Turquie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Turquie
  4. Circuit dans l'Anatolie

Turquie : Circuit dans l'Anatolie

Itinéraire de 4 semaines en Turquie

Ce périple ne vous amène pas dans l'est de l'Anatolie, région à visiter à part, mais passe par des trésors ignorés, ainsi que des sites très connus, notamment la mosquée Selimiye, à Edirne, chef-d'œuvre du XVIe siècle de l'architecte Mimar Sinan. Ensuite, passez quelques jours à İstanbul (13 millions d'habitants), ancienne capitale des Empires ottoman et byzantin. Rendez-vous ensuite à Safranbolu, à l'est, avec ses ruelles sinueuses bordées de demeures ottomanes. De là, partez en direction d'Amasra, port modeste de la mer Noire et point de départ de la route vers Sinop qui traverse une région vallonnée sauvage.
Au sud de Samsun, Amasya, qui comme Safranbolu se compose de maisons ottomanes, possède des tombeaux des rois du Pont, un château et une industrie touristique moins présente. Plus au sud, faites un arrêt à Sivas et un détour dans une vallée jusqu'à Divriği, composée principalement d'Alevis, qui offre un avant-goût de l'est de l'Anatolie. La Grande Mosquée et l'hôpital psychiatrique, un ensemble vieux de 800 ans inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, possède d'extraordinaires portes ornementées.
L'étape suivante est la Cappadoce, région très touristique. Toutefois, au lieu de vous joindre aux flots des touristes qui se déplacent en bus (ou en montgolfière), découvrez les cheminées de fée et les églises troglodytiques à pied ou à cheval. Göreme et Ürgüp sont les escales habituelles, mais des villages moins touristiques, comme Ortahisar, avec sa forteresse escarpée, se révèlent tout aussi pratiques.
Au sud de la Cappadoce, découvrez les églises troglodytiques – qui reçoivent moins de visiteurs – de Soğanlı, où des monastères byzantins sont installés dans deux vallées. Si vous voulez vraiment vous échapper, direction le parc national Ala Dağlar pour voir certains des paysages les plus fantastiques de la chaîne du Taurus (Toros Dağları).
Commence alors le trajet à travers les plaines brumeuses vers Konya, escale en chemin vers la Méditerranée et lieu de naissance de l'ordre des derviches tourneurs (Mevlâna). Surmonté d'un dôme turquoise, le musée Mevlâna, qui abrite le tombeau du fondateur de l'ordre (XIIIe siècle), est un des lieux emblématiques de la Turquie.
Arrivé au bord de la Méditerranée, suivez la côte – voir l'itinéraire précédent. Vous n'aurez pas le temps de vous arrêter partout si vous souhaitez profiter des plages et des hammams – le Sefa Hamam à Antalya est une bonne adresse –, vous devrez donc choisir entre certains sites comme les ruines de l'île de Kekova, Éphèse et Pergamum.

Mis à jour le : 23 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie

Paramètres des cookies