1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Amérique
  5. Brésil
  6. questions sur Porto Seguro (Ba)

questions sur Porto Seguro (Ba)

  • Le jeu 23 fév 2006 à 13:22
  • 20
  • Brésil
Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Je n'arrive pas à obtenir des avis personnels sur cette ville, qui ne m'attire pas vraiment, alors que les Brésiliens "adorent", hormi voir le centre historique que je désire visiter, mais je suis obligée d'y dormir pour des raisons de transports. Peut être que je ne me rends pas compte de ce qu'il y a de bien et j'aimerais recevoir vos impressions.

Je n'arrive pas à me rendre compte à partir des cartes des divers quartiers, et de leur ambiance respective. où faut il loger ?

J'aimerais savoir si quelqu'un a logé dans une pousada sympa, et calme (de preference dans de la verdure) pas trop loin de la balsa qui traverse le fleuve (bagages à trainer tôt), mon budget est en dessous de 100 reais pour une double. Je pense n'y dormir que 2/3 nuits, me servant de Porto Seguro comme d'un pôle de base pour couper une longue route et y acheter quelques excursions autour. Avez vous fait des excursions qui vous ont plu à partir de cette ville ? est ce que par exemple quelqu'un est allé aux recifes de Fora ?

combien de temps faut il compter du centre pour aller à la gare routière et à l'aéroport ?

merci beaucoup

Portrait d'anonyme
Dilermando
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le jeu 23 fév 2006 à 17:27

Bonjour.
Je ne visite pas Porto Seguro depuis très longtemps ...
Peut-être vous trouverez une "pousada" convenable dans le site http://www.arraial-dajuda.com.br/hoteis.asp
L'aéroport de Porto Seguro est à 5 min à peine du centreville par taxi. La gare routière est encore plus près. Il me semble qu'il y a des autobus urbains qui font la navette entre l'aéroport et la gare routière, et le centreville.
Le site http://www.portosegurotur.com.br/porto_chegar.htm# offre un plan simplifié de Porto Seguro, l'aéroport et la gare routière ("rodoviária") y sont signalés par des icônes bien parlants.
Je ne vois pas pourquoi vous vous sentez obligé de dormir soit au centreville de Porto Seguro, soit au centre historique, Je suis sûr qu'il y a des autobus urbaines qui circulent sur la côte, donc vous pouvez très bien choisir une pousada plus à l'écart.
Si vous tenez à dépister un coin calme, renseignez-vous bien, demandez des informations précises: il y a des concentrations des paillotes le long des plages, la nuit on fête, ça fait du bruit.
Avez-vous entendu parler de Itacaré ? J'ai l'ai visité en novembre 2005, il me rappele Porto Seguro tel que je l'ai connu en 1978, lors de mon premier séjour. Mis à part les atraits historiques de Porto Seguro, Itacaré offre des plages beaucoup plus sauvages et plus belles, qui jouxtent la forêt atlantique, très bien preservée à Itacaré. La "civilisation" n'a pas encore abîmé Itacaré, malheureusement ce n'est pas le cas de Porto Seguro. Voulez-vous des informations sur Itacaré ?

Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Le jeu 23 fév 2006 à 19:04

Bonjour Dilermando et merci de m'avoir répondu.

seulement j'ai dejà fait tous eles sites possibles bresilien, je les connais, et j'ai des listes énormes de pousadas, j'ai trouvé quelques plans, du centre mais sans les rues, mais comme je ne connais pas PS, c'est un témoignage que je cherche, qui l'aurait vécue, en dehors des pacotes en hotel 4 etoiles.

Je vous ai écrit dans un mail passé que Iracaré et Arraial, ce n'est pas mon genre. Vous allez dans ces fiestas vous même ??? Vous y êtes allés il y a 15 ans ? comme moi à praia do Forte et à Morro. Je pense que Itacaré c'est "Capri c'est fini", et ce n'est pas le genre de voyage que je cherche. Peut être irai- je jeter un coup d'oeil, une journée, au maximum, parce que s'ils sont devenus à la mode comme cela, ce n'est pas pour rien, mais pas envie d'y dormir.

