1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Découvrir Cracovie le temps d'un week-end
Idées week-end

Découvrir Cracovie le temps d'un week-end

Mis à jour le : 23 janvier 2020

Carte

La légende raconte que Cracovie fut fondée après une victoire sur un dragon, et il est vrai qu’une atmosphère de conte de fées imprègne ses rues et ses places médiévales. Mais bien que profondément ancrée dans l’histoire et les mythes, cette ancienne capitale royale de la Pologne n’en est pas moins une ville bouillonnante de vie, où modernité et traditions se mêlent avec bonheur.

Le château royal du Wawel

L’ascension de la colline du Wawel, ancien siège de la monarchie polonaise, est un passage obligé de tout séjour à Cracovie. Vous ne regretterez pas vos efforts, même si vous n’avez pas l’intention de visiter les sites payants. L’accès aux jardins est gratuit, et l’atmosphère exubérante (souvent emplie de rires d’écoliers), l’architecture et la magnificence des lieux vous impressionneront.

istock-bim-chateau_de_wawel.jpg

La colline du château du Wawel, un puissant symbole de l’identité polonaise

Le Rynek Souterrain

Sous la place du marché, cette fascinante exposition high-tech invite à une promenade souterraine d’une heure, parmi les étals de marché médiévaux et autres lieux surgis du passé. À mi-chemin entre le musée archéologique traditionnel et l’espace interactif moderne, le Rynek souterrain s’attache à retracer 1 mille ans d’histoire de façon captivante pour les visiteurs de tous âges.

L'église Notre-Dame

Dominant la place centrale, cette majestueuse église de brique rouge est surmontée de deux tours de hauteurs différentes. Une première église, bâtie ici dans les années 1220, fut détruite lors d’une attaque des Tatars. La construction de l’édifice actuel débuta par la suite. Admirez son délicat intérieur, notamment son retable en bois sculpté. Le panorama depuis le sommet de la tour mérite l’ascension. Et ne manquez pas la sonnerie au clairon, qui retentit toutes les heures.

istock-rosshelen-eglise_notre_dame.jpg

L’église Notre-Dame de style gothique est emblématique de Cracovie

Le Collegium Maius

Plus ancien édifice universitaire de Pologne, le Collegium Maius faisait partie à sa construction de l’Akademia Krakowska (académie de Cracovie, aujourd’hui l’université Jagellonne). C’est l’un des plus beaux exemples d’architecture gothique du XVe siècle de la ville. On y découvre notamment une magnifique cour bordée d’arcades (ouverte de 7h jusqu’au coucher du soleil) et une fascinante collection universitaire.

istock-alder7-collegium_maius.jpg

Rendez-vous au Collegium Maius pour une introduction à la science médiévale

L'usine de Schindler

Cet impressionnant musée interactif retrace l’occupation allemande à Cracovie durant la Seconde Guerre mondiale. Il occupe l’ancienne usine d’ustensiles de cuisine en émail d’Oskar Schindler, industriel nazi qui sauva plus d’un millier de ses ouvriers juifs et dont l’histoire a inspiré à Steven Spielberg son célèbre film La Liste de Schindler, en 1993.

Le musée juif de Galicie

Ce musée a choisi une approche alternative pour  explorer l’histoire juive et l’impact de la Shoah.  Plutôt que de se focaliser sur des objets du  passé, les expositions sont organisées autour  de centaines de photographies contemporaines  de lieux qui revêtirent un rôle important pour  la culture et le patrimoine juifs. Ce dispositif vise  à permettre aux visiteurs d’entrevoir le passé  à travers leur regard d’aujourd’hui.

istock-ewg3d-mines_des_sel.jpg

Les mines sont des merveilles souterraines taillées dans le sel

La mine de sel de Wieliczka

La mine de sel de Wieliczka est un étrange monde souterrain composé de fosses et de salles emplies de superbes sculptures et bas-reliefs, taillés de la main de l’homme dans le sel gemme. La mine est classée au patrimoine mondial par l’Unesco depuis 1978. Le circuit “touristique” standard présente les grandes curiosités du site. Pour une seconde visite, vous préférerez peut-être le circuit des “mineurs”, plus immersif (le prix est le même).

Le mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau

Le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau est devenu le symbole de la Shoah. Plus d’un million de Juifs, ainsi que de nombreux Polonais et Roms, furent assassinés ici par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. Les deux parties du site, le camp principal d’Auschwitz I et celui, bien plus vaste, de Birkenau (Auschwitz II), ont été ouvertes à la visite.


Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Cracovie le temps d'un week-end

Paramètres des cookies