République Tchèque : La vie de château

Itinéraire des châteaux de République Tchèque et de Slovaquie

Le château de Prague passe pour le plus vaste en son genre. Pas très loin de la capitale, le splendide château de Karlštejn compose un paysage saisissant, tout comme le majestueux château de Konopiště. Aux alentours du château de Křivoklát, qui appartint jadis à la dynastie des Přemyslides, c'est la nature qui remporte la palme.
Fidèle à son image romantique, le ravissant château de Rožmberk serait hanté par le fantôme d'une malheureuse Dame blanche. Quant à l'architecture du château de Litomyšl, avec ses sgraffites très élaborés et ses arcades, elle paraîtra peut-être un peu trop chargée à certains.
En Slovaquie, le château de Bojnice est le plus tarabiscoté (il accueille en mai le Festival des esprits et des fantômes), suivi de près par le château d'Orava, très ornée. Tous deux sont assez bien conservés, comme le château de Trenčín. Partiellement en ruine, le château de Ľubovňa et le château de Devín sont plus évocateurs. Le château de Spiš est l'ancêtre de tous ces édifices, étalant ses ruines spectaculaires sur 4 ha. Le château, vu du pied de la colline, est d'ailleurs le site le plus photographié de Slovaquie.
Les châteaux sont en général ouverts de mai à septembre. Pour en visiter l'intérieur, vous devrez souvent vous joindre à une visite guidée en langue du pays, parfois complétée d'un résumé en anglais.

Mis à jour le : 24 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Prague et la République tchèque

Paramètres des cookies