Porto Seguro j'y vais par ce que je veux visiter les quelques petits trucs autour, primordiaux, la vieille ville, la croix symbole de la 1ère messe au Bresil, ça me tient à coeur, voila, peut être faire un tour en bateau, comme je le demandais recifes de Fora. PS c'est aussi le seul endroit où il y a des banques dans le coin. arrêt technique.

Je vais arriver très tard peut être de nuit, à ma première nuit à PS après une longue route, et je vais en partir très tôt à 6 hres du matin, en dépendant les bus et balsas bien sûr. Voilà pourquoi je cherchais à être au centre. Il faut bien que je m'y loge ! je ne veux pas aller dormir à Arraial, pour y être au milieu de tonnes de Français qui font la java.

NB : je parle le portugais couramment, je n'ai pas de problèmes avec ça. J'ai simplement "pas le temps" à perdre à chercher sur place, car le temps mon séjour est court. C'est pour celà que je demande des contacts à ceux qui y ont séjourné. mais malheureusement les gens que je connais s'ils y sont allés c'etait gamins avec papa maman.

Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Le lun 03 avr 2006 à 11:18

Bonjour Dilermando

Eh bien il semble que nous n'avons pas du tout les mêmes goûts sur le Brésil et sur la façon de voyager. Je reviens de mon périple.

Vous aimez Arraial d'Ajuda, et Itacaré, je déteste. Oui je suis allée à Itacaré car mes compagnons de voyage souhaitaient y aller, et on était si proche et surtout ça raccourcissait la route. Eh bien, on a tous été d'accord qu'une nuit était sufffisante. Par contre je vous remercie pour votre indication de pousada, Maresia, elle a été très bien., et les propriétaires, qui vous connaissent, ont été très sympatiques. Mais Itacaré, son côté international, jeunes de tous les pays venez ici vous retrouvez, folklore, c'est ça le Brésil que vous aimez ? Quant à la mer, pour s'y baigner, il faut vraiment aimer les vagues et les courants.

Et voyez vous comment les choses sont bizarres. Moi qui pensais détester Porto Seguro, j'ai adoré Porto Seguro, parce que c'est une ville qui vit, une vraie ville brésilienne, et les touristes on les a à peine rencontrés (il suffit de voyager "différemment". Les touristes ils sont dans des bus climatisés, dans des hôtels à prix plus élevé, les 3/4 des Brésiliens voyagent en pacotes, ils se retrouvent en groupes , et on ne les a rencontrés que lorsqu'on a acheté nous aussi certaines "excursions" qui nous permettaient d'aller là où le bus de ville n'allait pas. Des touristes brésiliens je parle, car les groupes de Français je compte sur les doigts d'une main les fois où je les ai vus (en groupe ils étaient, et sur des sites historiques). + une fois à Itacaré 2 jeunes surfeurs venus pour ça.

Le lun 03 avr 2006 à 18:01

Les Brésiliens aussi utilisent des bus cliamatisés, pas seulement les touristes. Quand il faut se faire deplus de 36 heures de voyage, c'est préférable, et, de toutes façons, il n'y a rien d'autre, à moins de faire des sauts de puces.

É melhor assim, né? Boa viagem e aproveita bem de tudo, na paz e no respeito do pais. Abcs.

Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Le mar 04 avr 2006 à 11:16

et je peux te faire remarquer que, à part le bus leito de nuit que j'ai pris, aucun de mes bus n'était climatisé, mais ils roulaient toutes fenêtres ouvertes. C'était très bien comme ça. J'en témoigne, source du mois de mars

je n'ai pas fait 36 heures de bus. Sans doute que, à partir d'un certain nombre d'heure, les bus sont différents (je n'ai fait dans ma vie brésilienne que des parcours de nuit autour de 11 hres et à chaque fois je me caillait et les Brésiliens à côté de moi aussi)

je suis d'accord avec toi que la clim (dans une voiture par ex) dans le tranche 13/16 h) c'est sympa de la mettre, mais en voiture on la met ou on ne la met pas. En bus, on subit.

Portrait d'anonyme
seb the light
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 13 années 11 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mar 04 avr 2006 à 14:45

Tropicale, il faudra que tu m'explique comment tu as fait pour ne pas rencontrer de touristes a Porto Seguro!!! C'est un peu l'equivalent de notre cote d'azur, non?? Moi je m'y suis ennuyé et Trancoso a quelques kilometres et nettement mieux!! Caraiva un peu plus loin et carrement paradisiaque!! Mais bon, chacun ses gouts comme on dit.

Le mar 04 avr 2006 à 19:35

Pour subir, on subit... 60 heures de bus entre Porto Velho et Porto Alegre, m'avaient laissé une crève inoubliable de 10 jours... J'aurai pu prendre l'avion, mais ç'aurait été la même chose en plus cher (bon, en quinze fois moins de temps...) Même chose entre Manaus et Caracas. Le froid est trop froid et incommode l'organisme (17°C...). PoA-SP, PoA-Asunción, même chose.

Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Le jeu 06 avr 2006 à 11:28

pour seb the light : comment je n'ai pas rencontré de touristes à Porto Seguro

mois de mars, basse saison, fini le carnaval, pas de vacances scolaires.

des Brésiliens en vacances, venant des régions plus au sud du Brésil, en pacotes : ils sont dans des hôtels de catégorie supérieure. parfois je les croise deux par deux dans les bus de la ville qui vont en direction des plages. Dès que c'est un peu compliqué comme transport ils vont en excursions, en groupes. pas question qu'ils se tapent le bus de ville puis une balsa, plus de la amrche à pied. Enfin c'est comme ça que je les ai perçus les touristes brésiliens que j'ai croisés et avec qui j'ai parlé.

je n'ai même pas rencontré d'étrangers sur la colline du centre historique, que des Brésiliens, et particulièrement sur le We sinon, vide la ville historique à ma 1ère visite (j'y suis allée deux fois, c'est génial, c'est gratuit, et on s'y balade avec tellement de plaisir.)

à l'hôtel (petit hotel du centre ville et pas du bord de plage) il y avait juste nous et un couple de Bresilien et leur fille.

Trancoso j'ai beaucoup aimé, il n'y avait personne. nature magnifique, plage immense. Arraial, à part le fait qu'il évite le passage en balsa, non je n'aimerais pas y séjourner. Porto Seguro ça donnait la possibilité, d'aller autant vers la côte nord, que vers la côte sud en ayant un point fixe et ne pas trinbaler les bages tous les 2 jours.

Tu remues el couteau dans la plaie en me parlant de Caraiva car c'etait le but de ce périple. Et il arrive des choses dans la vie ! il a plu toute la nuit, tout le matin, le jour où j'avais prévu la balsa et le premier bus de 7 hres. On a traversé, et pour le bus, pas question de prendre la route de terre entre Trancoso et Caraiva, où notamment nous a t on dit, il y a des ladeiras de terre molle très dangereuses par de telles pluies.

Toi qui y est allé, peux tu m'en dire plus sur cette partie de route ?
J'ai pu un autre jour aller à espelho, quand ça s'est un peu asséché et j'ai vu que le tronçon entre Trancoso et espelho, ce n'était aps si terrible que ça. Du coup il me reste encore toute cette partie plus au sud à découvrir, une autre année.

Voila pourquoi j'ai stationné à Porto Seguro en faisant les visites en étoile, à cause de cette pluie. Et je ne m'y suis trouvée très bien. Même dans la passarela do alccol c'était vide, alors que je m'imaginais l'horreur.

Portrait d'anonyme
tropicale
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 14 années 10 mois
  • Réponse(s) : 10

Le jeu 06 avr 2006 à 11:36

tu as fait Porto Velho / Porto Alegre en bus !!!!!

on passe par quelles villes pour faire ça ?

tu as eu un bus direct ? j'en doute non ? sinon, changement de bus où ?

