Laos

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Laos
  4. Sports et activités

Laos : Sports et activités

Séjour actif au Laos

Jungles épaisses, montagnes imposantes, cours d’eau innombrables, falaises vertigineuses et virages en épingle à cheveux : le Laos est un territoire propice aux sports d’aventure. Que vous souhaitiez escalader un pic élevé ou plonger dans les entrailles d’un réseau de grottes, il y en a pour tous les goûts.

Bateau, kayak et tubing

Le Mékong traversant le pays sur pratiquement toute sa longueur, les croisières fluviales constituent l’un des grands plaisirs au Laos. Quant aux affluents du fleuve-mère, plus petits et souvent bordés de jungle, ils vous donneront l’occasion de découvrir des villages isolés où vivent des minorités ethniques.
Le kayak a gagné en popularité ces dernières années, surtout autour de Luang Prabang, Nong Khiaw et Vang Vieng. Les circuits coûtent à partir de 25 $US par personne et incluent souvent des parcours à vélo.
La descente de rivière sur une grosse chambre à air, ou tubing, a longtemps été une activité prisée à Vang Vieng, mais les autorités ont récemment pris des mesures contre les “sauts de Tarzan”, les tyroliennes et les bars installés au bord de l’eau, en raison d’une série d’accidents mortels provoqués par la consommation d’alcool. Afin d’éviter les risques, restez sobre.

Où aller

De Huay Xai à Luang Prabang Descente sur le puissant Mékong, du Triangle d’or à l’ancienne capitale royale du Laos via Pakbeng.
De Nong Khiaw à Muang Ngoi Neua Un itinéraire court à travers un paysage karstique saisissant.
Si Phan Don Seul le bateau permet de découvrir l’archipel des Quatre Mille Îles, à l’endroit où le Mékong atteint près de 14 km de large à la saison des pluies.
Tham Kong Lo Une promenade en bateau sur la rivière souterraine de cette grotte-galerie de 7 km de long donne l’impression de traverser le Styx.

Escalade et spéléologie

En matière d’escalade organisée, Vang Vieng fait partie des meilleures destinations d’Asie du Sud-Est, avec d’excellents moniteurs et des équipements sûrs. Comptez à partir de 25 $ US par personne pour un groupe de quatre. Les ascensions plus spécialisées et les cours coûtent davantage.
Il n’existe pas vraiment d’excursions de spéléologie, à moins de monter une expédition professionnelle. En revanche, de nombreux réseaux de grottes étendus sont ouverts au public.

Où aller

Vang Vieng Plus de 200 voies, souvent plantées de pitons, permettent d’escalader les falaises calcaires. La plupart sont cotées entre 4a et 8b.
Grottes de Vieng Xai L’ancien quartier général du Pathet Lao, caché parmi de spectaculaires falaises karstiques.
Tham Kong Lo Une rivière souterraine qui réserve aux courageux de grands moments de frisson.
Tham Lot Se Bang Fai Accessible de janvier à mars, le réseau de grottes le plus impressionnant de la province de Khammuan s’étire sur 6,5 km dans les profondeurs d’une montagne calcaire.

Moto

À ceux qui ont soif d’aventure, parcourir à moto les régions isolées du Laos laisse un souvenir impérissable. Ce moyen de locomotion brille en outre par sa souplesse. Mieux que la voiture ou le bus, il permet de rouler sur des pistes que même les 4x4 ne peuvent emprunter et d’appréhender la réalité rurale au plus près. Que la beauté des paysages ne vous empêche toutefois pas de regarder la route. Beaucoup de Laotiens circulant à moto, on trouve des ateliers de réparation un peu partout. Et si vous ne vous sentez pas rassuré derrière un guidon, louer une machine avec chauffeur reste très abordable.

Où aller

La Boucle Itinéraire sur les petites routes de campagne méconnues  du centre du Laos, au départ de Tha Khaek.
La Boucle sud Circuit hors des sentiers battus passant par le plateau des Boloven et d’autres provinces du Sud.
Ouest de Vang Vieng Parcours au cœur des formations karstiques qui émaillent la rive occidentale de la Nam Song.

Observation de la faune

Si la faune laotienne ne rivalise pas avec celle du Serengeti en Afrique du Sud, il est néanmoins possible de surprendre quelques animaux.

Où aller

Gibbon Experience Ce célèbre projet d’écotourisme fait glisser les visiteurs le long de tyroliennes dans la canopée à la rencontre des gibbons qui peuplent la jungle.
Centre de protection des éléphants Promenez-vous à dos d’éléphant, apprenez la technique des mahout (cornacs) et visitez l’élevage de ce centre proche de Sainyabuli.
Archipel de Si Phan Don Le dauphin de l’Irrawaddy, dont moins d’une centaine d’individus subsistent dans le Mékong, est visible au large de Don Khon, au sud du Laos.
ZNP de Nam Et/Phou Louey Certains des derniers tigres du Laos se cachent dans cette immense jungle luxuriante, mais vous ne risquez guère de les croiser.
Centre de sauvetage des ours Le parc forestier de Tat Kuang Si mérite le détour pour ses chutes sur plusieurs niveaux et ses ours noirs d’Asie.

Randonnée et trekking

Ces activités s’adressent à ceux qui souhaitent explorer les zones nationales protégées (ZNP) et découvrir les villages des minorités ethniques.
Diverses formules organisées sont possibles, de la marche d’une demi-journée aux expéditions d’une semaine comprenant aussi des itinéraires à vélo et en kayak. La plupart ont une double composante, à la fois culturelle et environnementale. Les participants dorment chez l’habitant dans des villages et l’argent revient à des communautés défavorisées. Vous avez désormais le choix entre plus d’une douzaine d’endroits. Parmi les randonnées les moins fatigantes figurent celles à travers la jungle pour voir des cascades préservées et celles à destination de villages reculés. Le paysage, souvent à couper le souffle, alterne vallées profondes, rizières en terrasses et montagnes calcaires abruptes.
Les circuits sont souvent organisés par de petits tour-opérateurs locaux, qui emploient des guides parlant anglais. Comptez à partir de 25 $US par jour pour un groupe important, guide, transport, hébergement, nourriture et entrées
des parcs compris. Les prix peuvent cependant s’élever à plusieurs centaines
de dollars quand il s’agit de longs treks plus spécialisés dans des zones isolées. En général, il faut au moins deux participants et le coût par personne diminue quand la taille du groupe augmente.

Où aller

ZNP de Nam Ha Un projet d’écotourisme primé offre aux randonneurs une expérience authentique dans des villages de minorités ethniques.
Province de Phongsali Une destination fascinante, fief de certaines des ethnies montagnardes les plus traditionnelles, où le froid règne l’hiver. Les treks de plusieurs jours incluent l’hébergement dans des familles akha.
ZNP de Phu Hin Bun Impressionnantes formations karstiques.
ZNP de Se Pian Treks généralistes ou promenades à dos d’éléphant.
Dong Natad Des circuits dans une superbe forêt à feuillage semi-persistant organisés par l’Eco-Guide Unit depuis Savannakhet.

Vélo

Lentement mais sûrement, le Laos devient une destination pour les cyclistes. Les plus sportifs s’attaquent aux montagnes du Nord, les autres suivent des itinéraires moins exigeants qui serpentent le long du Mékong de village en village, en particulier au sud dans l’archipel de Si Phan Don.
Dans la plupart des lieux suffisamment touristiques, on peut louer des vélos sans vitesse moyennant quelque 20 000 LAK/jour. Les meilleurs VTT coûtent 40 000-80 000 LAK/jour (5-10 $US). Mieux vaut toutefois apporter votre propre engin si vous envisagez un véritable périple, car le choix du matériel s’avère plus limité au Laos qu’en Thaïlande ou au Cambodge.
Des tour-opérateurs et des pensions proposent des circuits en VTT, dont la durée va de quelques heures  à plusieurs semaines.

Où aller

Luang Namtha Villages des minorités ethniques.
Luang Prabang Vieille ville et campagne environnante.
Udomxai Circuit difficile de 3 jours jusqu’aux grottes de Cham Ong.
Vientiane Étrange parc du Bouddha.

Tyrolienne

Les tyroliennes connaissent un véritable engouement au Laos. La Gibbon Experience, dans la réserve naturelle de Bokeo, a été la première à en installer dans la canopée pour permettre d’observer les gibbons. Des cabanes en haut des arbres assurent l’hébergement des visiteurs, qui peuvent même se faire masser au Gibbon Spa dans un cadre inoubliable.
Au sud dans la ZNP (zone nationale protégée) de Dong Hua Sao, Green Discovery, le pionnier de l’écotourisme, propose maintenant le circuit “Tree Top Explorer”, un réseau de tyroliennes vertigineuses au-dessus d’une forêt semi-persistante. La ligne la plus longue mesure 450 m et vous approcherez si près d’une énorme cascade qu’elle vous éclaboussera. Le soir, vous vous endormirez, épuisé, dans une cabane perchée à 20 m du sol.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies