Cracovie : Histoire

Chronologie de Cracovie

Sites historiques

L’histoire de l’ancienne capitale royale polonaise a des airs de roman d’aventures. Les épisodes sombres où tout semble perdu alternent avec des périodes de grandeur retrouvée.

Capitale royale

Cracovie devint la capitale de la Pologne en 1038, avec pour centre le château royal du Wawel. Incendiée par des pillards tatars en 1241, elle fut reconstruite à son emplacement actuel, autour de la place du marché, et ceinte d’une muraille impénétrable. La ville prospéra ensuite sous le règne de Kazimierz III Wielki (Casimir III le Grand ; 1333-1370).

Relégation et déclin

Le prestige de Cracovie décrut en 1596, lorsqu’elle perdit son statut de capitale en faveur de sa rivale, Varsovie. Les couronnements et les funérailles continuèrent cependant de s’y dérouler. Plusieurs siècles de déclin s’ensuivirent jusqu’au coup de grâce au XIXe siècle, lorsque les occupants autrichiens intégrèrent la ville dans la province de Galicie.

Guerres mondiales et communisme

Après la Première Guerre mondiale, Cracovie connut un nouvel essor. L’occupation allemande y mit fin lors de la Seconde Guerre mondiale, se soldant par l’assassinat de l’élite intellectuelle et l’extermination de dizaines de milliers de Juifs durant la Shoah. Le gouvernement communiste d’aprèsguerre n’améliora guère le sort de la ville en bâtissant une aciérie hautement polluante à Nowa Huta.

Mis à jour le : 21 janvier 2020

Articles récents

Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Cracovie le temps d'un week-end

Paramètres des cookies