Comment as tu trouvé Porto Velho ? j'ai une amie qui m'y invite toujours, et je n'ai aucune envie d'y aller. Que pourrais tu me dire sur l'interêt d'aller à Porto Velho ? j'ai vu des photos de cette ville ... l'horreur pour moi. L'Amazonie au départ de cette ville ? quel était ton but en y allant ?

Quant à Porto Alegre, je connais et là, pas envie d'y retourner, malgré les amis qui y sont.
J'ai fait Porto Alegre - Posadas en Argentine en bus, : conexions de plusieurs bus, bus de nuit, et passage de fleuve en balsa radeau.

tu as fait Manaus - Caracas en bus ???? tu es passé par Santa Elena de Uaren ??? et ensuite tu passes apr quelles villes au brésil ?

dis tu travailles sur des chantiers au Brésil ! Oui, je connais un peu la géographie par là, et ça me semble complètement impossible ces trajets là, alors ce que tu me racontes, ça m'interessse vivement.

Le ven 07 avr 2006 à 01:13

Quote:

tu as fait Porto Velho / Porto Alegre en bus !!!!!

Un peu long, mais faisable. Le bus était confortable, mais la clim, vraiment basse...

Quote:

tu as eu un bus direct ? j'en doute non ? sinon, changement de bus où ?

Changement à Curitiba, après environ 48 heures de route...

Quote:

Comment as tu trouvé Porto Velho ? j'ai une amie qui m'y invite toujours, et je n'ai aucune envie d'y aller. Que pourrais tu me dire sur l'interêt d'aller à Porto Velho ? j'ai vu des photos de cette ville ... l'horreur pour moi. L'Amazonie au départ de cette ville ? quel était ton but en y allant ?

J'y suis arrivé malade, la dernière fois, après m'être choppé des saloperies sur le bateau entre Manaus et Porto Velho (quatre jours). L'intérêt d'aller à Porto Velho, est que dois y passer si tui veux rejoindre la frontière bolivienne à Guajará-Mirim. Il faut y passer si tu veux aller visiter l'État d'Acre et connaître l'un des endroits les plus reculés et aventureux du pays. La ville n'est pas terrible. En ce moment, on y rencontre des Sikhs indiens, des Israéliens et des Américains bizarres. Je m'explique. Récemment, un des plus grands filons du monde de diamants a été découvert, d'où la présence des Sikhs et des Israéliens. Cette découverte, faite au beau milieu d'une réserve indigène à cheval sur les États du Rondônia et du mato Grosso commence déjà à foutre la pagaille dans les tribus, sans parler de l'afflux de tout un tas de mons pas fréquentable du tout... Pour les "Américains bizarres", la proximité des frontières boliviennes et péruviennes avec leurs trafics de drogues, semble justifier leur présence...

Quote:

Quant à Porto Alegre, je connais et là, pas envie d'y retourner, malgré les amis qui y sont.

Et pourquoi ? Tu n'as pas dû assez bien découvrir la région...

Quote:

J'ai fait Porto Alegre - Posadas en Argentine en bus, : conexions de plusieurs bus, bus de nuit, et passage de fleuve en balsa radeau.

Il y a des ponts, maintenant...

Quote:

tu as fait Manaus - Caracas en bus ???? tu es passé par Santa Elena de Uaren ??? et ensuite tu passes apr quelles villes au brésil ?

Santa Elena, oui... J'ai failli y laisser ma peau. Ces frontières, quand on est fouineur...

Quote:

dis tu travailles sur des chantiers au Brésil !

Pas du tout. Je bosse dans le social, en principe... Mais au Brésil, c'est plutôt du volontariat. Je me réapprovisionne pendant quelques mois en France, au niveau finances, quand j'ai quelques pronblèmes. C'est l'avantage d'être français...

Quote:

Oui, je connais un peu la géographie par là, et ça me semble complètement impossible ces trajets là, alors ce que tu me racontes, ça m'interessse vivement.

Précises ton intérêt.

Paramètres des cookies