Turquie : Environnement

Géographie

Près de 1 700 km séparent Edirne, à la frontière avec la Bulgarie (à l'ouest), de Kars (à l'est), aux portes de l'Arménie. Du nord, sur le littoral de la mer Noire, au sud, sur les rives de la Méditerranée, il faut parcourir 1 000 km. Ce pays, connu jadis sous le nom d'Asie Mineure, partage des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l'Arménie, l'Iran, l'Irak et la Syrie. Ses paysages sont extrêmement variés : montagnes, steppes, rivières encaissées, vallées agricoles et littoral verdoyant (d'une longueur de 8 400 km). La Thrace orientale (Turquie européenne) représente 3% du pays ; les 97% restants forment l'Anatolie (Turquie asiatique).

Faune et flore

De vastes forêts couvrent l'Anatolie orientale, les côtes de la mer Noire ainsi que le littoral méditerranéen. De nombreux arbres fruitiers poussent en Turquie : dattiers, abricotiers, cerisiers. Le pays est également l'un des principaux producteurs de noisettes au monde. Les steppes se parent d'un tapis chatoyant de fleurs sauvages au printemps. Le pays offre une faune qui s'apparente à celle des Balkans : ours, cervidés, chacals, lynx, sangliers et loups. Vous croiserez plus facilement des chevaux, des chèvres et des moutons gardés par un chien de berger très puissant, le kangal. Le paysage ornithologique est d'une richesse exceptionnelle, avec notamment de très nombreux rapaces et de majestueux aigles. À noter enfin la présence du chat blanc de Van, aux étonnants yeux vairons.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie

Paramètres des cookies