Laos : Histoire

1353

Fa Ngum se proclame roi du royaume lao, "Lan Xang" (Royaume du million d'éléphants). Le bouddhisme est proclamé religion d'État.

1520

Le roi Photisarat transfère la capitale du royaume à Vientiane.

1637

Le roi Sulinya Vongsa prend le pouvoir. Son règne, d'une durée de 57 ans, est considéré comme l'Âge d'or du Laos. Son décès, en 1694, est suivi par l'éclatement du royaume.

1885

Après plusieurs siècles d'invasions étrangères, le Lan Xang est partagé en plusieurs États, sous l'autorité du Royaume de Siam.

1893-1907

Le territoire passe progressivement sous la domination des Français qui réunifient le Laos.

1941

Occupation japonaise avec le soutien du gouvernement de Vichy.

1945

Paris rétablit son protectorat. Début de la résistance indépendantiste laotienne.

1949

Le Laos obtient le statut d' "État associé indépendant" au sein de l'Union française et intègre les Nations unies. Pour la première fois de son Histoire, il est reconnu internationalement.

1950

Le gouvernement clandestin d'obédience communiste du Pathet Lao est créé avec le soutien des communistes vietnamiens.

1953

Le Laos accède à l'indépendance totale.

1964-1973

Le conflit au Vietnam provoque d'intenses bombardements sur l'est du Laos où sont installées les bases arrières du Vietminh.

1973

Signature d'un cessez-le-feu au Laos et formation d'un gouvernement d'union nationale (GPUN).

1975

Après deux ans de tensions croissantes, le GPUN est dissous. Le Parti révolutionnaire populaire lao prend le pouvoir et proclame la République démocratique populaire lao avec, à sa tête, Kaysone Phovihane, prônant la rationalisation et la collectivisation des terres. Un vaste exode de population (près de 10%) commence.

1987-1988

Guerre de 3 mois entre le Laos et la Thaïlande sur leur frontière commune.

1994

Inauguration du pont de l'Amitié qui relie le Laos et la Thaïlande.

1997

Le Laos rompt son isolement en intégrant l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN ou ANASE).

2000

Début d'une vague d'attentats dont l'origine est inconnue. Il pourrait s'agir de mouvements d'opposition ou d'une lutte entre factions au sein même du pouvoir.

2002

Élections au parlement : les candidats officiels, choisis par le pouvoir en place, ont tous été élus.

2004

Du 24 novembre au 1er décembre, le Laos a accueilli pour la première fois le sommet de l'ANASE (Association des Nations du Sud-Est Asiatique), dont il est désormais membre.

2006

Le VIIIe Congrès du PLPL et l'Assemblée nationale élisent une nouvelle direction politique : le 8 juin, Choummaly Sayasone devient le nouveau président du pays. Il est également le Secrétaire général du Parti révolutionnaire populaire lao depuis le 21 mars 2006. L'Assemblée nationale nomme aussi Bouasone Bouphavanh au poste de premier ministre ce 8 juin.

2009

Le Laos accueille les 25e Jeux du Sud-Est asiatique. 4 000 Hmong sont rapatriés de force par la Thaïlande.

2010

Début de la production du barrage hydroélectrique de Nam Theun 2, le plus grand d’Asie du Sud-Est. En décembre, le Premier ministre Bouasone Bouphavanh démissionne, peu de temps avant la fin de son mandat. Il est remplacé par Thongsing Thammavong.

2012

Vientiane accueille en novembre le 9e dialogue Asie-Europe ou ASEM.

2013

Le début des travaux du barrage de Xayaboury, premier barrage sur le Mékong au Laos, suscite le mécontentement du Cambodge et du Vietnam. 

Mis à jour le : 5 février 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies