Laos

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Laos
  4. Environnement

Laos : Environnement

Géographie

Enclavé entre la Chine, le Vietnam, la Thaïlande, le Cambodge et le Myanmar (Birmanie), le Laos est privé de débouché maritime. L'eau n'en joue pas moins un rôle fondamental : la vallée du Mékong et ses plaines fertiles concentrent la quasi-totalité des rizières du pays, une grande partie de la population, ainsi que les deux principales agglomérations que sont la capitale Vientiane et Savannakhet. Mais le Laos est avant tout un pays rural : 85% de la population vit dans les campagnes. La densité y est l'une des plus faibles d'Asie : 24 hab/km². Les deux tiers du pays sont couverts par de vastes forêts. Rivières, montagnes et plateaux (qui occupent 70% du relief), et leur influence réciproque, structurent la géographie laotienne.

Faune et flore

Tecks, palissandres d'Asie, conifères tropicaux de montagne : le paysage forestier laotien est d'une grande variété. Le pays dispose aussi d'une vaste palette d'arbres fruitiers, de bambous et d'espèces florales délicates, telles que les orchidées. Longtemps à l'abri des appétits mercantiles, la nature y a été bien préservée, permettant à une faune très développée de subsister. Parmi les mammifères citons pêle-mêle : le gibbon noir, le petit panda, le raton laveur, le petit loris paresseux, de nombreux macaques, des écureuils volants, la mangouste javanaise. Le Laos est surtout le royaume des éléphants : entre 250 et 500 pachydermes sauvages évoluent en toute liberté dans ses forêts. On trouve aussi de nombreuses espèces de reptiles, dont plusieurs serpents venimeux (le cobra ordinaire, le cobra royal ou la vipère de Malaisie).

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies