée par le colonialisme portugais......tout au moins au centre historique, dans la ville haute ....c'est plein de petites maisons colorées, d'églises baroques et joli comme tout !
Nous logions dans le quartier du Pelourinho, quartier principal dans le centre historique ....à l'hôtel Casa do Amarelindo tenu par un français : très bel hôtel, assez luxueux en fait.... (http://www.casadoamarelindo.com/fr/index.htm).
Ce qui est dommage c'est que malgré un travail de restauration qui a été entrepris, lorsque l'on se ballade, on constate que beaucoup de maisons ou d'églises n'ont pas été restaurées et ne sont finalement pas mises en valeur....
Côté sécurité, bizarrement, nous nous sommes sentis moins à l'aise à Salvador qu'a Rio....le quartier historique est balisé à chaque coin de rue par des policiers qui quadrillent ainsi tous le centre....et au-delà, force est de constater qu'on se fait vite aborder par des mecs pas très rassurants comme on dit....du coup, je vous avoue que nous n'avons pas insisté beaucoup....
De même, nous avons été quelque peu froussards lorsque nous avons voulu descendre à la ville basse : nous avons pris « l'elevador » (ou funiculaire !) à partir de la ville haute....et arrivés en bas : surprise : maisons et quartiers totalement déserts et en ruine....par terre, sur les trottoirs, des mecs étalés, pas très en forme dont à notre avis certains drogués....du coup....nous avons fait chemin arrière et repris ce beau funiculaire qui n'attendait que nous !!!! Courageux hein ?
Salvador est connu pour sa vie nocturne, son ambiance de fête...et c'est vrai que l'ambiance y est particulièrement musicale car il n'y a pas eu un soir où on n'a pas entendu le son du tambour....
On a également assisté à un spectacle typique : au programme : danse afro-bresilienne et capoeira notamment : c'était un spectacle touristique par excellence, pas vraiment doté d'authenticité, mais malgré tout, on en est ressorti contents !
Et passé une journée sur une plage de Salvador : "Itapua"..... à une bonne demi-heure du centre de Salvador.....inévitable !!!!! Mais là, plus du tout la même ambiance qu'a Rio : mer calme sans vague.....des cocotiers partout....et des plages remplies de familles ou groupe d'amis qui se réunissent sur de petites tables de bar disposées sur les bords de plage en sirotant....une bonne bière fraîche....la bière a finalement l'air d'être la boisson la plus prisée !!! On a donc voulu vivre au rythme des habitants et avons nous mêmes finis sur une de ces petites tables en dégustant un bon petit plat....aaahhh c'est vraiment dur la vie....

LES CHUTES D'IGUAZU
Certains disent que c'est les plus belles chutes du monde....en ce qui me concerne, elles le sont même si je n'ai pas eu la chance de pouvoir comparer avec les chutes Victoria ou les chutes du Niagara....
Entourées d'une foret tropicale, pas moins de 200 chutes se succèdent sur 2,5 kilomètres....tantôt de petites chutes, tantôt d'énormes chutes dont la célèbre et impressionnante « Gorge du diable » ! A chaque coin de buvette, vous pourrez apercevoir de nombreux coatis : il s'agit de petits mammifères ressemblant au raton laveur, mais avec un corps plus mince, une queue plus longue et un museau allongé ....et attention hé hé : ils sont très gourmands et on a ainsi pu assister à une scène où un coati, d'un bond surprenant, a surgi sur la table d'un touriste japonais pour lui voler son sandwich.....ce qui n'a pas beaucoup plu au japonais en question qui en plus n'était pas très rassuré...mais qui nous a beaucoup fait rire!
Nous sommes restés 2 jours sur place : il est difficile de dire avec le recul si c'était trop...il est tout à fait possible de faire les chutes du côté brésilien et les chutes du coté argentin en une journée en partant tôt le matin car la visite coté brésilien est rapide mais le fait de rester 2 jours nous a permis de faire le parc aux oiseaux que l'on a tous les 2 particulièrement apprécié... C'est pourtant à faire car vous n'aurez pas toujours l'occasion d'être à l'intérieur de volières parmi des perroquets en masse ou des toucans que vous pouvez voir de si près......
Nous en avons aussi profité pour aller faire un tour du côté du Paraguay qui est tout proche...à la « Ciudad Del este » : la Ciudad Del este, c'est en fait une ville dont la particularité repose la vente de produits détaxés et notamment d'électronique à bas prix...ce serait aussi la plaque tournante de tous les trafics d'Amérique Latine... et il paraîtrait même que cela aurait été une base secrète d'Al Quaida ! Pas très rassurant me direz vous....et bien non....là vraiment, vous êtes dans une autre dimension : la vraie Amérique latine comme on peut la voir dans certains films hé hé.... des mecs avec des têtes de vrais tueurs, se tenant sur des 4/4, armés jusqu'aux dents.....bref....après avoir fait un TRES rapide tour, on a immédiatement pris un bus pour rejoindre la ville très calme de Foz de Iguazu...ouf !!!
Mais tout de même....pour ceux qui ont pour perspective l'achat d'un appareil photo, d'une camera ou autre.....je crois que ça peut vraiment valoir le coup ! Pour information, ça ferme très tôt : 17 h30 ou 17 H !

LE PANTANAL
Le Pantanal est une région qui, la moitié de l'année, forme un immense marais qui représenterait la plus grande zone humide de ce type. Pendant la saison des pluies, d'octobre à mars, les eaux des hautes terres environnantes s'écoulent vers le Pantanal. L'"inondation" commence en décembre. Quand les eaux sont hautes (en mars dans le Nord, en juin dans le Sud), 70 % des terres sont submergées, soit une superficie de près de 200 000 kms² dans le bassin du Rio Paraguay.
La faune du Pantanal est extrêmement riche : on y trouverait plus d'un tiers des 1 580 espèces d'oiseau cataloguées dans tout le Brésil dont les plus célèbres sontl’arara-azul et le tutuyu (ou jabirus d'Amérique, oiseau symbole du Pantanal).
On y compte aussi plus de 80 espèces de mammifères, dont les principaux sont le jaguar et le puma (mais ne comptez pas en apercevoir un....c'est très difficile de les surprendre !), le capivara, le loup à crinière (le « guara »), le capucin, le cerf, le singe hurleur, le tamanoir, le tapir, le paresseux, des loutres, le coati....Surtout, c'est la région des caïmans yacaré (jacara) que l'on trouve en quantité impressionnante..... La région regorge également de poissons dont le féroce Piranha.....que l'on a eu le plaisir de pêcher !!!!!!!! Et oui que voulez vous, on est aventurier ou on l'est pas ....y'a des tempéraments comme ça !!!!
Pour la petite histoire, notre guide, pour les pêcher plus facilement, se plongeait dans un bon mètre d'eau dans cette vaste zone bourrée de piranhas.....en réalité, les eaux sont tellement abondantes de nourritures que les piranhas ne sont pas franchement affamés et vous pouvez donc en principe tranquillement y tremper votre doigt de pied....malgré tout, les petits bouts de viande qui nous servaient d'appât ont dans les 20 mn qui ont suivi le départ de notre belle activité de pêche été dévorés férocement et je peux vous dire que l'on sentait bien les petites quenottes attaquer le bout de viande !!!!
Ce petit panorama étant fait, il me semble ici utile de livrer nos impressions sur la faisabilité du Pantanal par ses propres moyens, je veux dire par là sans réserver de la France un mini-circuit, ce que très bêtement nous avons fait !!!!!
Avant toute chose, je vous déconseille vivement l'agence Terra Brazil (http://www.tourisme-bresil.com/circuits-bresil/voyage_bresil.html) : on a tout bonnement eu l'impression de se faire avoir royalement : concrètement, ces derniers vous facturent un prix qui tout en étant très cher vous semble sur le départ raisonnable compte tenu des prix pratiqués par d'autres agences mais une fois sur place, et bien vous avez le plaisir de vous trouvez dans une fazenda tout ce qu'il y a de plus simple (ce qui ne nous dérangeait pas sur le principe....si on n'avait pas payé tant !) et surtout avec des gens qui eux avaient réservé le même séjour et les mêmes circuits que nous dans une petite agence de Campo Grande et cela pour un prix de misère !
La fazenda était la « fazenda Santa Clara » (pousadasantaclara.com.br) située à 40 minutes de l'entrée de l'Estrada do Parque : concrètement, vous pouvez vraiment réserver et faire vous-même les choses puisqu'en fait la prestation de Terra Brazil consiste à venir vous chercher à l'aéroport de Campo Grande et à vous escorter au car qui vous emmène à l'Estrada Do parque, ce dont ont bénéficié de la même façon les personnes avec qui nous étions et qui avaient réservé dans une agence brésilienne à Campo Grande.
Surtout, on a été déçu des excursions....le mec de la Fazenda était fort sympathique mais pas très investi dans son rôle de guide.....du coup, et bien, on a passé plus de temps dans la fazenda qu'en excursion....! Bref, un peu déçue en ce qui me concerne même si j'étais ravie de faire le Pantanal....

BONITO
Bonito est situé dans le sud-ouest du Mato Grosso do Sul, à un peu moins de 300 km de Campo Grande.
Pour ceux qui projettent d'y aller, je n'ai pas trouvé le site si exceptionnel que ça : la grotte de lago azul est toute petite et vraiment pas très belle, l'estancia mimosa, et bien, c'est sympa : il s'agit en fait d'une forêt où on peut trouver quelques cascades mais à mes yeux, rien d'exceptionnel non plus.
Le seul vrai site digne d'intérêt à mes yeux, c'est le Rio da Prata.

MES REGRETS, CE QUE J'AURAIS PREFERE FAIRE.....
- A Rio : ne pas avoir fait une ballade dans la magnifique forêt de Tijuca autour du Corcovado...
- Ne pas avoir fait le Mina Gerais et ses villes célèbres (Ouro Preto notamment) : avec le recul j'aurais préféré ne pas programmer Paraty et plutôt visiter quelques villes du Mina Gerais ! Mais ça dépend des goûts et de la période à laquelle vous vous rendez au Brésil car en été, il est probable que Paraty prenne toute sa dimension...
- Je regrette de ne pas avoir faits l'Amazonie plutôt que le Pantanal : je m'étais torturée l'esprit avant de partir pour savoir s'il était mieux de faire le Pantanal ou l'Amazonie et comme j'avais lu très souvent qu'il était plus facile de voir les animaux au Pantanal, j'avais après maintes hésitations, opté pour le Pantanal.
Or, avec le recul, je pense qu'il est largement préférable de faire l'Amazonie pour plusieurs raisons : si vous choisissez l'Amazonie, vous pourrez assister au spectacle fabuleux de la rencontre des eaux, c'est-à-dire à la rencontre entre le fleuve du Rio negro, aux eaux noires, et le Solimoes, jaune et limoneux qui fusionnent pour former l'Amazone, vous pourrez également visiter la ville de Manaus avec son théâtre somptueux ainsi que son port typique.
Dans la foret, s'il est vrai qu'il est difficile de voir des bêbêtes, vous n'en voyez pas tant que ça non plus au Pantanal ou parfois de très loin....en Amazonie, vous aurez aussi la possibilité de côtoyer les habitants de la foret amazonienne....
- Bonito : il est difficile de dire s'il s'agit d'un réel regret mais à mon sens, seul le site de Rio da Prata vaut vraiment le détour...or, il y a tout de même 5 heures de route entre le Pantanal et Bonito, ce qui vous mange tout de même une journée....dans le cas d'un programme serré, je ne suis pas sure que cela vaille le coup....
- A Salvador : ne pas avoir assisté à un « candomblé » : le candomblé est une des religions afro-africaines brésiliennes pratiquées au Brésil mais également dans les pays voisins tels que L’uruguay, Paraguay, Argentine. Mélange de catholicisme, de rites indigènes et de croyances africaines, cette religion consiste en un culte des "orixas" (prononcé "oricha"), les dieux du candomblé d'origine totémique et familiale, associés chacun d'entre eux à un élément naturel (eau, forêt, feu, éclair,etc.). Se basant sur la croyance de l'existence d'une âme propre à la nature, le candomblé a été introduit au Brésil par les multiples croyances des esclaves issus de la traite des noirs entre 1549 et 1888.
LE TEMPS
Nous sommes partis fin août, début septembre (du 17 août au 7 septembre exactement) : c'était donc l'hiver mais la fin de l'hiver (qui va de juin à septembre)....à Rio, il a fait très beau et chaud la plupart du temps : le 1er jour était couvert et j'ai donc cru pouvoir me passer de crème solaire : le soir, j'étais couverte de coups de soleil hé hé.... et Arnaud aussi! Un pull est bien nécessaire le soir car il y a quand même un bon petit vent...A Salvador, plus au nord : très humide et très chaud, beaucoup plus qu'a Rio...
Dans le Pantanal : encore plus chaud !Et à Iguazu : frisquet puisque nous avions tous les 2 besoin de nos pulls et vestes !
En fait, plus on monte vers le nord et plus il fait chaud et plus on est dans le sud, plus il peut faire froid !

Le mer 06 fév 2008 à 18:29

Merci de prendre tant de temps pour raconter tout ça.

Portrait d'anonyme
Meia Lua
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 7 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 06 fév 2008 à 19:31

Bonjour,

Je trouve ton récit fort intéressant mais en tant qu'habitante et chef d'entreprise de Rio depuis plusieurs années désormais il y a certaines choses que tu as dites qui me font bondir.

Donc à tout le monde: merci de noter que plus de 98% des habitants des favelas sont d'honnètes travailleurs, tout simplement pauvres et qu'il ne leur viendrait même pas à l'idée de vous agresser.
D'ailleurs j'en emploie plusieurs dans mon entreprise.
Les 2% qui restent sont des trafiquants d'armes ou de drogue aisi que leurs accolytes et qui n'en ont rien à faire de votre porte monnaie.
Il est absolument faux de croire que tous les dangers viennent des favelas avoisinantes et il faut arrêter de stigmatiser la chose.

Je vis à proximité du centre et je m'y ballade le soir sans problème car c'est très animé jusqu'à une heure avancée: tous les travailleurs y restent boire des pots après le boulot: moi la première.

Enfin quand tu dis: "vu le nombre d'agressions qu'il y a à Rio" j'aimerais savoir si tu en as vues ??
Parce que personnellement depuis que j'y vis, je n'ai jamais rien vu et il ne m'est jamais rien arrivé...
Alors oui, Rio a la réputation d'une ville violente.... mais moi qui y vis je trouve qu'il y a beaucoup de "on dit" et je ne m'y sens pas moins en sécurité qu'à Marseille ou Paris où j'ai vécu. Maintenant il est très difficile de changer les idées reçues et il est également vrai qu'il y a certaines règles basiques de sécurité à observer ici mais qui, je le pense sont valables partout ailleurs.

Portrait d'anonyme
carole73
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 12 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mer 06 fév 2008 à 20:03

Bonjour !

Pour vous répondre, je ne dis pas que tous les habitants des favelas sont de potentiels agresseurs.....je sais bien, et on l'a lu dans tous les guides que beaucoup d'ahbitants des favelas sont d'honnêtes travailleurs....simplement, dans les favelas, il y a toute population et je vous avoue qu'à Lapa tout particulièrement, sincèrement, il était clair que près de certains favelas, il était risqué de s'y ballader tard le soir....en tout cas, l'ambiance était suffisament détonnante avec paris et sa région parisienne pour que nous ne soyions pas rassurés du tout....et pourtant, je ne viens originairement pas d'une banlieue huppée croyez moi.....

A salvador, vous ne me direz pas qu'il n'y a pas de risque et d'ailleurs, si un policier est placé à chaque coin de rue, c'est tout de même qu'il y a une petite raison....d'ailleurs, en nous éloignant un peu du centre, nous avons été rapidement abordé par un jeune homme qui ne nous a pas laché, insistant et qui clairement n'était pas très net....

Par ailleurs, et je ne vous mens pas.....dans l'avion de retour de rio, il y avait un journal (qui devait donc être du 7 puisque notre avion était ce jour là!) qui faisait part dun fait divers : des touristes (français d'ailleurs) qui avaient tout bonnement disparus....un groupe de 3 ou 4 si je me souviens bien....

Alors, en ce qui me concerne, je ne vais pas mentir : non, nous n'avons assisté à aucune agression...par contre, nous avons un ami qui fréquemment fait des déplacements à Rio pour son travail et qui lui a déjà assisté à une agression avec arme à feu....une de mes collègues également qui a été au Brésil il y a de ça 5 ans (ça date peut-être mais tout de même!) a aussi assisté à une agression.....

Ce que je veux dire, c'est que bien sur le danger n'est pas partout....il ne faut pas être parano non plus....et profiter, se ballader....mais je vous avoue que je pense néanmoins qu'il existe un certain risque qui n'est pas certain...mais bien potentiel...

D'ailleurs, je ne l'ai pas mentionné dans mon récit mais sur Ipanema, toutes les grandes maisons sont grillagées....c'est assez impressionnant je trouve.....les habitants de Rio qui sont "riches" se protègent beaucoup je trouve....

Leblon est très calme aussi....et là effectivement, il est possible comme à Ipanema d'y faire son jogging à toute heure et même très tard le soir sans risque et l'on a pu constaté que des femmes seules effectuaient leur jogging sans aucune crainte, avec leur belles chaussures de marque, leur belle montre.......sans se faire agresser....

Mais vous ne m'enleverez pas de la tête que dans le centre le soir, ou à Lapa, il n'existe pas un risuqe plus important qu'a Paris......mon regard n'est pas infaillible et nous n'y sommes effectivement peut-être pas resté assez pour avoir une vue complète des choses mais tout de même....

Par ailleurs, il y a l'air d'avoir un tel écart entre les pauvres et les riches et une telle pauvreté pour certains, qu'effectivement, on peut aisément comprendre que les déviances existent....

Mais je le répète : je me trompe peut être......c'est en tout cas, un fort sentiment que j'ai eu et pardon, si effectivement cela vous hérisse....

Le mer 06 fév 2008 à 21:44

je suis allé plusieurs fois à Rio et au Brésil, je me suis toujours senti en sécurité, je n'ai jamais vu d'agression,sauf une à Cabo Frio. Mais tous les cariocas et brésiliens rencontrés m'ont tous dit de faire extremement gaffe...Et quand je vois comment les flics sont armés le soir lors des controles routiers et comment réagissent les conducteurs tout de suite en allumant le plafonnier pour montrer leurs visages et bien montrer leurs mains ,je me dis que ce doit être un peu chaud de temps en temps!

Portrait d'anonyme
Meia Lua
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 7 mois
  • Réponse(s) : 2

Le jeu 07 fév 2008 à 15:28

Bonjour Carole,

Je respecte tout à fait le sentiment que tu as eu à Rio et je ne dis pas non plus qu'ici la vie est un long fleuve tranquille.
Non ce qui m'a hérissée comme tu dis c'est qu'on colle l'étiquette d'agresseurs à ces pauvres habitants des favelas qui ne demandent pour la plupart qu'à bosser et gagner leur vie.

Cela dit, les agressions dont tu parles, je les ai vues aussi à Marseille de mes propres yeux: des clients à moi anglais se sont fait agresser dans leur voiture par un mec avec un revolver et j'ai aussi assisté à des échanges de coup de feu entre bandes rivales près de chez moi et pourtant j'habitais dans les quartiers chics de Marseille, quant à Paris, j' y suis retournée en novembre dernier et franchement je suis loin de me sentir à l'aise dans le métro à partir de 8h00 du soir...

Après, tout est affaire d'appréciation personnelle, mais le problème des touristes qui arrivent ici à Rio c'est qu'ils sont conditionnés parce qu'ils ont lu ou entendu, donc ils arrivent déjà avec une appréhension certaine des lieus et une peur latente de ce qu'il peut leur arriver.... Dommage...
Mais comme je dis, TRES difficile de lutter contre les idées reçues qui ne datent pas d'hier en plus et qui sont entretenues par beaucoup de monde....

Tu parles de Lapa, je vis à 10mn à pied de Lapa et j'y sors très souvent sans qu'il ne me soit jamais rien arriver. Ce qui était il y encore 5 ans l'endroit de la prostitution et des traffics de drogue est devenu aujourd'hui l'endroit le plus en vogue de Rio. Des tas de nouveaux bars et restaus très chics ont ouverts ces 6 derniers mois et tous les gens de la zone Sud qui en ont un peu marre de l'ambiance asseptisée de Leblon ou Ipanema sortent à Lapa également. On assiste à un véritable renouveau de ce quartier très bohême et c'est bien.
Je conseille d'ailleurs le Rio Scenarium ou encore Arcos Rio. TRES TRES bien... Je ne vois d'ailleurs pas de quelles favelas tu veux parler à Lapa car il n'y en a pas.

Le Brésil est un pays qui a des tas de problèmes et une certaine violence potentielle en fait partie. Même si elle est certainement plus omniprésente parce que directement sous jacente à cause des "on a lu" ou "on a entendu", car il faut bien le dire, il existe une véritable propagande de la violence ici, il n'a qu'à lire les journaux ou regarder la télé, je ne pense pas que tout cela soit très objectif.
Car ce que j'ai vécu à Marseille n'est pas paru dans les journaux écrit ni au journal national (contrairement à ici) et pourtant je l'ai vécu. Donc qui est réellement au courant de ce qui s'y passe ??? C'est là toute la différence:quand il se passe quelque chose ici on hurle au loup et tous les journaux en font des gorges chaudes quant aux pays "développés", c'est mieux de le taire car ça ne fait pas bien dans la carte électorale....Du moins je le ressens comme tel...

Et tu sais Carole, les "riches" dans sud de la France, je peux te dire qu'ils ont aussi leur maison ou appart bien grillagés et bien gardés.

Enfin en tous cas, je suis contente que tu ais apprécié ton voyage et espère qu'un jour tu reviendras à Rio puisqu'apparemment tu as aimé. Si c'est le cas, fais moi signe, je ne suis pas prète d'en partir et je t'emnènerai dans des endroits que tu penseras craignos et qui ne le sont pas au final....Je ne suis pas suicidaire non plus !!! ;-)

Portrait d'anonyme
Antlia
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 12 années 2 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 07 fév 2008 à 18:04

Meia Lua a raison : il est vrai qu'en France les informations sont muselées. Par exemple on a raconté que le cérémonial d'immolation par le feu de bagnoles a été moins important que l'année précédente. Complètement faux ! Et rien qu'en prenant les chiffres officiels des préfectures. A Toulouse (où j'éviterais de traîner le soir à cause de toute la faune de drogués) il y en a eu exactement le double. Quant aux flics ils sont inexistants, ils préfèrent faire du fric avec les radars ou surveiller les ceintures aux giratoires.

Et puis il ne faut pas confondre : quartiers popus et quartiers de zonards. Je me suis promené sans même qu'on essaie de me demander du fric sur les hauteurs (analogues aux favelas que je ne connais pas directement) de Las Palmas aux Canaries. Tout au plus quelques jeunes gens me proposaient poliment "shitt" que je refusais non moins poliment.

Dès fois on part le nez au vent. Je me souviens d'une promenade à Dakar la nuit. "Z'êtes malades !" se sont exclamés le lendemain d'honorables techniciens du BRGM. Effectivement je suis tombé sur un jeune homme aux yeux brillants qui me demandait mon fric, un couteau à la main, sinon "il me tuerait au nom de Dieu" (y a toujours leur Dieu d'amour très miséricordieux, là dedans, z'avez remarqué ?). Bon, un peu fous, certes (on était quand même deux) mais pas au point de sortir tout nu, j'avais donc un poignard de l'armée japonaise en holster sous ma veste, qui s'est retrouvé dans ma mimine pendant que je rétorquais à l'insolent "alors approche ! Parce moi je vais te tuer au nom du Diable". Vous connaissez le veil adage "Montrer sa force pour ne pas avoir à s'en servir". Théophille est reparti penaud. Thank you Satan !

PS : Inutile que je vous dise tout le mal que je pense de l'attitude débile et masochiste, recommandée même, qui consiste à filer son fric au premier loubard venu. Ca encourage les dits loubards à se servir sur les moutons et ça généralise l'insécurité. Ces touristes en question feraient mieux de rester dans les beaux quartiers de Delanoë (lequel a eu maille à partir avec un fou dangereux, souvenez-vous).

Carole a été prudente, peut-être un peu trop, mais elle a eu raison il me semble. Je ne vais pas faire du sexisme il y a des nanas au physique Sigourney Weaver mais une ou deux étudiantes en vacances risquent plus que deux babas rodés. Comme tout se sait je vous prie de croire qu'après la rencontre relatée on pouvait se promener sans risque à Dakar n'importe où et à n'importe quelle heure.

Portrait d'anonyme
Fugitiva
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 7 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 07 fév 2008 à 21:14

RE: Insécurité : faudra vous y faire (c'est ça la mondialisation)

pas tout à fait d'accord avec Antlia sur les filles en voyage...

à Rio, tous les cariocas vous disent de faire attention, (vos amis, car ils ne veulent pour rien au monde qu'une mésaventure arrive à une jeune française plus riche qu'eux car elle aurait ensuite une mauvaise image du Brésil, mais aussi et surtout les chauffeurs de taxis, pour d'autres raisons.... bien sûr, ils vous diront de ne pas rentrer tard le soir à pied ou en bus, leur business en prendrait un coup, il faut bien l'avouer...)

sans vivre là-bas comme Mia Lua, et en tant que simple touriste, je me suis balladée dans beaucoup plus de quartiers le soir (et notamment Lapa, superbe pour la musique et la danse!!) oui, effectivment, on y boit de l'alcool, on peut y consommer de la drogue, et se faire tirer son porte-feuille, mais pas tellement plus que dans les "botellon" en Espagne je pense

il ne m'est rien arrivé, même si tout le monde me conjurait d'être prudente... et, personnellement, je crois qu'une fille seule en voyage est parfois plus en sécurité, tout le monde veut la protéger! (vision de fille... à discuter, probablement)

les premières victimes d'aggressions, ce sont les brésiliens, pas forcément riches, qui se font voler leur vélos par des gamins, comme dans le quartier où j'ai grandi, ici, en France...

et des coups de feu, effectivement, ça peut se produire (j'ai été témoin de cela, mais bien loin de Rio, et rien à voir avec une favela), mais, de même, c'est presque exclusivement des règlements de comptes entre personnes du même milieu... pas vraiment le notre...

pour résumer mon opinion, je dirais que si tu n'es pas trop ostentatoire avec tes richesses, bijoux et technologie de pointe, et si tu te fiches éperdument de te faire voler ton sac car il ne contient finalement pas grand chose d'important, alors le voyage est beaucoup plus serein... (car les aggressions de personnes, là, c'est vraiement le niveau au dessus du vol à la tire et ce n'est pas tous les jours...), tu t'autorises à aller vers l'autre, à rencontrer, réellement, des habitants, et c'est un cercle vertueux, car lorsque tu as des relations, tu te permets de faire beaucoup plus de choses tranquillement

sinon, tu as l'air d'avoir fait un beau voyage et beaucoup profité tout de même en 3 semaines, c'est chouette !!

juste un détail : PARATY : même si le centre classé au patrimoine de l'unesco est très touristique, il ne faut surtout pas s'en tenir là, les alentours regorgent de paysages, montagne set plages merveilleuses et presque désertées à certaines périodes...

obrigada

Fugitiva

Portrait d'anonyme
blondefn
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 7 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 14 fév 2008 à 14:50

A Carole,

J'ai lu avec grand intéret ton récit - merci.
Je prévois de partir avec ma femme du 15 jour fin mai au brésil. Le trajet reste à etre défini. Je pensais faire la région de rio, ouro preto, paraty, ilha grande. Et puis Salvador. A la lecture de ton rapport j'ai quelques doutes sur l'interet de salvador de bahia et de ses alentours. Peux tu me conseiller un nombre de jours sur Salvador pour y trouver son compte?
Par ailleurs j'hésite à faire iguazu simplement car les prix des billets d'avion ne sont, somme toute, pas donnée. En plus je suppose qu'il faut un guide pour visiter iguazu? combien ca coute et quel site?
Peut-on visiter seul RIO et SALVADOR? ou un guide est-il recommandé?

Merci de tes conseils, je suis en pleine élaboration de mon programme, et ne souhaite pas exploser mon budget.
Florian

Portrait d'anonyme
srady
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 7 mois
  • Réponse(s) : 1

Le lun 18 fév 2008 à 19:10

Ha ben ça fait plaisir de vous lire !!!!
je prévois de partir plusieurs mois en Amérique Latine à partir de juillet, avec ... mon sac à dos. Passage indispensable par le Brésil qui me fascine.
Mais c'est vrai, la blondasse qui débarque toute seule au Brésil, ça peut faire flipper! D'autant que depuis que j'ai décidé de partir, tout le monde me fait la réflexion !!!
Perso, suis complètement d'accord avec Fugitiva sur les filles seules en voyages, mais ne connaissant pas du tout le pays, je commençais à me laisser "polluer" par toutes ces médisances !!
Donc, merci pour tous ces détails !!! ça ne m'empèchera pas pour autant de faire attention, mais au moins, je peux continuer à préparer ma découverte brésilienne sans compagnon de voyage (ceci dit, si y a des volontaires, je suis ouverte, plus on est de fous, plus on rit!... ;-).
Meia Lua, si je passe à Rio (et c'est prévu...), je te fais signe! ;-)
Encore merci pour vos expériences, j'adooooore !

Portrait d'anonyme
Jl57
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 6 mois
  • Réponse(s) : 1

Le ven 22 fév 2008 à 17:21

J ai effectue une visite de 2 favelas a Rio avec Terra Brazil et j ai trouve ceci tres interessant et positif. Aucun voyeurisme ! L idee est au contraire de montrer le bon cote des favelas : solidarite entre les personnes, imagination avec la creation de nouvelles professions pour repondre aux besoins particuliers de la favela... et visite d une ecole dont certains projets sont finances grace a cette visite (une partie du budget est reversée a cette ecole).
Bref, a ne pas manquer a Rio, car c est la meconnaissance qui engendre la peur et les discriminations.

copié - collé de ma reponse a Carole au sujet de Terra Brazil :
J ai donc fait un joli circuit avec Terra Brazil et je ne peux que les feliciter ! En particulier dans le Nord du pays ou il faut une bonne connaissance de la region et une bonne organisation, les services etaient parfaits, tels que decrits dans le programme.
L equipe sympathique de Rio, vous appelle tres regulierement pendant votre sejour pour savoir si tout se passe bien, c est tres professionnel.
Le guide a Rio etait egalement exceptionnel, bref une agence a recommander chaudement.

Le forum du routard (http://www.routard.com/forum_message/1226798/qui_connait.htm) semble aller plutot dans le sens de Terra Brazil, les gens ont l air plutot satisafaisants, a l exception de Carole et son mari.

Bonne continuation a Terra Brazil, je recommande.

Paramètres des cookies